La Goutte : Halte Aux Idées Reçues !

La goutte : halte aux idées reçues !

La goutte est une maladie rhumatismale très douloureuse qui touche de plus en plus de Français. Souvent affublée d'une image désuète ou associée aux bons vivants, cette pathologie inspire de nombreuses idées reçues. Or, pour la soigner et la prévenir, il est important de bien comprendre cette maladie. Nous avons listé pour vous 5 idées reçues partiellement ou complètement fausses à son sujet.

1- C'est une maladie d'un autre siècle

Il est vrai que la crise de goutte était fréquente au cours des siècles passés et que des rois comme Charles Quint, Henri VIII ou Louis XVIII en étaient souvent affligés.

Il y a cinquante ans, la goutte avait pratiquement disparu et faisait figure de "maladie d'un autre temps".

Mais cette patholgie a fait son grand retour en France et dans le monde.

Elle est toujours d'actualité car :
=> le nombre de cas a doublé en France depuis 1970
=> 600.000 personnes sont concernées en France
=> la recrudescence de cette maladie est mondiale
=> 8 millions d'Américains sont touchés
=> la maladie progresse en Chine alors que ce pays ne connaissait presque pas de cas sur son territoire il y a quelques années.

2- Elle ne touche que les personnes âgées

Une autre idée reçue assez répandue veut que cette maladie ne touche que les personnes âgées.

Certes, l'âge moyen de la première crise est de 63 ans, mais la goutte peut aussi toucher des personnes plus jeunes.

Il n'est pas rare que des quadragénaires soient atteints, principalement des personnes en surpoids et des hommes car les femmes sont protégées jusqu'à la ménopause par certaines hormones.

3- Elle est due exclusivement à l'alimentation

La goutte est aussi stigmatisée comme une maladie liée à l'alcoolisme ou à une alimentation trop riche.

Il est vrai que le retour de cette maladie s'explique en grande partie par les modifications de notre alimentation au cours des cinquante dernières années : nourriture trop riche et excès de sodas notamment.

Selon une étude américaine, les personnes obèses sont deux à trois fois plus touchées par ce problème.

Mais les chercheurs ont récemment découvert qu'il s'agit d'une pathologie d'origine génétique.

Dans un cas sur trois, les personnes qui développent cette maladie sont porteuses d'un gène qui rend plus difficile l'élimination de l'acide urique produit par les reins.

4- Les médecines douces sont inutiles en cas de crise

La goutte provoque des douleurs très vives dans les articulations, le plus souvent au niveau du gros orteil et parfois du genou. Les articulations de la cheville ou des doigts sont plus rarement touchées.

Dans tous les cas, la crise aiguë est due à l'accumulation de cristaux d'urate de sodium dans l'articulation, elle-même causée par un taux d'acide urique trop élevé dans le sang.

Pour soulager la douleur et l'inflammation, le médecin vous prescrira de la colchicine (à prendre dès le début de la crise) ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Même si la crise est très douloureuse, des remèdes simples et naturels peuvent aussi être utilisés, notamment :
=> mettre l'articulation au repos
=> appliquer de la glace pour soulager la douleur
=> boire beaucoup d'eau peu minéralisée pour éliminer l'acide urique
=> éviter les aliments riches en protéines animales : charcuterie, porc, viande rouge et fruits de mer
=> prendre des plantes aux effets diurétiques et anti-inflammatoires, par exemple des gélules d'ortie, de feuilles d'artichaut, de chardon marie ou de bouleau

5- Elle est difficile à soigner

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la goutte se soigne bien.

Même si les crises sont très douloureuses, elles disparaissent au bout de 3 à 10 jours quand elles sont correctement traitées.

Pour prévenir de nouvelles crises et d'éventuelles complications rénales ou cardio-vasculaires, le médecin peut aussi vous prescrire un traitement de fond à long terme.

Il est important de le prendre car il permet de faire baisser le taux d'acide urique dans le sang et de le maintenir sous le seuil de 0,06 g/l. 

Les autres mesures de prévention consistent à :
=> éviter certains aliments de type gibier, abats, charcuterie, anchois, fruits de mer et crustacés
=> boire au moins 2 litres d'eau (ou infusions) par jour
=> limiter sa consommation d'alcool, surtout la bière (même sans alcool) et les alcools forts
=> éviter de boire des sodas
=> consommer des aliments riches en vitamine C (kiwi, agrumes, poivron, persil…).
=> pratiquer une activité sportive plusieurs fois par semaine pour éliminer les toxines

Plus d'information :

Tag : goutte, la goutte, goutte maladie, goutte symptomes, goutte traitement, goutte maladie traitement naturel, crise de goutte, crise de goutte que faire, la goutte alcool, la goutte alimentation, soigner la goutte



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis