Raw Food : 5 Règles à Connaître Pour Suivre Ce Régime

Raw food : 5 règles à connaître pour suivre ce régime

Le régime crudivore, aussi appelé "alimentation vivante", compte de plus en plus d'adeptes. Ce mode de vie, qui consiste à manger 70% d'aliments crus pour 30% d'aliments en cuisson douce, présente certains avantages pour la santé car il préserve les nutriments, les antioxydants et les bonnes bactéries contenus dans les aliments. Cependant, quelques précautions s'imposent quand ont veut adopter cette nouvelle façon de se nourrir. Voici 5 règles à connaître avant de succomber à la tendance raw food.

1- Ne mangez pas cru si vous êtes enceinte

Par principe de précaution, les femmes enceintes ne doivent pas manger cru surtout si elles n'ont pas été immunisées contre la toxoplasmose : cette maladie entraîne un risque de fausse couche et de malformations chez le foetus.

Par conséquent, la grossesse est incompatible avec le régime raw food.

Pendant cette période, vous devez bannir les produits crus ou marinés, qu'il s'agissse de viande, de poisson ou de crustacés.

Même les légumes crus peuvent représenter un risque s'ils ont été mal lavés (ce qui peut être le cas d'une salade commandée au restaurant, par exemple).

2- Choisissez des produits de première qualité

Pour tous, manger cru nécessite d'acheter des produits ultrafrais et de bonne qualité.

Il est ensuite indispensable de les mettre au réfrigérateur et de les consommer dans la journée.

Adopter le régime raw food sans renoncer au poisson ou à la viande nécessite des précautions particulières lors de l'achat et de la conservation des produits.

Pour toutes les préparations à base de poisson cru (carpaccios, tartares, sushi ou céviches), faites vider le poisson par votre poissonnier car les bactéries se concentrent le plus souvent dans les viscères.

Placez ensuite le poisson au congélateur (à -20°C) pendant une journée pour détruire d'éventuels parasites responsables de l'anisakidose ou de réactions allergiques.

Pour prévenir les risques de ténia (ou ver solitaire) dans les viandes de porc ou de boeuf crues, il faut les congeler à -10°C pendant 10 jours.

3- Ayez une hygiène irréprochable

Vous l'aurez compris, la raw food impose une hygiène drastique en cuisine, y compris pour les fruits et les légumes !

En effet, même ces végétaux peuvent avoir été souillés par des bactéries de type Escherichia coli ou Listeria ou Salmonella (principalement par le biais de déjections animales).

Pour s'en prémunir, on recommande de laver les fruits et légumes, une fois à l'eau claire, puis dans de l'eau vinaigrée et de finir par un rinçage à l'eau claire.

Par ailleurs, quel que soit la nature du produit, il faut toujours transporter les produits frais et fragiles dans un sac isotherme et les ranger dans la partie la plus froide du réfrigérateur (qui correspond en général à l'étagère du haut).

Enfin, lors de la préparation des plats, il faut penser à nettoyer scrupuleusement son plan de travail ainsi que tous les ustensiles que l'on utilise.

4- Ne soyez pas trop radical

L'un des plus grands dangers du régime raw food serait de le pratiquer de manière radicale, en banissant totalement le cuit et/ou les produits d'origine animale.

Or, si vous ne consommez que des produits végétaux, vous risquez une carence en vitamine B12 synonyme d'anémie et de faiblesse musculaire et un apport insuffisant en zinc qui affaiblira votre immunité et rendra votre peau sèche et rugueuse...

Il faut aussi être conscient que le "tout cru" n'est pas sans inconvénients :
=> les fibres crues peuvent être irritantes pour le côlon chez les personnes sensibles
=> certains aliments crus comme les protéines du blanc d'oeuf peuvent provoquer des réactions allergiques ou cutanées (rhinite, asthme, eczéma ou urticaire) ou des troubles digestifs (diarrhées).

Enfin, certains aliments comme la pomme de terre ou la patate douce, ainsi que les légumineuses et les céréales, ne peuvent tout simplement pas être consommés crus !

Autre exception, la tomate gagne à être mangée cuite car ses effets antioxydants sont décuplés par la cuisson : alors ne bannissez pas trop vite la sauce tomate et le sofrito ! 

5- Fixez-vous pour objectif 30% de cru

Selon les nutritionnistes, nous devrions tous essayer d'atteindre 30% de cru dans notre alimentation.

Avant de suivre la tendance raw food, efforcez-vous dans un premier temps de parvenir à cette proportion.

Et si vous avez les intestins sensibles, consommez vos fruits et légumes crus sous forme de jus frais : vous éviterez ainsi les ballonnements, douleurs et autres désordres digestifs.

Plus d'information :

Tag : raw food, raw food definition, raw food précautions, raw food risques, manger cru, crudivorisme, alimentation vivante, poisson cru risques, viande crue risques, toxoplasmose, bactéries



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis