Sport Et Grossesse : Guide Pratique

Sport et grossesse : guide pratique

Ce n'est pas parce que l'on est enceinte que l'on doit plus faire de sport. A condition d'être pratiquée avec précaution, l'activité physique est un excellent moyen de rester en forme pendant ces neufs mois. Voici quelques conseils pratiques pour concilier sport et grossesse.

Peut-on faire du sport enceinte ?

Désormais, le sport n'est plus déconseillé aux femmes enceintes. L'exercice physique, à condition d'être bien choisi et pratiqué avec prudence, est même recommandé pendant la grossesse.

En effet, le sport pendant la grossesse a de nombreux bienfaits :
1- il permet d'entretenir ses muscles
2- il aide à prévenir les maux de dos
3- il favorise le retour veineux, ce qui évite la rétention d'eau, les jambes lourdes et les varices
4- il prévient la constipation
5- il accroît la capacité respiratoire et limite l'essoufflement
6- il favorise la détente et le bien-être

A noter : si vous n'avez jamais fait de sport avant, la grossesse n'est pas le bon moment pour commencer. Il est également inutile et dangereux de pratiquer un sport de manière intensive dans l'espoir de conserver sa silhouette quand on est enceinte.

Quel sport choisir ?

Au premier trimestre, vous pouvez continuer à pratiquer presque toutes les activités physiques auxquelles vous êtes habituée, à condition que :
- ce ne soit pas un sport trop violent
- vous n'ayez pas de problème médical
- votre médecin vous ait donné son accord

A partir du 4e mois de grossesse, il faut être plus prudente car le poids et l'encombrement de votre ventre augmentent. De plus, vous risquez de vous essouffler davantage et de vous tordre plus facilement la cheville car les hormones de grossesse rendent les ligaments plus extensibles.

Les sports recommandés sont : la marche, la natation, l'aquagym, la gymnastique douce ainsi que le yoga (à condition d'éviter certaines postures). Les appareils de cardio-training comme le vélo d'intérieur, le rameur ou l'elliptique sont également autorisés à condition de doser son effort car le rythme cardiaque augmente au cours de la grossesse.

Les sports interdits à partir du quatrième mois sont : les séances d'abdominaux, le VTT, le jogging et le tennis (à cause des secousses et déplacements rapides), l'équitation, le roller et le ski (à cause des risques de chutes), les sports qui exposent à des chocs comme les sports de balle collectifs et les sports de combat de type judo ou karaté et bien sûr les sports extrêmes comme la plongée sous-marine et l'alpinisme.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Quel que soit le sport choisi pendant la grossesse :
1- demandez préalablement l'avis de votre médecin ou de votre sage femme
2- restez à l'écoute de vos sensations et arrêtez-vous au moindre problème (douleur, essoufflement)
3- évitez les mouvements brusques et les secousses
4- ne recherchez pas la performance
5- privilégiez les séances courtes (15 à 30 minutes) et de faible intensité
6- pratiquez régulièrement : 3 fois par semaine est l'idéal pour en retirer des bienfaits
7- buvez beaucoup d'eau pour prévenir toute déshydratation et l'apparition de crampes.

Plus d'information :

Tag : sport et grossesse, sport de grossesse, sport grossesse, sport enceinte, sport pendant grossesse, sport femme enceinte, enceinte et sport, le sport enceinte, quel sport enceinte , Sport, grossesse, médecin, Eau, Plongée sous-marine, abdominaux, VTT, jogging, tennis, équitation, roller, Ski, balle, déshydratation, Sports de combat, Judo, karate, douleur, sports extrêmes, rythme cardiaque, elliptique, rameur, activité physique, exercice physique, musclés, retour veineux, varices, constipation, Bien-être, 4e, cheville, hormones, ligaments, natation, gymnastique, Yoga, Vélo d'intérieur, crampes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis