Les Herbes De Provence : Présentation Et Utilisation

Les herbes de Provence : présentation et utilisation

Bien que le traditionnel mélange provençal soit exclusivement composé de thym, romarin, origan et sarriette, on désigne souvent sous le terme générique d’herbes de Provence différentes plantes aromatiques originaires des régions méditerranéennes. Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques et les vertus des différentes herbes aromatiques, ainsi que leur utilisation en cuisine.

Le thym : un incontournable de la cuisine provençale

Le thym est une plante vivace de Méditerranée et d’Afrique du Nord, que l’on trouve à l’état sauvage dans les garrigues.
Il en existe une multitude d’espèces parmi lesquelles le thym commun ou Thymus vulgaris figure en bonne place dans les bouquets garnis et les mélanges d’herbes de Provence.

Grand classique de la cuisine provençale, il s’utilise dans les marinades, le Pot-au-feu et les daubes. Son Parfum accompagne à merveille la viande d’agneau.

En tisane, il facilite la digestion et soulage les affections respiratoires, ainsi que les inflammations de la gorge et de la bouche car il contient du thymol (bactéricide et antiseptique).

La sarriette

La sarriette, qui possède de nombreux surnoms comme "herbe de Saint-Julien" ou "pebre d'aï" (poivre d'âne), s’utilise fraîche ou séchée.
Cette herbe aromatique entrant dans la composition des herbes de Provence peut également s’employer seule pour assaisonner les haricots, les fèves et les ragoûts.
On l’utilise aussi, finement hachée, dans les salades.

A noter : cette plante entre dans la préparation de certaines liqueurs, comme la célèbre Chartreuse.

L'origan : un aromate pour vos salades

L'origan, dont le Parfum est proche de celui de la marjolaine, est une plante vivace qui pousse dans le sud de l’Europe.

Très utilisé en Italie, sur la Pizza notamment, cet aromate est indispensable dans les Salades à base de feta grecque.
Comme la plupart des herbes de Provence, il se marie à merveille avec les tomates crues ou cuites et les grillades.

Le romarin, en version salée ou sucrée

Le romarin, que l’on trouve à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen, est l’une des herbes de Provence les plus polyvalentes.

Il s’utilise pour assaisonner le canard ou le lapin aussi bien que le gigot d’agneau.
Il accompagne également les petits fromages de chèvre macérés dans l'huile mais il a surtout la particularité de parfumer les préparations sucrées, comme la Crème brûlée au romarin ou les confitures.

Plus d'information :

Tag : herbes de Provence, herbes aromatiques, thym, romarin, sarriette, origan



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis