Les Antioxydants

Les antioxydants

L’oxygène indispensable à notre vie est aussi à l’origine des radicaux libres, des molécules qui oxydent nos cellules et les font vieillir. Les antioxydants présents dans certains aliments peuvent ralentir ce processus.

Définitions

Le terme de radicaux libres désigne des molécules auxquelles il manque un électron et qui cherchent à récupérer cet électron manquant auprès d’autres molécules.
Lorsque la production de radicaux libres dépasse nos capacités de défense, il accélèrent le vieillissement de nos cellules et augmentent le risque de développer certaines maladies dégénératives, comme les cancers : c’est ce que l’on appelle un stress oxydatif.
Les antioxydants sont des molécules qui diminuent ou empêchent l'oxydation d'autres substances chimiques. Ils ont la capacité de neutraliser les radicaux libres et de prévenir ce stress oxydatif.

Facteurs favorisant les radicaux libres

L’exposition au soleil ou aux UV artificiels, les pesticides et la pollution atmosphérique sont autant d’agressions qui favorisent la production de radicaux libres par notre organisme.
A ces facteurs extérieurs s’ajoutent ceux liés à notre mode de vie : stress, surpoids, alimentation déséquilibrée, tabagisme, consommation excessive d’alcool.
Ces différents facteurs qui nous exposent aux radicaux libres sont d’autant plus préoccupants que nous consommons de moins en moins d’antioxydants.

Les sources d’antioxydants

Le meilleur moyen de se prémunir contre les effets des radicaux libres est d’adopter une alimentation saine et variée.
Les fruits (en particulier les fruits rouges) et les légumes ont un fort pouvoir antioxydant, de même que les légumineuses et les céréales complètes, trop souvent négligées dans nos habitudes alimentaires.
Le pouvoir antioxydant d'un aliment, c’est-à-dire sa capacité de résister à l'oxydation, est mesuré par l’indice Orac (Oxygen radical absorbance capacity), mis au point par une équipe de chercheurs américains pour comparer différents aliments.
Les principaux antioxydants d’origine alimentaire sont la vitamine C, la vitamine E, le béta-carotène les Oméga 3 (présents dans les poissons gras), les oligo-éléments comme le sélénium et le zinc, ainsi que les polyphénols contenus dans le thé, le raisin et le vin rouge (à consommer avec modération pour mieux profiter de ses bienfaits).

Attention à l’overdose

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, augmenter artificiellement sa consommation d’antioxydants n’est pas bénéfique pour la santé et peut même avoir l’effet inverse.
Les supplémentations en fer, en vitamine C et en oligo-éléments sont à utiliser avec discernement et de manière ponctuelle (notamment en cas de surmenage, maladie, intervention chirurgicale), car une dose trop élevée entraîne une réaction oxydante.
Il est donc recommandé de consommer plutôt des antioxydants dans le cadre de son alimentation et d’en diversifier les sources car ces éléments agissent en synergie.

En savoir plus

Nous recommandons aux personnes qui souhaitent en savoir plus sur les antioxydants la lecture du livre La révolution des antioxydants, du Dr Michel Brack, aux éditions Albin Michel.

Plus d'information :

Tag : antioxydants, stress oxydatif, aliments riches en antioxydants, radicaux libres



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis