Régime Hyperprotéiné : Quel Danger Pour La Santé ?

Régime hyperprotéiné : quel danger pour la santé ?

Très en vogue depuis quelques années, les régimes hyperprotéinés permettent de perdre du poids rapidement tout en évitant la fonte musculaire. Pourtant, ils ne sont pas sans danger ni sans conséquences sur la santé. Nous vous proposons de découvrir les différents risques liés au régime hyperprotéiné.

Risque n°1 : déséquilibrer son alimentation

Comme son nom l'indique, le régime hyperprotéiné consiste à consommer principalement des aliments riches en protéines et à limiter ses apports en lipides et en glucides.

Les produits d'origine animale comme la viande, le poisson, les œufs ou les produits laitiers occupent une place importante dans ce type de régime amincissant et plus de 30% des calories ingérées le sont sous la forme de protéines.

Dans le régime Dukan, les protéines représentent même entre 40 et 50% des calories quotidiennes !

Le premier risque est donc de déséquilibrer encore plus son alimentation, en se fixant pour seuls objectifs une perte de poids rapide et un maintien de la masse musculaire.

Les possibles effets secondaires néfastes de ce régime sont :
=> un excès de protéines
=> des apports excessifs en sel
=> des carences en vitamines telles que la vitamine C
=> un trop faible apport en fibres pouvant entraîner des problèmes de constipation ou même d'occlusion intestinale.

Risque n°2 : nuire à sa santé

Plusieurs études ont révélé que le régime hyperprotéiné peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé.

Cette alimentation très riche en protéines influe non seulement sur le transit intestinal mais aussi sur le cycle menstruel et sur certains organes comme les reins et le foie.

Elle augmente en effet :
=> le taux d'urée dans l'organisme, avec un risque d"hyperuricémie
=> le taux d'ammoniac, avec un risque d'hyperamoniémie
=> l'acidité corporelle

Or, ces différents facteurs sont connus pour favoriser l'apparition de crises de goutte et de blessures sportives, telles que les tendinopathies et les blessures musculaires.

À cela s'ajoute la perte de calcium dans les urines destinée à compenser l'acidité causée par l'excès de protéines.

Or, l'augmentation du calcium urinaire peut avoir pour conséquences :
=> une fatigue physique
=> une déminéralisation des os
=> un risque accru de fractures
=> un risque accru de calculs rénaux

Les régimes hyperprotéinés entraînent aussi une perte de potassium avec pour conséquence possible sur la survenue de troubles du rythme cardiaque.

A noter : une étude menée sur des rats par des chercheurs de l'université de Grenade en Espagne a montré que les régimes très riches en protéines (à 45% de protéines) ont des effets négatifs sur la fonction rénale.

Pour toutes les raisons énoncées ci-dessus, les régimes protéinés sont contre-indiqués pour vous :
=> si vous présentez un diabète de type 1
=> si vous souffrez d'insuffisance rénale
=> si vous souffrez d'insuffisance cardiaque ou d'autres problèmes cardiaques
=> si vous souffrez d'insuffisance hépatique
=> si vous êtes enceinte ou que vous allaitez.

Risque n°3 : diminuer son espérance de vie

Une récente étude menée par des chercheurs de l'université d'Adélaïde (en Australie) prouve que manger trop de protéines réduit la durée de vie.

Que les protéines soient issues d'animaux (viande, poisson, œufs, produits laitiers) ou de végétaux (légumineuses, noix, graines, légumes), elles sont toutes décomposées en acides aminés au cours de la digestion.

Or, ces acides aminés sont ensuite utilisés par notre corps pour construire de nouvelles protéines au cœur de nos propres cellules.

Le professeur Chris Proud, qui est l'un des auteurs de cette étude australienne explique : "Nous avons démontré qu'une augmentation des niveaux de nutriments accélère la synthèse de protéines dans les cellules. Or, plus ce processus est rapide, plus nombreuses sont les erreurs commises."

Il arrive un moment où le mécanisme de protection mis en place par notre organisme pour corriger ces erreurs disparaît. Les protéines défectueuses commencent alors à s'accumuler et mettent peu à peu en péril la santé et l'espérance de vie.

Cette étude scientifique met donc en garde contre le régime hyperprotéiné et plaide en faveur d'un meilleur équilibre alimentaire où les fruits, les légumes, les céréales et les graines non transformées auraient aussi leur place.

Risque n°4 : reprendre encore plus de poids

Comme tous les régimes restrictifs, qui excluent tel ou tel type d'aliments, le régime hyperprotéiné comporte aussi le risque de reprendre du poids et même encore plus de poids : c'est le tristement célèbre effet yoyo !

Ce régime, comme tous les autres régimes amaigrissants, ne vous apprendra pas à bien manger.

C'est pourquoi son efficacité s'arrêtera dès que vous reprendrez vos anciennes habitudes alimentaires.

Aujourd'hui, les médecins sont unanimes sur l'intérêt d'apprendre à mieux manger, en tendant vers un régime méditerranéen ou régime crétois ...

Celui-ci consiste à consommer :
=> plus de fruits et de légumes
=> du poisson plutôt que de la viande
=> de l'huile d'olive

A noter : si vous voulez faire un régime modérément protéiné (avec 20 à 29% des calories ingérées sous la forme de protéines), veillez à boire suffisamment d'eau et à manger aussi des végétaux.

En effet, manger de grandes quantités de fruits et de légumes apporte du potassium et du magnésium et réduit le risque de formation de calculs rénaux en compensant l'acidité du régime hyperprotéiné. À bon entendeur...

Plus d'information :

Tag : régime hyperprotéiné, régime hyperprotéiné danger, régime hyperprotéiné dangers, régime hyperprotéiné dangereux, régime hyperprotéiné effets secondaires, régime hyperprotéiné goutte , protéines, Santé, acidité, Poisson, Viande, alimentation, Risque, végétaux, acides aminés, espérance de vie, potassium, calculs rénaux, calcium, cellules, produits laitiers, œufs, lipides, Noix, légumineuses, glucides, magnésium, animaux, Australie, université d'Adélaïde, digestion, fonte, Australienne, Eau, protéine, Huile d'olive, régime crétois, régime méditerranéen, régimes amaigrissants, Yoyo, MET, MIS, insuffisance hépatique, insuffisance rénale, Diabète de type 1, sel, ammoniac, urée, foie, cycle menstruel, transit intestinal, vitamine C, occlusion intestinale, constipation, goutte, effets secondaires,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis