Natation

Natation

La natation, sport olympique popularisé par les victoires de Laure Manaudou (qui ont valu à la France trois médailles aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004), est aussi un sport à la portée de tous qui se pratique en eau libre (lac ou mer) aussi bien qu’en piscine. Voici une présentation des différents styles de nages et de leurs bienfaits.

Origines de la natation

Les premiers témoignages de pratique de la natation remontent à 2 500 avant notre ère et nous viennent d'Égypte, de Grèce, d'Assyrie et de Rome.
A Rome, on apprenait aux citoyens à nager dès l’enfance et le fait de ne pas savoir nager était considéré comme un manque d’instruction, au même titre que de ne pas savoir lire.

Les styles de nage

Les styles réglementés dans les compétitions de natation sont :
- la nage libre où le nageur a le choix de nager comme il le veut, mais en pratique, ces épreuves sont toujours nagées en crawl
- le dos : ces épreuves se pratiquent en théorie en style libre sur le dos, mais sont toujours nagées en dos crawlé
- la brasse : cette nage, très réglementée en compétition se caractérise par une action symétrique des bras et des jambes, avec obligation pour les nageurs de toucher le mur avec les deux mains au virage et à l'arrivée
- le papillon : cette nage, également très réglementée, se caractérise par le mouvement des bras, qui reviennent vers l'avant au-dessus de la surface de l'eau.
La brasse indienne et le dos à deux bras ne sont pas des nages officielles.
Le dos à deux bras est moins éprouvant pour les épaules à partir d'un certain âge.

Vitesse des différents styles

La nage la plus rapide est le crawl, un style mis au point par John Arthur Trudgen en 1873. Son créateur se serait inspiré de la technique utilisée par certains Amérindiens.
Le battement de jambes actuel, serait apparu au début du XXème siècle, de l'observation d'indigènes australiens, de telle sorte que cette nage a été appelée "crawl australien" jusqu'au milieu du XXème siècle.
En vitesse, le crawl est suivi de la nage papillon, du dos crawlé et enfin de la brasse.
Le papillon est plus rapide que la brasse mais aussi beaucoup plus fatiguant en raison de son mouvement de bras vers l’avant. C’est aussi un style beaucoup plus difficile à maîtriser, alors que la brasse est généralement la Première nage enseignée à ceux qui commencent la natation.

Les avantages de la natation

La natation peut être pratiquée à tout âge et adaptée au niveau physique de chacun, si bien qu’elle ne présente pratiquement aucune contre-indication.
Contrairement au jogging ou au cyclisme, cette activité fait travailler l’ensemble des muscles du corps et n’impose aucun choc aux articulations.
En effet, lorsqu’il est immergé, notre corps est soulagé de 80% de son poids et se trouve quasiment en apesanteur. C’est pourquoi ce sport pratiqué dans l’eau ménage à la fois les articulations, les tendons et le dos.
Nager est donc l’activité idéale pour les personnes qui affichent des kilos en trop, suivent une rééducation ou souffrent de douleurs articulaires.

Bienfaits de la natation en général

La natation est un sport qui renforce la masse musculaire, élimine le stress, régule la respiration et stimule la circulation sanguine.
Nager est une activité d’endurance particulièrement bénéfique aux systèmes cardio-vasculaire et respiratoire.
Pratiquée de façon soutenue (pendant plus de 40 minutes), elle permet de puiser dans ses réserves de graisse et brûle entre 200 et 600 calories par heure selon l’intensité et le style utilisé.
La position horizontale, la fraîcheur et la pression de l’eau sur la peau, qui s’ajoute à celle des muscles, facilitent le retour veineux.
Cette activité physique est aussi bénéfique pour le mental : elle permet de détendre les muscles et de relâcher les tensions, en nous faisant retrouver des sensations similaires à celles du fœtus dans le ventre de sa mère.

Les bienfaits de chaque nage

La brasse est un style excellent pour l’échauffement ou la décontraction musculaire. Elle sollicite particulièrement les muscles du buste, des bras et de l’intérieur des cuisses, qu’elle permet de tonifier. Il est recommandé de pratiquer la brasse coulée (en mettant la tête dans l’eau) pour éviter de casser la nuque et de cambrer le dos.
Le crawl est la nage qui affine le plus la silhouette, en faisant travailler Abdominaux et fessiers.
Le dos crawlé est recommandé pour renforcer la musculature du dos, en particulier chez les personnes qui souffrent de douleurs lombaires. Pour les femmes, cette nage a aussi la particularité de renforcer les muscles qui soutiennent la poitrine.
Le papillon, réservé aux bon nageurs, permet de se tailler une carrure de champion.
Une dernière précision : parce que la natation ne s’improvise pas, nous vous recommandons vivement d’apprendre ces différents styles de nage avec un maître nageur qualifié de votre piscine locale.
De même, il est bon d’initier très tôt les enfants à la nage (vers 5 ans) en les inscrivant à des cours en piscine.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ffnatation.fr/webffn/index.php

Tag : natation, crawl, brasse, dos crawlé, bienfaits de la natation



Avis

  • excellent article, en particulier la partie Les bienfaits de chaque nage que j'ai beaucoup appréciée. Retrouvez les programmes d'entrainement de natation sur http://www.nageslibres.com

    31 janvier 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis