Mars Bleu : 5 Gestes De Prévention Contre Le Cancer Du Côlon

Mars Bleu : 5 gestes de prévention contre le cancer du côlonImage ©Piqsels

Le cancer colorectal est l’un des plus faciles à soigner quand il est dépisté à temps et l’un des plus meurtriers dans le cas contraire. C’est pourquoi, chaque année, l’opération Mars Bleu rappelle au grand public l’importance du dépistage et les bons réflexes à adopter. À cette occasion, nous aussi nous "parlons fesses" et nous vous présentons 5 gestes de prévention du cancer du côlon.

1- Faites-vous dépister, c’est gratuit

On ne le répétera jamais assez et Mars Bleu est fait pour ça : le premier geste de prévention du cancer du côlon consiste à se faire dépister.

En France, nous avons beaucoup de chance puisque le dépistage du cancer colorectal est pris en charge par la Sécurité sociale et ne coûte rien aux patients.

Ce dépistage organisé est proposé tous les deux ans aux personnes entre 50 et 74 ans. Si vous êtes concerné, foncez !

Le test s’effectue à domicile et n’est vraiment pas compliqué (il suffit de récupérer un échantillon de selles et de le renvoyer, dans un tube prévu à cet effet, par la Poste).

Mais il est très efficace car il permet de dépister d’éventuels polypes qui sont des lésions précancéreuses. Mieux encore, si ces lésions sont repérées et retirées tôt, on peut éviter le développement d'un cancer colorectal.

Alors #BougezVosFesses pour vous faire dépister, comme vous y incite ce hashtag humoristique lancé par la Ligue contre le cancer !

A noter : avec 17.000 décès par an, le cancer colorectal est la 2e cause de décès par cancer en France. Mais nous pouvons faire baisser ce chiffre en participant au dépistage organisé car les cancers colorectaux sont guéris dans 90% des cas s'ils sont détectés à temps.

2- Bougez chaque jour

La deuxième bonne raison de se bouger, c’est que l’activité physique quotidienne réduit le risque de développer un cancer du côlon.

Inutile de devenir un sportif de haut niveau ou de prendre un abonnement à la salle de sport ! Ce qui compte, c’est d’éviter la sédentarité véritable fléau pour notre santé.

Il suffit de marcher 30 minutes par jour et de bouger dès que vous en avez l’occasion, en fonction de votre condition physique, de votre état de santé actuel et de vos conditions de vie.

Si vous adoptez cette bonne habitude, vous allez y prendre goût : bouger est bon pour le corps mais aussi pour le moral. Souriez : l’activité physique réduit le risque pour tous les types de cancers !

3- Buvez avec modération

Une consommation importante d’alcool augmente le risque de cancer du côlon. Cet effet n’est pas lié à tel ou tel type d’alcool mais à la quantité d’alcool ingérée.

Alors, sans renoncer complètement au plaisir de boire un verre de vin ou un apéritif de temps en temps, prenez garde aux excès !

Selon les recommandations officielles, mieux vaut se limiter à 10 verres d'alcool dans la semaine avec 2 jours où on ne boit pas du tout.

En respectant ces limites, vous réduirez vraiment votre risque de cancer colorectal, mais aussi de cancer du foie, de l’œsophage, de la gorge et du sein. Une bonne nouvelle qui s’arrose au Virgin mojito ;-)

4- Limitez viande rouge et charcuterie

Parmi les choses à limiter pour prévenir le cancer du côlon, il faut aussi signaler la viande rouge, les viandes transformées et la charcuterie (saucisses, boudin, pâté…).

En effet, ces catégories d’aliments contiennent du fer et des nitrosamines cancérigènes qui augmentent le risque de développer une tumeur au niveau colorectal.

Là encore, entendons-nous bien : il n’est pas nécessaire de renoncer totalement à la viande et de devenir végétarien !

On peut manger sans problème de la volaille et du poisson (qui ne semblent pas augmenter ce risque) et s’autoriser de la viande rouge une à deux fois par semaine.

Selon les recommandations officielles du Haut Conseil de Santé, il faut limiter sa consommation de viande rouge (bœuf, veau, porc, agneau, sanglier...) à moins de 500 g par semaine et celle de charcuterie à moins de 150 g par semaine.

5- Mangez équilibré

Plus globalement, l’un des meilleurs gestes de prévention du cancer du côlon consiste à avoir une alimentation équilibrée.

On sait en effet que les excès (de sel, de sucre, de gras et d’aliments industriels) ainsi que le surpoids et la graisse abdominale sont des facteurs de risque de ce cancer.

Pour réduire ce risque, privilégiez dans votre assiette :
=> les légumes et les fruits qui ont un effet protecteur
=> les céréales complètes ou semi-complètes pour leur apport en fibres
=> les viandes blanches et le poisson
=> deux produits laitiers par jour pour l’apport en calcium
=> les modes de cuisson les moins gras.

Mais, pour ne pas tomber dans l'obsession de l’alimentation saine et light, ni vous priver de tout ce que vous aimez, vous pouvez appliquer la règle suivante :
sur les 21 repas de la semaine (à raison de 3 repas principaux par jour), mangez de façon saine la plupart du temps en mettant des fruits et légumes au menu et pas trop de viande, et offrez-vous 4 repas plaisir où vous mangerez ce dont vous avez envie sans culpabiliser.

Le dépistage et une bonne hygiène de vie diminuent réellement le risque de cancer. Mais les médecins savent bien que chacun fait comme il peut. Alors, faites de votre mieux !

Plus d'information :

Quizz sur cet article : Selon les recommandations officielles, il faut limiter sa consommation de viande rouge à :

Tag : cancer du côlon, cancer du colon, cancer colorectal, mars bleu, cancer colorectal prévention, cancer colorectal dépistage, dépistage cancer colorectal, dépistage cancer du côlon, cancer du colon prévention, cancer du col , cancer, côlon, Cancer colorectal, dépistage, prévention, alcool, viande rouge, charcuterie, alimentation, Poisson, Santé, Viande, activité physique, France, porc, Veau, bœuf, cuisson, Conseil, hygiène, volaille, végétarien, sanglier, abdominale, calcium, graisse, facteurs de risque, surpoids, assiette, Sucre, fibres, sel, produits laitiers, aliments industriels, tumeur, nitrosamines, Sport, cancers colorectaux, humoristique, hashtag, tube, selles, test, sécurité sociale, réflexes, sédentarité, Fléau, physique, fer, pâte,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis