Cancer Du Côlon : L'importance Du Dépistage

Cancer du côlon : l'importance du dépistage

Le cancer du côlon ou cancer colorectal est le deuxième cancer le plus meurtrier en France. Pourtant, il se guérit dans 9 cas sur 10 quand il est dépisté à temps. A l’occasion de l'opération "Mars Bleu", Gralon vous explique tout sur le dépistage.

Le dépistage, ça change tout

En France, le cancer du côlon touche environ 40.000 nouvelles personnes chaque année. Il s’agit du troisième cancer le plus fréquent en France et du deuxième cancer le plus meurtrier après le cancer du poumon.

Ces chiffres qui pourraient faire peur ne sont pas une fatalité, car le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10 quand il est dépisté à temps.

Dans 60 à 80% des cas, il se développe à partir d’un polype adénomateux ou adénome. Mais seuls 3 adénomes sur 1000 deviennent cancéreux. De plus, il faut en moyenne dix à quinze ans pour qu’un adénome bénin se transforme en cancer. C’est pourquoi il est primordial de participer au dépistage et de déceler la maladie à un stade précoce.

Un test à faire à partir de 50 ans

Le dépistage systématique du cancer du côlon est proposé aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans.

Si vous faites partie de cette tranche d’âge, vous êtes concerné même si vous n’avez pas de symptômes apparents de la maladie, ni d’antécédents personnels ou familiaux d’adénome ou de cancer colorectal.

Le test, appelé Hemoccult, permet de rechercher la présence éventuelle de sang dans les selles. Il suffit de le demander à votre médecin traitant et de suivre la procédure chez vous.

Le test consiste en un prélèvement de selles à réaliser soi-même et à renvoyer par la Poste. Il est entièrement gratuit.

La petite vidéo ci-dessous vous explique tout :


Et après le test ?

Si le test se révèle positif, votre médecin vous prescrira une coloscopie : cet examen est réalisé par un gastro-entérologue sous anesthésie générale et en ambulatoire. Vous pourrez donc rentrer le soir à la maison.

Par ailleurs, le test de dépistage du cancer du côlon doit être renouvelé tous les deux ans. Entre temps, n’hésitez pas à consulter votre médecin en cas de présence de sang dans les selles, de troubles du transit, de douleurs abdominales ou d’amaigrissement.

Les facteurs de risque de ce cancer sont : les antécédents familiaux, l’âge, le tabagisme, le surpoids et l’obésité, la consommation d’alcool et l’excès de viandes rouges et de charcuterie.
Inversement, une alimentation riche en fibres (céréales complètes, fruits, légumes, légumineuses) et une activité physique régulière diminuent les risques de développer ce type de cancer.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.e-cancer.fr/depistage/depistage-du-cancer-colorectal/espace-grand-public/

Tag : cancer du côlon, cancer du colon, cancer colon, dépistage cancer colon, dépistage cancer côlon, prévention cancer colon, prévention cancer côlon, cancer colo-rectal, mars bleu, hemoccult , cancer, côlon, dépistage, adénome, selles, France, Cancer colorectal, médecin, sang, obésité, viandes, charcuterie, alcool, fibres, céréales, fruits, légumes, légumineuses, surpoids, tabagisme, facteurs de risque, poumon, polype adénomateux, adénomes, stade, symptômes, médecin traitant, coloscopie, gastro-entérologue, anesthésie générale, activité physique,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis