Tai Chi Chuan

Tai chi chuan

Le tai chi chuan est un art martial chinois associant des mouvements exécutés lentement, en douceur et en souplesse, et une respiration profonde. La pratique régulière de cette discipline, qui ressemble à un combat au ralenti contre une ombre, apporte bien-être et relaxation.

Présentation

Le tai chi chuan, parfois orthographié "tàijí quán" ou encore "T'ai Chi Ch'uan", est un art martial chinois, dont le nom peut se traduire par "boxe du faîte suprême" ou "boxe avec l'ombre".
En effet, un observateur extérieur a l'impression que le pratiquant se bat avec une ombre.
Bien que cette discipline soit souvent considérée par les Occidentaux comme une gymnastique douce, il s'agit d'un authentique art martial dont les mouvements (esquives, parades, frappes ou saisies) étaient utilisés par les guerriers pour développer l'équilibre, le calme et la concentration.

Les différentes pratiques

Le tai chi chuan, qui se pratique généralement à mains nues, peut prendre des formes diverses, en fonction des différentes écoles qui l’enseignent.
Outre les 108 mouvements de base enseignés aux débutants, l’une des formes du Tai Chi Ch’uan, appelée "Ping Chi" ou "Pratique des armes", comprend des enchaînements avec des armes telles que la lance, le sabre, le double sabre, l'épée, la hallebarde chinoise, l'éventail, le bâton, le double bâton, la masse, la perche, les serpes et les poignards.
Les différentes écoles contemporaines de tai-chi-chuan (appelées Yang, Wu et Sun) tirent vraisemblablement leurs origines de la boxe de style Chen.

Les différents fondateurs

Une tradition attribue l’invention du tai chi chuan à Zhang Sanfeng.
Le Livre complet sur les exercices du tai-chi-chuan écrit par Yang Chengfu rapporte ainsi que Zhang Sanfeng créa cette discipline vers la fin de la Dynastie Song (960-1279).

Le nom de "Tai Chi Ch’uan" est apparu vers la fin de la Dynastie Ming (1368-1644). Une autre tradition fait donc remonter la création de cet art à cette période et l’attribue à Chen Wangting, un maître de boxe de style Chen.

Enfin, selon une autre version, le tai-chi-chuan a été créé par Wang Zongyue, qui a vécu sous la dynastie Qing (1644-1911) et a beaucoup contribué à la propagation de cet art martial.
Wang Zongyue fut le premier à décrire la théorie et les techniques du tai-chi-chuan de manière systématique.

Les principes de cet art martial

Le tai chi chuan a pour principe de base la décontraction des muscles ou "song", qui permet de réaliser des mouvements fluides.
Cet art martial, qui met l’accent sur l’utilisation de l'énergie interne au détriment des muscles, vise à développer une force souple et dynamique appelée "jing", par opposition à la force physique pure.

La pratique

En pratique, l'entraînement aux exercices de tai chi chuan est d’abord exécuté lentement pour apprendre à percevoir la relaxation et la circulation du mouvement.
Cette discipline repose aussi sur la respiration abdominale et sur la concentration.

Effets bénéfiques

Le tai chi chuan a pour but la relaxation du corps et de l’esprit et le rééquilibrage de énergies yin et yang.
Pratiqué régulièrement, cet art martial non-violent apporte harmonie et bien-être, sur le plan physique, mental et émotionnel.

Plus d'information :

Tag : tai chi chuan, tai chi

Avis

  • c tres serieux c encouragons

    03 décembre 2008

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis