Oeufs Et Cholestérol : Mythe Ou Réalité ?

Oeufs et cholestérol : mythe ou réalité ?Image ©Pixel.la Free Stock Photos

On le soupçonne souvent de faire monter le taux de cholestérol sanguin, d’être indigeste ou porteur de dangereuses bactéries… Accusé de tous les maux, l’oeuf a pourtant un intérêt nutritionnel indéniable. Pour y voir plus clair, nous avons tenté de démêler le vrai du faux à propos des oeufs et du cholestérol à la lumière des études récentes.

Qu'est-ce que le cholestérol ?

Pour rappel, le cholestérol est un lipide indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.

Transporté par les lipoprotéines, il participe à de nombreux processus biochimiques tels que la synthèse de la vitamine D au niveau de la peau, la fabrication des acides biliaires, des hormones sexuelles et des corticostéroïdes.

Si l’on distingue "le bon" et "le mauvais cholestérol", c’est parce qu’il existe deux sortes de lipoprotéines différentes :
• les lipoprotéines à faible densité (LDL) qui transportent le cholestérol vers les cellules du corps et empêchent son élimination
• les lipoprotéines à haute densité (HDL) qui le conduisent vers le foie où il est dégradé.

Or, en cas d’excès ou hypercholestérolémie, il peut favoriser l’accumulation de plaques graisseuses sur la paroi des vaisseaux sanguins. Ce phénomène, appelé athérosclérose "bouche" les artères et augmente le risque d’AVC et de crise cardiaque.

Quand des patients présentent une hypercholestérolémie, les médecins leur recommandent souvent de limiter leur consommation d’oeufs.

En effet, un jaune d'oeuf contient à lui seul 200 mg de cholestérol, alors qu’il n’en faut pas plus de 800 à 1000 mg par jour à notre corps pour synthétiser la vitamine D notamment.

Que disent les scientifiques à ce sujet ?

Malheureusement, il est difficile d’affirmer si le lien entre consomation d'oeufs et cholestérol est un mythe ou une réalité.

En effet, les études scientifiques parues sur le sujet depuis les années 1980 sont contradictoires.

La théorie selon laquelle les oeufs donnent du cholestérol et nuisent à la santé cardio-vasculaire date des années 1980.

Mais, depuis, certaines études ont démontré que seul 30% du LDL-cholestérol sanguin provient de l'alimentation, les 70% restants étant fabriqués par notre foie.

Ces dernières années, plusieurs études avaient minimisé l’impact de la consommation d’œufs sur le risque de maladies cardiovasculaires mais ces études auraient été financées... par l’industrie des œufs elle-même !

En mars 2019, une vaste analyse croisée d’études portant sur près de 30.000 personnes a révélé que la consommation d’aliments riches en cholestérol, comme les œufs, accroît le risque cardiovasculaire.

Selon cette nouvelle étude, chaque apport de 300 mg/jour de cholestérol augmente de 17% le risque d’accident cardiovasculaire.

Combien d'oeufs peut-on manger par semaine ?

En l’absence de véritables certitudes sur les liens entre oeufs et cholestérol, la plupart des médecins et des nutritionnistes recommandent aujourd’hui de manger 6 œufs maximum par semaine.

Si vous êtes en parfaite santé, vous pouvez donc manger environ un oeuf par jour :
• en évitant de l’associer à des graisses saturées : bacon, beurre, mayonnaise
• en n’oubliant pas de compter les oeufs que vous ajoutez dans vos gâteaux et préparations culinaires

Même si vous êtes enceinte, cet aliment n’est pas interdit pendant la grossesse. Il suffit que la coquille soit intacte pour que l’oeuf ne contienne pas de germes.

Après achat, il ne faut pas laver les oeufs car cela rend leur coquille poreuse. Il suffit de les conserver au réfrigérateur.

Si vous présentez une hypercholestérolémie, mieux vaut limiter votre consommation à 4 oeufs par semaine, à condition de ne pas les faire frire. Préférez une cuisson à l’eau de type oeuf à la coque, oeuf mollet ou oeuf poché. Le plus important est de manger équilibré et de limiter les graisses saturées.

Si vous présentez un diabète de type 2, attention car votre taux sanguin de LDL-cholestérol est particulièrement sensible au nombre d’œufs que vous consommez. Vous devez absolument les limiter.

En revanche, si vous avez un taux de cholestérol normal et que vous ne présentez pas de problème de santé de type diabète ou allergie à l’oeuf, vous n’avez aucune raison de vous priver de cet aliment.

Les oeufs coûtent deux à trois fois moins cher que la viande et apportent tous les acides aminés essentiels. Manger 2 oeufs vous apporte autant de protéines que 100g de viande ou de poisson.

De plus, l'oeuf est riche en fer, en iode, en bêta-carotène et en vitamines A, E, B12... Il a également un effet coupe-faim intéressant, sous forme d'omelette au petit déjeuner pour les personnes qui surveillent leur ligne.

Choisissez de préférence des oeufs bio de poules élevées en liberté et/ou nourries aux graines de lin, comme les oeufs porteurs du label Bleu blanc coeur car ils sont une source d'oméga-3.

Plus d'information :

Tag : cholestérol, oeufs et cholestérol, oeuf et cholestérol, jaune d'oeuf et cholestérol, les oeufs donnent-ils du cholestérol, cholestérol oeufs par semaine, combien d'oeufs peut-on manger par semaine, régime anti cholestéro , choléstérol, œuf, œufs, Santé, hypercholestérolémie, Aliment, coquille, LDL-Cholestérol, Viande, années 1980, graisses saturées, foie, mythe, vitamine D, densité, coque, Poisson, protéines, acides aminés essentiels, cuisson, Cher, Eau, allergie, diabète de type 2, fer, oméga-3, label bleu, graines de lin, liberté, bio, petit déjeuner, omelette, coupe-faim, B12, vitamines A, bêta-carotène, iode, réfrigérateur, lumière, hormones sexuelles, corticostéroïdes, crise cardiaque, avc, bouche, athérosclérose, vaisseaux sanguins, acides biliaires, HDL, cellules, cardio-vasculaire,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis