Photos HDR
 

La Tomate : Histoire Et Anecdotes

La tomate : histoire et anecdotes

La tomate, cultivée sous presque toutes les latitudes, est l'ingrédient le plus consommé dans le monde après la pomme de terre. Il existe aujourd'hui près de 10.000 variétés de tomates issues de la sélection des plants.

Présentation

La tomate, qui d’un point de vue strictement botanique est un fruit, est généralement consommée en tant que légume et accommodée de multiples manières.
Si elle fait aujourd’hui partie des produits courants de notre alimentation, il n’en a pas toujours été ainsi car elle a longtemps été considérée comme un poison.

D’où vient le nom de la tomate ?

Le nom de "tomate" est une déformation du mot inca tomalt car ce fruit est originaire d'Amérique du Sud (Colombie, Équateur, Pérou et nord du Chili).

Néanmoins, ce nom n'a été accepté par l'Académie française qu'en 1835 et ce produit a été longtemps désigné par des surnoms comme "pomme d'amour" (poma d'amor en provençal), "pomme d'or" ou encore "pomme du Pérou".

En botanique, son nom latin de lycopersicum signifie littéralement "pêche de loup" et faisait à l’origine référence à son prétendu caractère toxique.
On y a ajouté au XVIIIème siècle l'adjectif esculentum pour réhabiliter les propriétés gustatives de ce légume-fruit.

Du Pérou à l'Europe

La tomate, originaire d’Amérique du sud, et plus précisément du nord-est de la Cordillère des Andes et du Pérou, était déjà cultivée par les Incas et par les Aztèques en Amérique centrale.
Ce sont les conquérants espagnols qui ont rapporté cette plante en Europe au XVIème siècle.

Elle a d’abord été introduite en Italie et en Espagne comme plante ornementale. Le fruit de cette plante, qui n'était alors pas plus gros que notre tomate-cerise, était considéré comme non comestible.

A noter : il faudra attendre le XVIIIème siècle pour que les plants de tomates soient cultivés pour leurs fruits.

La tomate en France

L'introduction de la tomate en France fut lente.
En 1600, l’agronome Olivier de Serres la classe parmi les plantes d'ornement pouvant habiller les tonnelles de leur feuillage. Il juge ce fruit impropre à la consommation mais lui reconnaît des vertus médicinales.

Parallèlement, des graines furent rapportées par les marins qui avaient goûté ce fruit en Amérique du Sud.
C’est ainsi que les tomates devinrent courantes dans les potagers du bassin méditerranéen et dans la cuisine méditerranéenne dès le début du XVIIème siècle.

Selon la légende, ce sont les Provençaux et les Languedociens qui ont fait connaître ce légume aux parisiens en réclamant des tomates aux aubergistes lors de la fête de la Fédération en 1790. En réalité, Diderot faisait déjà l’éloge de ce fruit dans l’Encyclopédie.

La tomate aujourd’hui

La tomate se consomme aujourd’hui sous forme de soupes, de sauces, de tomates au jus, en coulis et même en confiture. On peut également faire des tomates séchées ou confites pour profiter de leur saveur toute l’année.

L’été est bien sûr la meilleure saison pour en apprécier le goût et pour profiter de ses vertus nutritionnelles. Peu calorique, elle est riche en minéraux et oligo-éléments, en vitamines A, B, K, C et contribuerait à la prévention du cancer et des maladies cardio-vasculaires.

Plus d'information :

Tag : tomate, histoire de la tomate, tomates, origines tomate, étymologie tomate

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis