Les Maladies Inflammatoires : Nouveau Mal Du Siècle ?

Les maladies inflammatoires : nouveau mal du siècle ?

Quel est le point commun entre des maladies aussi différentes que la sclérose en plaques, la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde ? Toutes font partie de ces maladies inflammatoires dont l’incidence ne cesse de grimper. Selon le professeur Edouard Pelissier, l'inflammation serait même le facteur de risque à l'origine des maladies les plus fréquentes : cancer, obésité, diabète et maladies cardio-vasculaires.

L'inflammation aigüe : un mécanisme de défense

L'inflammation aigüe (aussi appelée réaction inflammatoire) est un mécanisme de défense de l'organisme. C'est une réaction normale en cas d'agression, notamment de blessure ou d'infection.

Si vous vous plantez une écharde dans le doigt, celui-ci devient chaud, rouge et douloureux. Cette inflammation est le signe que l'organisme a envoyé sur place des globules blancs afin de lutter contre cette agression et de tuer d'éventuels microbes, qui seront éliminés sous forme de pus. 

Ce mécanisme, qui a longtemps protégé nos ancêtres des maladies, serait à l'origine des problèmes de santé les plus fréquents aujourd'hui : les maladies inflammatoires.

L'inflammation chronique : un facteur de risque

L'inflammation pose problème quand elle devient chronique sous l'effet d'agressions répétées par le tabac, la pollution, l'alcool ou une consommation excessive de sucre et de gras.

Quand notre corps sécrète des substances inflammatoires en excès, celles-ci se retournent contre nos propres cellules et toutes sortes d'organes peuvent en être affectés (coeur, tube digestif, cerveau, articulations).

Selon le professeur Edouard Pelissier, qui est l'auteur d'un ouvrage sur le sujet, ce mécanisme serait à l'origine de maladies inflammatoires diverses mais très fréquentes comme les rhumatismes et la maladie de Crohn mais aussi l'obésité, le diabète et les maladies cardio-vasculaires, l'ostéoporose, les bronchites chroniques obstructives, les maladies dégénératives du cerveau et même la dépression !

Toutes ces maladies liées à notre mode de vie ont une composante inflammatoire. L'inflammation fait aussi le lit du cancer en provoquant des phases de dégradation et de réparation des cellules qui favorisent la croissance des cellules tumorales

Comment limiter l'inflammation ?

Pour prévenir toutes ces maladies inflammatoires, il est possible d'agir sur son mode de vie et son alimentation.

On recommande là encore un régime alimentaire équilibré (avec des fruits, des légumes et une diminution du sucre et des graisses), mais pas seulement ! Le stress est aussi un facteur d'inflammation : pratiquer une activité physique est un bon moyen de contrecarrer ses effets néfastes en oxygénant l'organisme.

Sachez également que certaines épices comme le gingembre, la cannelle et le curcuma sont des anti-inflammatoires naturels particulièrement bénéfiques.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire le livre La brioche tue plus que le cholestérol du Dr Edouard Pélissier aux éditions Odile Jacob.

Plus d'information :

Tag : inflammation, maladies inflammatoires, maladie inflammatoire, inflammation chronique, maladies chroniques, maladies inflammatoires chroniques, arthrose, diabète, maladies cardio vasculaires, cancer, anti inflammatoire, a



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis