Les Aliments Prébiotiques : Mode D'emploi

Les aliments prébiotiques : mode d'emploi

Peut-être prenez-vous des probiotiques pour chouchouter votre flore intestinale... Mais connaissez-vous les prébiotiques et leur importance pour la bonne santé de votre intestin ? Si ce n'est pas encore le cas, lisez notre présentation des aliments prébiotiques et de leur intérêt pour votre santé !

Prébiotiques ou probiotiques ?

Attention, ces deux termes se ressemblent mais il ne faut pas les confondre car ils ne désignent pas la même chose !

De plus, si vous voulez prendre soin de votre microbiote, le nom savant de la flore intestinale (ces fameuses "gentilles" bactéries qui peuplent nos intestins), vous ne devrez pas choisir entre probiotiques et prébiotiques mais consommer les deux

Alors que le mot "probiotiques" désigne des bactéries amies que l'on trouve dans les yaourts au bifidus et dans les aliments lacto-fermentés, les prébiotiques sont des glucides non digestibles qui servent de nourriture à ces bactéries.

Pourquoi faut-il en consommer ?

On entend beaucoup parler en ce moment du rôle de l'intestin dans le maintien d'une bonne santé et d'un système immunitaire performant.

Pour améliorer sa flore intestinale et booster ses défenses immunitaires, il est de plus en plus courant de prendre des probiotiques par le biais de l'alimentation ou en cure, sous forme de gélules.

Or, l'effet de votre cure sera optimisé si vous consommez en parallèle des aliments prébiotiques.

Ces aliments contiennent certains glucides qui contribuent à la prolifération et au maintien des probiotiques dans votre appareil digestif et en particulier dans votre côlon.

Comme souvent, la santé passe par l'assiette et vos choix alimentaires ont un impact direct sur l'équilibre de votre microbiote (c'est-à-dire l'équilibre entre les "bonnes" et les "mauvaises" bactéries dans votre intestin).

Où en trouve-t-on ?

On distingue deux types de prébiotiques courants :
=> les fructo-oligosaccharides (FOS) ou fructosanes
=> les galacto-oligosaccharides (GOS)

Cela vous semble compliqué ? Retenez simplement que les FOS et les GOS sont naturellement présents dans certains aliments dits "prébiotiques".

Pour résumer, on trouve des FOS :
=> dans certains fruits et légumes comme l'ail, l'artichaut, les asperges, les bananes, les pommes, les coings, les oignons, les poireaux et les tomates
=> dans des céréales comme l'orge et le seigle
=> dans des racines comme la chicorée

Quant aux GOS, ils sont naturellement présents dans le lait maternel et, pour les grands, dans les produits laitiers fermentés comme les yaourts ou le kéfir ...

Combien doit-on en consommer ?

Il est difficile de quantifier la quantité de prébiotiques nécessaire à la bonne santé de votre intestin.

Ce qui est sûr, c'est que les aliments prébiotiques doivent être consommés régulièrement si l'on veut profiter de leurs bienfaits.

Parce qu'ils favorisent le développement des bonnes bactéries ou probiotiques dans votre appareil digestif, ces aliments ne peuvent que vous être profitables.

De plus, ils sont sans contre-indications et vous aideront à atteindre votre quota journalier de fruits et légumes (les fameux 5 fruits et légumes par jour).

Mettre ces ingrédients au menu vous permettra de faire en prime le plein de fibres et de nutriments essentiels comme les vitamines et les minéraux dont les légumes frais regorgent.

A noter : si un traitement antibiotique ou une infection comme une gastro-entérite a mis à mal votre système digestif, commencez à prendre des probiotiques pour "refaire" votre flore intestinale. Vous pourrez ensuite entretenir cette flore en privilégiant les aliments prébiotiques.

Le saviez-vous ?

Notre microbiote ou flore intestinale se compose d'environ 100.000 milliards de micro-organismes.

Ces bactéries peuplent l'intestin grêle et le colon et représentent plus d'un kilo de notre poids !

Les probiotiques vivent en symbiose avec nous, sans nous rendre malades et nous protègent même des bactéries pathogènes, d'où l'intérêt d'en prendre soin...

Pour ce faire, pensez à les nourrir en consommant des aliments prébiotiques.

Plus d'information :

Tag : prébiotiques, aliments prébiotiques, prébiotiques définition, prébiotique, prebiotiques, prébiotiques probiotiques, flore intestinale, microbiote, aliments bons pour la flore intestinale, aliments bons pour l'intestin



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis