Les Acides Gras Trans : Quels Risques Pour La Santé ?

Les acides gras trans : quels risques pour la santé ?

Les acides gras trans, que l’on trouve notamment dans les plats préparés, les viennoiseries et les biscuits industriels et les pâtes à tarte, sont suspectés d’être dangereux pour la santé. Non seulement il est prouvé qu’ils multiplient les risques de maladies cardiovasculaires mais on les suspecte aussi d’augmenter les risques de cancer du sein.

Qu'est-ce que les acides gras trans ?

Les acides gras trans sont une forme de graisses insaturées que l’on trouve :
• en petites quantités dans les produits laitiers (beurre, crème, fromages, lait) et les viandes grasses (bœuf, mouton)
• dans les plats préparés et les pâtisseries industrielles contenant des huiles végétales hydrogénées ou partiellement hydrogénées
• dans l’huile de friture et les huiles chauffées même à assez basse température.

A noter : l’hydrogénation est un procédé industriel utilisé pour faire durcir de l’huile. Les huiles hydrogénées sont solides tandis que les huiles partiellement hydrogénées ont une consistance semi-solide proche de celle du beurre. Les industriels les utilisent fréquemment à la place du beurre pour fabriquer des biscuits, des viennoiseries ou des pâtes à tarte.

Les effets des acides gras trans

Tout comme les acides gras saturés, les acides gras trans font augmenter le taux de mauvais cholestérol ou LDL dans le sang. Mais, contrairement aux graisses saturées, ils entraînent aussi une baisse du bon cholestérol (HDL) qui a un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires.

Ces acides gras augmentent par ailleurs les niveaux de triglycérides dans le sang.
Ces trois facteurs conjugués entraînent une hausse significative du risque de maladies coronariennes. Au-delà d’un certain seuil, leur consommation augmenterait le risque d’être affecté par des troubles cardiovasculaires de 132% (contre 32% pour les acides gras saturés classiques).

De plus, les résultats d’une étude menée par les équipes de l'Inserm et de l'Institut Gustave Roussy parus en 2008 ont montré que le risque de Cancer du sein est presque doublé chez les femmes ayant des taux sanguins élevés d'acides gras trans.

Comment limiter sa consommation ?

Actuellement, la loi française n’exige pas que la quantité d’acides gras trans contenue dans un produit soit indiquée sur les étiquettes.

Pour limiter les risques, il est recommandé de diminuer sa consommation de produits industriels contenant des huiles végétales partiellement hydrogénées : viennoiseries industrielles, pâtes à tartiner, chocolats, céréales, margarines faites d’huiles hydrogénées…
A défaut d’autres indications, il faut systématiquement vérifier la liste des ingrédients.

Il est aussi conseillé de manger moins de fritures. Pour faire frire les aliments, utilisez de préférence des huiles de tournesol ou d’arachide et ne réutilisez pas un bain de friture plus de deux ou trois fois.

Plus d'information :

Tag : acides gras trans, gras trans, huiles végétales hydrogénées, huiles végétales partiellement hydrogénées, cholestérol, mauvais cholestérol, cancer du sein



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis