Fromages Et Santé : Lequel Choisir ?

Fromages et santé : lequel choisir ?

Symbole du terroir français, le fromage est réputé mauvais pour la santé car trop gras et trop salé. Pourtant, à condition de bien les choisir, les fromages ne manquent pas de bienfaits nutritionnels... Nous vous proposons de faire le point sur les vertus de chacun, afin que vous puissiez les consommer en fonction de vos besoins, sans culpabilité !

1- Vous surveillez votre ligne

Si vous surveillez votre ligne, vous avez sans doute décidé de faire une croix sur le fromage car cet aliment est réputé très calorique...

Pourtant, certains fromages sont naturellement plus légers que d'autres.

Si vous deviez craquer pour l'un d'entre eux à la fin du repas, choisissez le Saint-Marcellin : il apporte 260 calories pour 100 g, soit 78 calories pour une portion normale de 30 g.





Pour visualiser ce que représente une portion de 30 g, sachez que cela correspond à 1/8 de camembert ...

En ce qui concerne cet apport calorique, sachez aussi que 78 calories équivalent à 100 g de fromage blanc à 3% de matières grasses ou à un yaourt nature : rien de dramatique pour votre régime en somme !

Les autres fromages les moins caloriques sont le camembert au lait cru, le rocamadour, le saint-félicien et le chaource.

En revanche, mieux vaut éviter le Boursin, le brillat-savarin et l'abondance qui apportent environ 400 calories pour 100 g !

2- Vous limitez le sel

Certaines personnes qui souffrent d'hypertension ou de problèmes cardiaques doivent limiter leurs apports en sel et ne pas dépasser 5 g par jour (soit une cuillère à café).

Si tel est votre cas, optez pour les fromages les plus pauvres en sel.

Dans cette catégorie, le champion est l'emmental avec une teneur de 0,67 g de sel pour 100 g.





Les autres possibilités pour que l'addition ne soit pas trop salée sont : le chèvre frais, le comté ou le gruyère.

En revanche, mieux vaut éviter la feta (2,59 g de sel pour 100 g), les tranches de fromage fondu pour croque-monsieur (3,1 g de sel pour 100 g) et le roquefort (3,65 g de sel pour 100 g).

3- Vous avez du cholestérol

Si vous surveillez votre cholestérol, le fromage est un aliment que vous devez limiter.

Néanmoins, certains fromages (et pas forcément les versions allégées moins goûteuses) affichent un taux acceptable de cholestérol

C'est notamment le cas de la cancoillotte, une spécialité franc-comtoise qui n'apporte que 7,37 g de cholestérol pour 100 g (contre 9,22 g pour le yaourt à la grecque et 9,72 g pour le petit-suisse !).

Riche en eau, la cancoillotte se tartine sur du pain ou se consomme sur des pommes de terre vapeur ou des pâtes... Elle remplace avantageusement le beurre ou le gruyère râpé.





Les personnes souffrant d'hypercholestérolémie peuvent aussi se tourner vers la mozzarella et la ricotta.

En revanche, elles doivent éviter le cheddar (33,8 g de cholestérol pour 100 g), le gruyère (34,5 g pour 100 g) et l'ossau-iraty (37 g pour 100 g).

4- Vous avez besoin de calcium

Si vous manquez de calcium et/ou que vous souffrez d'ostéoporose, privilégiez les fromages les plus riches en calcium.

Dans cette catégorie, le champion est le parmesan avec une teneur de 1160 mg pour 100 g.





Ainsi, une portion de 30 g de parmesan apporte 348 mg de calcium soit environ 40% des apports journaliers recommandés pour un adulte.

Ce fromage est également riche en phosphore et en vitamines D et K, des nutriments qui contribuent tous à la solidité des os.

Les autres possibilités pour booster ses apports en calcium sont le gruyère, l'emmental, le chèvre sec, le comté et le cantal.

A noter : pour la solidité de l'ossature et le système immunitaire il est également important de ne pas manquer de vitamine D ... Or, certains fromages apportent une quantité non négligeable de cette précieuse vitamine : le brebis des Pyrénées, le munster, le livarot et le camembert au lait cru.

5- Vous avez besoin de protéines

Les protéines servent à la construction des muscles et des os. Elles sont donc très importantes pour les sportifs, pour les femmes enceintes ou allaitantes et pour les seniors.

Toutes ces catégories de personnes ont des besoins accrus en protéines.

Elles peuvent en trouver dans certains fromages comme la mimolette.





Selon son degré d'affinage, la mimolette apporte 28 g de protéines pour 100 g (pour la "jeune") et jusqu'à 34 g de protéines pour 100 g (pour "l'extra-vieille").

C'est plus qu'une entrecôte de boeuf grillée (22 g pour 100 g) !

Le gruyère, le parmesan, le chèvre sec et le brebis corse affichent eux aussi une teneur intéressante en protéines. Pensez à en consommer si vous n'aimez pas la viande.

Plus d'information :

Tag : fromage, fromage et santé, fromages et santé, fromage calories, fromage léger, fromage pauvre en sel, fromage riche en calcium, fromage et cholestérol, fromage riche en vitamine d, fromage riche en protéines



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis