Le Cholestérol : Définition Et Moyens De Prévention

L’excès de mauvais cholestérol dans le sang ou hypercholestérolémie est un facteur de risques majeur des maladies cardio-vasculaires. Voici quelques précisions pour différencier le "bon cholestérol" du "mauvais", connaître les taux à ne pas dépasser et les moyens de prévenir ce problème.

Qu'est-ce que le cholestérol ?

Le cholestérol est un lipide qui n’est pas en soi mauvais pour la santé : au contraire, il est indispensable à notre organisme car il participe à de nombreux processus biochimiques et sert notamment à fabriquer la bile.

En fait, il convient de distinguer deux sortes de molécules :
- les LDL ou "mauvais cholestérol" qui s’accumulent sur les parois des artères sous forme de plaque d'athérome et augmentent le risque de maladies cardiovasculaires
- les HDL, couramment appelées "bon cholestérol", qui nettoient les artères et aident l’organisme à éliminer le "mauvais cholestérol".

Le taux de cholestérol

Le taux de cholestérol à ne pas dépasser varie selon les personnes et leur exposition ou non à d’autres facteurs de risques.
Les risques de maladie cardio-vasculaire triplent :
- chez les hommes à partir de 50 ans et les femmes à partir de 60 ans
- chez les fumeurs et les personnes ayant cessé de fumer depuis moins de trois ans
- chez les personnes souffrant d’une Hypertension artérielle ou d’un Diabète de type 2
- chez tous ceux dont le taux de "bon cholestérol" est inférieur à 0,40 g/l.

Si vous ne présentez aucun facteur de risques, votre taux de LDL doit être inférieur à 2,2 g/l.
En revanche, si vous êtes considéré comme un patient à hauts risques, notamment si vous avez déjà été victime d’un accident cardio-vasculaire, votre taux de LDL doit être inférieur à 1 g/l.
En fait, les valeurs limites doivent être fixées au cas par cas, en tenant compte du sexe et de l’âge de la personne.

Les moyens de prévention

La Première mesure de prévention de l’excès de cholestérol consiste à corriger son hygiène de vie, notamment en adoptant un régime alimentaire pauvre graisses saturées mais riche en graisses poly-insaturées.
La modification du régime alimentaire devrait toujours accompagner voire précéder la prescription de médicaments anticholestérol.

Il est également recommandé de limiter sa consommation d’alcool et de sel, de contrôler son poids et pratiquer régulièrement une activité physique comme la Natation ou la marche rapide.
Quant aux produits enrichis en stérols végétaux, leur efficacité à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires n’a pas encore été prouvée.

Le régime anticholestérol

Un régime alimentaire visant à réduire le taux de cholestérol doit privilégier les acides gras mono-insaturés et les acides gras poly-insaturés présents dans les huiles végétales (d’olive, d’arachide, de colza, de pépins de raisin, de tournesol, de noix), les amandes, l’avocat et le poisson.
Il doit aussi comporter des fruits, des légumes et des produits céréaliers.

En revanche, il convient de limiter sa consommation d’acides gras saturés, présents dans les produits laitiers, les œufs, les viandes grasses, la charcuterie, les abats, les huiles de palme et de coprah, le beurre et les margarines.

Plus d'information :

Tag : cholestérol, bon cholestérol, mauvais cholestérol, taux cholestérol, régime cholestérol, prévention cholestérol, HDL, LDL

Avis

  • Bjr, j' ai 53 ans et demi, je présente des vertiges et ayant 2.21 G/L de cholestérol et 2.96 G/L de tryglécérides. Quels risques je présente et quels conseils à suivre? je pratique du sport, souvent le foot ball deux fois par semaine. Merci d'avance.

    23 janvier 2014

  • On me dit que le cholestérol se manifeste souvent à la ménopause. Est ce une réalité?

    10 octobre 2009

  • bonjour et merci de vos renseignements qui me sont tres utiles et espere en avoir d autres concernant les avc si il sont aussi due au exes de cholesterol et tabagisme alcool hereditaires merci

    31 octobre 2008

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis