6 Idées Reçues Ou Insolites Sur Le Froid

6 idées reçues ou insolites sur le froid

Alors que les météorologues nous annoncent l'arrivée d'une vague de froid sur la France et que l'hiver est encore loin d'être fini, nous vous proposons de rectifier vos idées reçues sur le froid. Etes-vous sûr de bien connaître les effets du froid sur la santé et les meilleurs moyens de se réchauffer ? Voici 6 vérités sur la question qui pourraient bien vous surprendre !

1- Le froid ne donne pas le rhume

Même si l'on dit souvent que l'on a "attrapé froid" ou pris un "coup de froid" quand on est enrhumé, ce n'est pas le froid qui est à l'origine du rhume et des autres maladies hivernales.

Il est vrai que les épidémies sont plus fréquentes en hiver, mais il ne faut pas en chercher la cause du côté des basses températures...

Les épidémies hivernales de rhume, de grippe et même de gastro-entérite sont plutôt liées au fait de passer du temps à l'intérieur, car les microbes et les virus s'y transmettent plus facilement d'une personne à une autre.

Ce sont bien sûr des virus qui sont à l'origine de ces divers symptômes et ils se transmettent au contact des personnes malades par la toux et les éternuements...

via GIPHY


2- L'alcool ne réchauffe pas

Une autre idée reçue liée au froid voudrait que l'alcool aide à se réchauffer, d'où l'habitude de consommer du vin chaud sur les marchés de Noël et de se préparer un bon grog dès que l'on se sent un peu grippé...

Mais en fait, boire de l'alcool fait baisser la température corporelle et augmente le risque d'hypothermie !

La sensation d'avoir chaud en buvant de l'alcool est liée au fait que les vaisseaux sanguins cutanés se dilatent et envoient du sang chaud vers la peau. Par conséquent, les extrémités du corps se réchauffent légèrement.

Malheureusement, cet effet n'est que temporaire et, au final, l'alcool entraîne un transfert de chaleur vers l'extérieur et diminue la capacité du corps à se défendre contre le froid, notamment en grelottant.

Conclusion : oubliez la vodka pour vous réchauffer ! Essayez plutôt de manger épicé : des épices comme le gingembre ou le piment seraient plus efficaces pour augmenter la température corporelle.

via GIPHY


3- En hiver, il faut s'hydrater autant qu'en été

Vous pensez peut-être que le risque de déshydratation est plus élevé quand il fait chaud que quand il fait froid...

Cela semble assez logique, mais en fait, c'est faux ! En hiver, nous nous déshydratons tout autant qu'en été car l'air est sec.

Il faut donc penser à boire suffisamment pour éviter la déshydratation. Pour s'hydrater, peu importe que vous consommiez une boisson chaude ou froide.

En cette saison, vous serez plus attiré par les boissons chaudes (de type soupe, thé, tisane ou chocolat chaud), mais veillez à limiter votre consommation de café !

En effet, cette boisson chaude peut paradoxalement vous refroidir, en empêchant vos vaisseaux sanguins de se resserrer. Misez sur le déca ou le chocolat chaud !

via GIPHY


4- La chaleur ne s'échappe pas par la tête

Pendant un temps, une affirmation a circulé selon laquelle la chaleur corporelle s'échapperait en grande partie par la tête et qu'il fallait donc la couvrir...

Cette idée reçue était née de recherches sur des vêtements militaires résistant aux conditions arctiques, mais... qui ne couvraient pas la tête des soldats !

Bien sûr, la plus grande partie de la chaleur s'était alors échappée par les parties du corps non-couvertes.

En réalité, on ne perd que 7 à 10% de la chaleur par la tête, ce qui correspond à la surface de la tête par rapport au corps entier.

Mais que cela ne vous empêche pas d'arborer vos plus jolis bonnets cet hiver, en particulier pour protéger vos oreilles (des extrémités qui sont particulièrement sensibles au froid).

via GIPHY


5- Les femmes sont un peu plus frileuses

Les femmes ont la réputation d'être frileuses car elles ont souvent les mains plus froides que les hommes.

En fait, une étude datant de 1998 a prouvé que la différence de température corporelle entre les hommes et les femmes est très faible, de l'ordre de 0,2°, mais que les femmes ressentent différemment le froid.

Pour rétablir l'égalité entre les sexes, il suffirait aux femmes de porter des gants...

Par ailleurs, les hommes ont tendance à avoir une masse musculaire plus importante que les femmes. Or, les muscles produisent de la chaleur, ce qui confère un léger avantage aux hommes pour faire face aux températures hivernales.

via GIPHY



Pour vous consoler, mesdames, sachez que quand vous grelottez vous perdez du poids! Face au froid, notre corps doit fournir un effort supplémentaire pour se réchauffer et brûle plus de calories.

Conclusion : faire de l'exercice en extérieur en hiver est plus efficace pour maigrir qu'en été. Attention : contentez-vous d'un petit jogging car il est déconseillé de fournir un effort physique trop important quand les températures sont négatives !

6- La méditation peut contrecarrer le froid

Saviez-vous que les moines tibétains pratiquent une forme rare de médiation qui leur permet de résister au froid ?

Cette méthode est connue sous le nom de toumo ou tummo (un mot qui signifie "chaleur, feu intérieur" en tibétain).

via GIPHY



Elle utilise des techniques de respiration et de visualisation (par exemple, imaginer des flammes à la base de son épine dorsale) pour se réchauffer.

Même si l'image des moines tibétains méditant dans le froid avec une mince tunique pour seule protection est impressionnante, ne tentez pas l'expérience sans être entraîné ! Cette méthode de méditation très particulière demande énormément de pratique !

Plus d'information :

Tag : froid, idées insolites sur le froid, idées reçues sur le froid, froid et santé, froid et rhume, froid et alccol, froid et calories, froid et perte de poids, méditation contre le froid, méditation toumo

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis