Comment Savoir Si Une étude Scientifique Est Fiable ?

Comment savoir si une étude scientifique est fiable ?Image ©Idaho National Laboratory

La polémique autour de l’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 l’a montré : il n’est pas évident pour le grand public d’évaluer le sérieux et la fiabilité des études scientifiques. Pour ne pas se laisser berner par des médias peu scrupuleux ou des chercheurs peu rigoureux, il faudrait pouvoir juger par soi-même de la méthode utilisée. Alors, comment savoir si une étude scientifique est fiable ?

Pourquoi est-il important de se faire sa propre opinion ?

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les études scientifiques sur le sujet se multiplient.

Mais elles semblent parfois aboutir à des conclusions contradictoires, si bien qu’il devient impossible de s’y retrouver.

Un article récent de la revue The Lancet en offre un exemple frappant : le 22 mai 2020, cette prestigieuse revue médicale a publié une étude prouvant les effets neutres voire néfastes de la chloroquine sur les patients atteints du Covid-19.

Sous le feu des critiques, The Lancet a ensuite décidé de retirer cette étude de son journal le 4 juin, car la vérification des données n’était pas possible.

On peut alors se demander comment les chercheurs font pour publier une étude dans une revue et comment nous, lecteurs, pouvons être sûrs que ce qui est publié est fiable...

Comment les publications sont-elles contrôlées ?

Pour être publié, un chercheur doit soumettre ses travaux à une revue scientifique. Par conséquent, si je suis un chercheur qui vient de découvrir un remède contre une maladie, je dois envoyer mes travaux à une revue scientifique sérieuse pour être publié.

Cette revue va d’abord faire appel à des experts, c’est-à-dire d'autres chercheurs spécialistes du sujet, pour vérifier que ce qui est écrit est cohérent. C'est ce que l'on appelle le contrôle par les pairs ou peer-review en anglais.

Chaque revue a son propre niveau d'exigence et ce processus de relecture peut prendre plusieurs mois. Des statisticiens peuvent alors réclamer aux auteurs leurs données pour refaire les calculs statistiques de l’étude.

Cette étape de relecture permet de s’assurer que la méthode utilisée est correcte (et peu importe si les relecteurs sont d’accord ou pas avec les conclusions de l’étude) et que les conclusions sont sincères (sans tentative de fraude).

Après avoir été soumise à une telle relecture, une étude est réputée fiable, même si des erreurs sont toujours possibles.

Cependant, en attendant d'être publié dans une revue, un chercheur peut mettre en ligne son étude en accès libre sur des plateformes de pré-publication, comme medRxiv ou bioRxiv.

La différence, c’est que ces prépublications scientifiques ou pré-print sont mises en ligne sans être corrigées et contrôlées par d’autres scientifiques. Ces prépublications améliorent l’accès aux données, ce qui peut être intéressant dans le contexte actuel où la recherche veut aller vite. Mais il faut être conscient que ce sont des données brutes, non triées et donc qu’il ne faut pas en tirer des conclusions hâtives.

De plus, c’est seulement après la publication dans une revue que l'ensemble de la communauté scientifique du monde peut se pencher sur une étude, donner son avis et essayer de reproduire l'expérience pour voir si on obtient les mêmes résultats.

En général, il faut du temps et d’autres travaux pour savoir si une étude scientifique est fiable. Si un résultat est faux, les scientifiques finiront par s'en rendre compte grâce à des études complémentaires. S’il est juste, d’autres études viendront confirmer les premiers résultats et l’on pourra aboutir à un consensus scientifique.

Qu’est-ce qu’une méthode scientifique rigoureuse ?

Si vous n’êtes pas expert du sujet traité, il est extrêmement difficile de juger une étude scientifique. En revanche, vous pouvez évaluer la méthode utilisée par les chercheurs pour aboutir à un résultat ou une conclusion.

Un critère de qualité reconnu en recherche clinique est l’utilisation de tests randomisés en double aveugle. Cette expression est un peu barbare, mais elle signifie qu’un protocole expérimental rigoureux a été utilisé pour évaluer l'efficacité d'une thérapie, d'une action de prévention ou d'un médicament.

En effet, pour prouver l’efficacité d’un principe actif par rapport à un simple placebo les chercheurs doivent remplir certaines exigences :

=> réunir un effectif suffisant pour pouvoir généraliser les résultats obtenus

=> utiliser un groupe contrôle ou groupe témoin (des patients à qui on ne donne pas le médicament que l’on veut tester) pour pouvoir comparer

=> mener leur étude en double aveugle : cela signifie que la répartition dans les groupes se fait à l'insu des patients et des chercheurs

=> utiliser la randomisation, c’est-à-dire une méthode de répartition fondée sur le hasard qui permet de produire deux groupes similaires en termes de sexe, âge, état de santé et autres paramètres qui pourraient influer sur les résultats.

Pour qu’une étude puisse prétendre à un niveau de preuve, il faut prendre des précautions méthodologiques, comme cela est bien expliqué dans la vidéo ci-dessous sur les effets contextuels des traitements, plus connus sous le nom effet placebo :



Comment juger de la fiabilité ?

En conclusion, pour savoir si une étude scientifique est fiable, vous pouvez vous fonder sur plusieurs critères.

Commencez par vérifier la crédibilité de votre source : les revues les plus réputées comme Nature, Science ou The Lancet sont aussi les plus exigeantes. Ces revues de référence contrôlent les articles avant publication et sont dignes de confiance (même si aucune n'est "infaillible").

Vérifiez aussi la méthode utilisée : vous repérerez ainsi rapidement les études qui reposent sur très peu de patients ou qui ne sont pas très rigoureuses.

Certes, le protocole de tests randomisés en double aveugle est complexe à mettre en oeuvre, mais il est très utile pour éviter les effets contextuels et pouvoir mesurer l’effet spécifique d’un traitement.

Enfin, gardez à l’esprit qu'une étude seule ne permet pas de tirer des conclusions définitives. Il faut du temps pour que d’autres travaux viennent confirmer ou infirmer les premiers résultats obtenus.

Plus d'information :

Tag : étude scientifique, étude scientifique fiabilité, étude randomisée en double aveugle, essai clinique fiabilité, publication scientifique, contrôle par les pairs, essai randomisé , double aveugle, The Lancet, revue scientifique, effets contextuels, prévention, thérapie, principe actif, protocole expérimental, Placebo, groupe, insu, sexe, Santé, effet placebo, Nature, Science, barbare, Comment savoir, épidémie, 22 mai, revue médicale, chloroquine, 4 juin, Maladie, Anglais, fraude, communauté scientifique, consensus scientifique, méthode scientifique, traité, recherche clinique, protocole,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis