Les Maladies à Transmission Vectorielle : Définition Et Prévention

Les maladies à transmission vectorielle : définition et prévention

Le 7 avril, date anniversaire de la création de l’OMS en 1948, est la Journée mondiale de la Santé. Chaque année, elle est l'occasion de mettre en lumière un thème de santé publique. Le thème retenu pour l'édition 2014 est la lutte contre les maladies à transmission vectorielle. Nous vous proposons de découvrir en quoi consistent ces maladies et comment s'en protéger.

C'est quoi, une maladie à transmission vectorielle ?

Les maladies à transmission vectorielle sont des maladies transmises par des "vecteurs" comme les moustiques, les punaises, les tiques et autres insectes.

Ces vecteurs transmettent des agents pathogènes ou des parasites d’une personne (ou d’un animal) infectée à une autre. Ils représentent une véritable menace pour la santé car ils transmettent des maladies graves comme le paludisme et la dengue, mais aussi le chikungunya, l’encéphalite japonaise, la leishmaniose et la fièvre jaune.

Pourquoi est-ce une menace sérieuse ?

A l'occasion de la Journée de la santé 2014, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souhaite sensibiliser le grand public à la lutte contre les maladies à transmission vectorielle.

En effet, plus d'un milliard de personnes dans le monde sont infectées chaque année par ces maladies et plus d'un million en meurent.

Parmi ces maladies, celle qui fait le plus de victimes est le paludisme et on estime qu'un enfant meurt du paludisme chaque minute en Afrique. Mais la maladie à transmission vectorielle qui s’étend le plus rapidement dans le monde est la dengue : son incidence a été multipliée par 30 au cours des 50 dernières années. De plus, 40% de la population mondiale est exposée au risque de transmission de la dengue.       

A noter : les pays tropicaux sont les plus touchés par ces maladies mais ils ne sont pas les seuls. En France, les territoires d’Outre-mer restent régulièrement exposés au chikungunya. La présence du moustique tigre en métropole fait courir le risque de transmission du chikungunya ou de la dengue. Sous nos latitudes, on trouve aussi des tiques qui peuvent transmettre une grave maladie appelée maladie de Lyme

Comment s'en protéger ?

En ce 7 avril 2014, l'OMS veut faire passer le message suivant : les moustiques, les punaises, les tiques et les insectes peuvent représenter une menace pour votre santé et celle de votre famille, à la maison ou en voyage. Nous devons tous prendre des précautions pour nous protéger contre ces maladies à transmission vectorielle.

Pour l'occasion, l'OMS a créé une infographie rappelant un certain nombre de mesures préventives à appliquer.


Plus d'information :

Visitez le site : http://www.who.int/campaigns/world-health-day/2014/fr/

Tag : maladie à transmission vectorielle, maladies vectorielles, vecteurs de maladies, moustiques, tiques, maladies moustique, maladie tique, paludisme, encéphalite japonaise, fièvre jaune, chikungunya, dengue, leishmaniose, m , dengue, OMS, Chikungunya, paludisme, Santé, tiques, 7 avril, insectes, punaises, moustiques, vecteurs, population mondiale, France, Outre-mer, moustique tigre, métropole, latitudes, famille, incidence, Afrique, fièvre jaune, leishmaniose, 1948, lumière, santé publique, parasites, agents pathogènes, infographie,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis