Photos HDR
 

Le Diabète

Le diabète

En France, le diabète toucherait 3,5 millions de personnes, dont 500.000 ignorent être diabétiques faute de dépistage. L’une des formes de diabète (celui de type 2), qui est étroitement liée à l’obésité, progresse actuellement de façon alarmante partout dans le monde. La prévention de cette maladie aux complications graves passe par des mesures d’hygiène de vie et de diététique.

Présentation

Le diabète est un trouble de la glycémie, c’est-à-dire du taux de sucre dans le sang.
Normalement, la glycémie doit varier en moyenne entre 0,80 et 1,40 g par litre de sang au cours de la journée, en fonction des repas.
Chez les personnes diabétiques la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26 g/l.
Cette maladie se caractérise donc par une augmentation de la glycémie qui peut entraîner, si on ne la soigne pas, des complications, notamment au niveau des yeux, des reins ou encore du cœur et des artères.

Différences entre diabète de type 1 et de type 2

Le diabète de type 1, autrefois appelé "diabète insulino-dépendant", se déclare le plus souvent de manière brutale chez l'enfant ou chez le jeune adulte, lorsque le pancréas ne fabrique plus assez ou plus du tout d’insuline.
L’insuline est la substance qui régule la glycémie (taux de glucose dans le sang) et qui est normalement produite en plus forte quantité en cas d'hyperglycémie (excès de glucose dans le sang).
Les diabétiques de type 1 doivent donc s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour tout au long de leur vie et gérer leur traitement et leur alimentation au jour le jour.

Le diabète de type 2 est lié à l’environnement et au mode de vie des patients, ainsi qu’à des facteurs génétiques.
Il survient en particulier chez l'adulte de plus de 40 ans présentant, dans 60 % des cas, une obésité ou une surcharge pondérale.
L’apparition de cette maladie est aussi favorisée par le manque d'activité physique.
Avoir des parents atteints de cette forme de diabète est un facteur de risque considérable pour en développer un également.

Liens entre le diabète et l’obésité

La majorité des patients souffrant du diabète de type 2 sont obèses car l'obésité chronique entraîne une résistance accrue à l'insuline.
Cette maladie souvent silencieuse (car elle peut se développer pendant plusieurs années sans symptômes évidents) se traite donc principalement par un régime hypocalorique et équilibré et de l’exercice physique, parfois allié à un traitement médicamenteux.

La multiplication du nombre de personnes concernées a conduit l'OMS à parler d’"une véritable épidémie".
Le nombre de cas dans le monde est passé de 30 millions en 1985 à 135 millions en 1995, puis à 194 millions en 2003 (ce qui représente 5,1 % des adultes en moyenne).

Prévention du diabète de type 2

Le lien existant entre surpoids et apparition du diabète de type 2 incite les autorités à encourager la prévention notamment par le biais de la médecine scolaire.
Les principales mesures de prévention consistent à éviter une alimentation riche en graisses et en sucres et à pratiquer régulièrement une activité physique.
La pratique d’une activité physique permet non seulement d’éviter le surpoids mais aussi d’améliorer les performances de l’insuline. 30 minutes de marche rapide par jour suffisent.

Pour tout renseignement complémentaire, nous vous renvoyons au site de l’Association française des diabétiques (AFD), accessible ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.afd.asso.fr/

Tag : diabète, diabète type 1 type 2, prévention diabète, diabète et obésité, épidémie diabète

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis