Les Aliments Qui Réchauffent : Guide Pratique

Les aliments qui réchauffent : guide pratique

Lorsque les températures hivernales s'installent, on peut bien sûr s'emmitoufler pour se tenir chaud. Mais on peut aussi mettre au menu des aliments qui réchauffent. Voici un petit guide pratiques de ces aliments qui nous tiennent chaud quand il fait froid.

Du café ou du thé vert

Que vous soyez plutôt thé ou café, réjouissez-vous : ces deux boissons sont particulièrement efficaces pour faire grimper la température corporelle et pas seulement parce qu'on les consomme bien chaudes !

Le café contient de la caféine qui favorise la combustion des graisses par l'organisme. Ce mécanisme fournit de l'énergie et, par ricochet, de la chaleur. Inutile d'en abuser : même consommé en petite quantité, le café augmente la thermogénèse (c'est-à-dire la production de chaleur par le corps) de près de 4%.

Le thé vert, moins excitant, contient lui aussi une petite dose de caféine ainsi que des catéchines, qui sont de puissants antioxydants. Or, caféine et catéchines agissent en synergie pour stimuler la sécrétion de noradrénaline, une hormone qui augmente le métabolisme de base et donc la production de chaleur. Les frileux peuvent en consommer une à trois tasses par jour.

Des aliments chauds

Les médecines chinoise et ayurvédique classent traditionnellement les aliments en quatre catégories : les froids, les frais, les tièdes et les chauds, selon qu'ils stimulent le yin ou le yang.

Parmi les aliments qui réchauffent et chassent le froid, elles préconisent :
- les épices comme le clou de girofle, la cannelle, le poivre noir, le gingembre et le cumin
- les aliments soufrés comme l'ail, l'oignon mais aussi l'échalote, la ciboulette et la moutarde
- les plantes aromatiques comme le laurier, le thym et le romarin
- les légumineuses (pois chiche, lentilles et haricots secs)
- les champignons
- les céréales comme le riz et l'avoine.

La science confirme certaines intuitions de ces deux médecines traditionnelles. En effet, les épices comme le piment et le poivre noir ont un effet vasodilatateur : la capsaïcine qu'elles contiennent (ou la pipérine dans le cas du poivre) fait se dilater les vaisseaux, stimule la circulation sanguine et provoque une vague de chaleur dans tout le corps.

Le gingembre fait également partie des épices qui stimulent la circulation sanguine et entraînent une sensation de chaleur. Quant aux flocons d'avoine, riches en sélénium et en zinc, ils contribuent au bon fonctionnement de la thyroïde et aident le corps à mieux supporter le froid.

Bonne ou mauvaise idée ?

Contrairement à ce que l'on croit souvent, l'alcool ne réchauffe pas : bien au contraire, il provoque une vasoconstriction qui fait baisser la température corporelle.

Une autre croyance populaire prétend qu'il faut manger davantage en hiver pour affronter le froid. Malheureusement pour les gourmands, nous sommes désormais si bien chauffés et habillés que notre corps n'a plus besoin de ces calories supplémentaires.

Alors, plutôt que de reprendre de la tartiflette ou de la raclette, misez plutôt sur les aliments qui réchauffent sans faire grossir. Prenez du thé vert et du porridge aux flocons d'avoine et à la cannelle au petit-déjeuner et préparez-vous dans la journée de délicieuses tisanes au gingembre frais avec une réconfortante cuillerée de miel.

Plus d'information :

Tag : aliments qui réchauffent, aliment qui réchauffe, se réchauffer, que manger pour se réchauffer, boisson pour se réchauffer, boissons chaudes, épices, épices qui réchauffent, piment, poivre, gingembre



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis