Les Traditions De Noël Aux Antilles

Dans les îles, les fêtes de fin d'année mélangent les traditions créoles et françaises. Les plats créoles sont à l'honneur, accompagnés non de champagne mais d'un cocktail à base de rhum. Les festivités commencent dès le début du mois de décembre avec les "Chanté Nwel", les chants et cantiques traditionnels antillais. Nous vous proposons de découvrir les traditions de Noël aux Antilles : l'idéal pour se dépayser !

Les traditions de l'Avent

Les traditions de Noël aux Antilles sont bien sûr assez différentes de ce que nous connaissons en France métropolitaine. Mais, tout comme chez nous, les festivités commencent dès le début du mois de décembre.

Les troncs des palmiers s'habillent d'illuminations et plusieurs coutumes rythment la période de l'Avent, en particulier les concerts de chanté Nwel, les chants traditionnels des Noël antillais. Il s'agit de cantiques qui s'écartent parfois de la stricte tradition religieuse et célèbrent en chanson l'approche de Noël.

Ces chants de Noël sont entonnés autour de la crèche kakado (du nom d'une petite écrevisse noirâtre des rivières, que l'on avait autrefois coutume de manger à Noël).

En Guadeloupe, la fête de Noël Kakado de Vieux-Habitants est la plus réputée (le 1er vendredi de l'Avent). Parmi les autres fêtes et marchés de l'avent, on peut aussi citer Jarry en fête et Jou a Tradisyon, au Parc d'Activités économiques de Jarry à Baie-Mahault.

Le cocktail de Noël ou Schrub

Les plats et boissons traditionnels occupent aussi une place importante parmi les traditions de Noël aux Antilles.

Au retour de la Messe de Minuit, la coutume veut que l'on boive le "Schrub" ou "Schrubb", un cocktail à base de rhum qui remplace pour les fêtes le classique ti-punch ...

A St-Barth, ce cocktail est composé de rhum blanc, de citron, de sirop de sucre et parfumé aux épices : cannelle, muscade, girofle et thé du charpentier.

En Guadeloupe, ce sont des écorces d'agrumes qui sont macérées dans le rhum blanc. Cette boisson de Noël se prépare dès le mois d'octobre car elle doit macérer longuement au soleil pour être prête à la fin de l'année.

Un repas tout cochon et douceurs

Après avoir savouré le schrub en guise d'apéritif, on apporte sur la table une soupe aux pois d'angole agrémentée de quelques morceaux de viande salée.

Les plats de résistance sont tous à base de cochon, transformé pour l'occasion en boudin, pâté et ragoût. Le jambon figure aussi au menu.

Les enfants et les becs sucrés ne sont pas oubliés : à St-Barth, on prépare traditionnellement des "tchek", galettes à base de noix de coco râpée et de cassonade, parfumées à la cannelle. Le clou de la fête est sans conteste le "pône", un pain composé de patates douces, de giraumon (le potiron local), de sucre, de vanille, de raisins et de cannelle... le tout nappé de beurre fondu et doré au four.

En Guadeloupe, les desserts traditionnels de Noël sont le blanc-manger au lait de coco, le quatre-quarts et les chadecs confits (de gros pamplemousses à l'écorce verte). On prépare aussi, dans certaines familles, du sirop de groseilles pour accompagner les gâteaux et parfumer les boissons. Comme on dit là-bas : jwayé Nwèl !

Plus d'information :

Tag : Noël aux Antilles, noel aux antilles, traditions de noel aux antilles, noel dans le monde, traditions de noel, chanté nwel, chants de noel antillais, noel kakado, nwel kakado, traditions de l'avent aux antilles



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis