Médicaments En Rupture De Stock : Causes Et Solutions

Médicaments en rupture de stock : causes et solutions

Il arrive que certains traitements, même les plus courants ou les plus indispensables aux patients, ne soient pas disponibles en pharmacie. Ces ruptures de stock ou d'approvisionnement des médicaments sont de plus en plus fréquentes depuis les années 2000. Retour sur les causes du phénomène et les solutions possibles.

Rupture de stock ou d'approvisionnement ?

Peut-être avez-vous déjà été confronté à ce problème : votre pharmacien ne dispose pas du médicament que vous êtes venu chercher car le traitement est "en rupture". Dans ce cas, il est inutile de s'adresser à une autre officine car aucun pharmacien n'est à même de délivrer le produit ni de se fournir immédiatemment.

Quand on parle de médicaments en rupture, il faut distinguer :
- d'une part la rupture d'approvisionnement liée aux circuits de distribution entre le laboratoire et l'officine : le médicament est alors indisponible dans les pharmacies mais existe toujours chez le fabricant
- d'autre part la rupture de stock liée à la fabrication du médicament : l'industriel est dans l'incapacité de fournir le traitement. Ce type de problème peut même conduire à un arrêt définitif de la commercialisation.

On considère qu'il y a rupture d'approvisionnement quand une pharmacie (en ville ou à l'hôpital) ne peut pas délivrer le traitement au patient dans un délai de 72 heures.

Un phénomène en hausse

Les médicaments en rupture sont un phénomène de plus en plus fréquent : l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a recensé 324 ruptures de stock de médicaments entre septembre 2012 et octobre 2013.

La durée de la pénurie peut aller de quelques jours à... 13 mois, la moyenne étant de 94 jours d'absence, selon une enquête du syndicat des laboratoires pharmaceutiques (le Leem).

Tous types de médicaments peuvent être concernés : des traitements hormonaux comme le Levothyrox (qui a régulièrement manqué à l'appel pendant l'été 2013), des anti-infectieux, des traitements des maladies cardio-vasculaires et des anticancéreux.

Or, près de 30% des produits en rupture sont indispensables aux patients et parfois "non remplaçables" par un autre médicament... Il arrive aussi que le produit de remplacement soit également en rupture ou le devienne rapidement.

Les causes du phénomène

Les causes de ces ruptures sont nombreuses :
- l'augmentation de la demande d'un médicament 
- la pénurie de matière première nécessaire à sa fabrication
- les défauts de qualité
- la modification du procédé de fabrication
- la limitation des stocks et la gestion en "flux tendu"
- un dysfonctionnement dans le circuit de distribution

Selon l'ANSM, les médicaments en rupture sont liés à des difficultés industrielles dans 38% des cas. La mondialisation et la complexité croissante des circuits de fabrication expliquent en partie ce phénomène : 80% des principes actifs sont aujourd'hui fabriqués hors d'Europe (en Inde ou en Chine principalement), contre 20% il y a trente ans.

Pour rentabiliser leurs sites, les industriels travaillent en flux tendu et font tourner leurs usines à 80% de leur capacité, ce qui leur laisse peu de marge pour s'adapter en cas d'augmentation brutale de la demande.

Lors de son élaboration, un médicament parcourt des milliers de kilomètres avant d'arriver en officine ou à l"hôpital. On comprend mieux comment le moindre problème lors d'une des étapes peut suffire à bloquer toute la chaîne d'approvisionnement.

Que faire en cas de pénurie ?

Depuis la loi de "sécurité du médicament" de 2011, la réglementation française a été modifiée afin de limiter les ruptures d'approvisionnement.

Le ministère de la santé a créé un groupe de travail pour veiller au respect du décret du 28 septembre 2012, qui oblige les exploitants à avertir l'ANSM de tout retard. L’objectif étant bien sûr de prévenir et de gérer la pénurie des produits indispensables.

Donc, si vos médicaments sont en rupture, pas de panique. Votre pharmacien est là pour répondre à vos questions, vous donner les bonnes informations et trouver une solution. Il pourra par exemple vous délivrer un médicament de substitution, parfois importé de l'étranger (comme l'Eutirox, équivalent du Levothyrox importé d'Italie).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.sante.gouv.fr/rupture-d-approvisionnement-d-un-medicament.html

Tag : médicaments, médicaments en rupture de stock, rupture de médicaments, rupture de stock médicaments, rupture approvisionnement médicaments, pénurie médicaments, rupture de levothyrox



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis