L'aspartame Est-il Dangereux Pour La Santé ?

L'aspartame est-il dangereux pour la santé ?

L'aspartame est l'un des édulcorants les plus utilisés par l'industrie agroalimentaire. Or, depuis sa mise sur le marché aux Etats-Unis en 1974, ce produit est suspecté d’être dangereux pour la santé. Nous vous proposons de revenir sur l’histoire de cette polémique pour tenter d’y voir plus clair.

Qu'est-ce que l'aspartame ?

L'aspartame est un édulcorant artificiel qui a été découvert en 1965. C'est un dipeptide, c’est-à-dire une molécule composée de deux acides aminés.

Cet édulcorant a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur à celui du saccharose. Il est largement utilisé comme édulcorant de table et comme additif alimentaire pour sucrer les boissons et aliments allégés (chewing-gums, yaourts, desserts etc.).

Il figure dans la composition de près de six mille produits alimentaires dans le monde. Il est désigné dans l'Union européenne par le code E951.

Pourquoi soulève-t-il une polémique ?

Dès sa première autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis, par la Food and Drug Administration (FDA) en 1974, l'aspartame a fait l'objet de débats et de polémiques sur ses effets sur la santé humaine.

En effet, des doutes ont été émis sur le sérieux des études présentées par le laboratoire Searle et l'autorisation de mise sur le marché (alors limitée aux aliments solides) a été suspendue par la FDA en décembre 1975.

L’usage de cet édulcorant a ensuite été rétabli aux Etats-Unis en juillet 1981, sous l'influence de Donald Rumsfeld (ancien PDG de Searle). La même année, le comité scientifique pour les aliments humains de la Commission européenne approuve à son tour l’usage de ce produit.
L'aspartame est finalement autorisé en France en 1988 et désigné sous le code E951 dans la classification européenne des additifs alimentaires.

A ce jour, les autorités européennes et l'Agence française de sécurité sanitaire (AFSSA) continuent d’affirmer l'innocuité de cet édulcorant chez l'homme, même chez les personnes particulièrement exposées comme les enfants diabétiques.

L’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a donc maintenu à 40 milligrammes par kilogramme de poids corporel la dose journalière admissible (DJA) d’aspartame.

Quels seraient les risques pour la santé ?

Depuis les années 2000, plusieurs études ont pourtant relancé la polémique au sujet de l’aspartame :
• en juillet 2005, des chercheurs de la Fondation européenne Ramazzini, à Bologne ont présenté une étude qui démontrerait un effet cancérogène au niveau du cerveau chez les rats mais les autorités ont émis des réserves sur la méthodologie employée et la validité des résultats
• en 2010, deux études scientifiques ont révélé que cet édulcorant favoriserait les accouchements prématurés chez les femmes enceintes et augmenterait certains cancers chez les petits des rats et des souris.

Même si les résultats de ces études sont là encore controversés, l’aspartame comme tous les additifs alimentaires soulève deux inquiétudes :
• la validité de la fameuse DJA, dose journalière admissible fixée à 40 milligrammes par kilogramme de poids corporel pour cet édulcorant
• la méconnaissance actuelle de l’effet combiné de plusieurs additifs alimentaires à long terme ("effet cocktail" potentiellement nocif pour la santé).

C’est pourquoi certains consommateurs préfèrent opter pour la stevia (une plante au très fort pouvoir sucrant) de plus en plus utilisée par les industriels.

Plus d'information :

Tag : aspartame, aspartame définition, sucre aspartame, édulcorant aspartame, danger aspartame, aspartame cancer, aspartame cancérigène, aspartame effets secondaires, effets aspartame, stevia



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis