Photos HDR
 

Quel Sucre Choisir ?

Quel sucre choisir ?

Les sucres ou glucides sont indispensables à notre organisme car ils nous fournissent de l’énergie et sont le carburant de notre cerveau. Pourtant, tous les sucres ne se valent pas sur le plan nutritionnel et le sucre de table, consommé en excès, est à l’origine du diabète de type 2, du surpoids et des caries. Voici quelques informations pour s’y retrouver parmi les différents sucres.

Glucides simples et glucides complexes

On appelle "sucres" ou "glucides" les aliments qui apportent du glucose, la principale source d’énergie de notre organisme.

Les nutritionnistes distinguent deux grands types de glucides :
• les glucides simples, qui sont composés de seulement une ou deux molécules comme le glucose, le galactose, le saccharose et le fructose
• les glucides complexes qui n’ont pas le goût sucré, comme l’amidon présent dans les féculents (les pâtes, le Riz et le pain).

Le sucre de table, extrait de la betterave ou de la canne à sucre, contient plus de 99,8 % de saccharose.

A noter : l’index glycémique (IG) des aliments est un autre critère qui mesure l’incidence d’un aliment sur la glycémie, c’est-à-dire le taux de glucose dans le sang. Depuis peu, de nouveaux régimes minceur sont ainsi fondés sur la charge glycémique des aliments.

Un aliment à consommer avec modération

Selon les objectifs du plan Nutrition santé, nous devrions réduire d’un quart notre consommation de sucre.

Notre consommation moyenne actuelle avoisine en effet 3 kilos par mois, alors que les glucides simples devraient représenter seulement 10% de nos calories quotidiennes.

Idéalement, il faudrait privilégier les glucides complexes (entre 40 et 55% des calories ingérées) et opter pour les produits sucrés qui ont d’autres bénéfices sur le plan nutritionnel.
Sans supprimer complètement le sucré, il est recommandé de proposer en dessert ou au goûter des enfants des fruits, du miel, des confitures et des compotes maison plutôt que des biscuits et des viennoiseries.

Les différents sucres

Le sucre blanc est un sucre raffiné qui ne contient que du saccharose.
Contrairement à une idée reçue, il en est de même pour le sucre roux, sauf s’il est complet.
La cassonade et la vergeoise sont aussi des sucres raffinés, dont le principal intérêt est gustatif avec des saveurs de caramel, de Cannelle ou de vanille…

A noter : seul le sucre de canne non raffiné, appelé "sucre intégral", "sucre complet" ou "rapadura", contient des minéraux et des oligo-éléments.

Le sirop d’érable et le sirop d’agave ont un pouvoir sucrant un peu moins fort que le sucre mais sont très riches en minéraux.
Le Miel contient quant à lui 80% de glucides simples (glucose et fructose), mais est aussi une source de vitamines, de sels minéraux, d’enzymes, d’acides aminés, d’oligo-éléments et même d’antibiotiques naturels !

Faut-il préférer les édulcorants ?

Les édulcorants comme l’aspartame, la saccharine, l'acésulfame-K, le sucralose et le cyclamate sont des produits au très fort pouvoir sucrant mais qui n’apportent presque pas de calories.

L’aspartame, qui est très largement consommé car il est moins cher que le sucre et 150 fois plus sucré, est suspecté d’être cancérigène. Selon certaines études il multiplierait le risque de cancer chez le rat, favoriserait le cancer du sein, la leucémie et le lymphome.

Il est donc conseillé de le consommer avec modération, de le proscrire pendant la Grossesse et ne pas en donner aux enfants de moins de 3 ans.

A noter : la stevia (un petit arbuste originaire d’Amérique du Sud) fait aujourd’hui parler d’elle car ses feuilles ont un pouvoir sucrant 200 fois plus élevé que celui du sucre, sans apporter aucune calorie. Pour l’instant, la stevia n’est pas encore reconnue en Europe comme plante alimentaire.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis