Le Rhum, L'alcool Issu De La Canne à Sucre

Le Rhum, l'alcool issu de la canne à sucre

Mojito, Cuba Libre, Pina Colada, ces cocktails s'invitent régulièrement à nos soirées. Ils ont tous un point en commun, ils sont préparés à base de Rhum, une boisson que l'on produit dans plusieurs départements français d'outre-mer.

Origines du rhum

La canne à sucre, ingrédient de base du rhum est une plante qui a été répandue en Asie par les Arabes au VIIIème siècle.
Au cours de son deuxième voyage, Christophe Colomb et les espagnols introduisirent cette plante en Amérique, sur l'île d'Hispaniola, l'actuelle île d'Haïti.

La boisson quant à elle est apparue un peu plus tard ; le nom « Rhum » aurait été écrit pour la première fois en 1688 dans l'île de La Barbade. Ce nom viendrait de l'abréviation d'un mot normand : « rumbullion », désignant les alcools distillés à partir de cidre/de poiré et certaines fêtes de pirates. L'origine latine proviendrait par contre de l'abréviation de saccharum, le nom employé par les alchimistes de l'époque pour désigner le sucre.

Les premières distilleries de Rhum, ou « rhumeries » auraient existé depuis 1627 sur l'île de La Barbade mais la boisson était au départ réservée aux boucaniers, Noirs et autres navigateurs de l'époque ainsi que pour le troc d'esclaves sur les côtes africaines.

En 1731, l'Amiral Vernon créé le « grog », un mélange d'un volume d'eau et deux volumes de Rhum auquel on ajoutait parfois un peu de jus de citron pour lutter contre les maladies.
Les anglais des Antilles ont d'ailleurs pris l'habitude de mélanger cette boisson avec des ingrédients divers, thé, sucre, citron, cannelle créant ainsi le «Punch».

On entend de nombreuses anecdotes sur le Rhum notamment chez les marins, boucaniers et pirates :
Il semblerait que les pirates aient pour habitude de recruter leurs hommes en soûlant les marins qui ne pouvaient plus dès lors, répondre à l'appel de la Marine le lendemain.
Un récit rapporte que John Rackam, plus connu sous le nom de « Rackam le Rouge » aurait été capturé avec son équipage par la Marine Royale car ils étaient trop saouls pour se battre.

Le mot rhum est utilisé à partir du XVIIIème en France pour désigner l'alcool de cannes à sucre mais la boisson ne sera démocratisée en Europe et Amérique du Nord qu'au XVIIIème.

Production du rhum

Le père Labat est l'homme qui perfectionnera le processus de distillation du Rhum grâce ses alambics. Cette boisson est exceptionnelle et les commandes, via la Compagnie des Indes Occidentales, se développent à une vitesse incroyable. La France récupère finalement dans son domaine colonial l'île de la Barbade en 1674, afin qu'elle soit totalement dévolue au commerce du sucre et, bien évidemment, du rhum.

l'" Histoire générale des Antilles " (du père Du Tertre en 1667) est la première description de la distillation de l'alcool de canne.

La production s'est exportée en Guadeloupe au cours du XVIIIème siècle. En 1775 l'île vend aux les colonies anglaises d'Amérique du nord et un peu en France et consomme 93% de la production (environ 21120 hectolitres pour l'année).
Les Antilles resteront le haut-lieu de la production de Rhum. A partir du milieu du XIXème siècle la Martinique devient le premier producteur mondial et la Guadeloupe voit la création de distilleries supplémentaires. Le Rhum s'exporte bien vers l'Europe où il rencontrera le succès surtout auprès des « poilus » pendant la 1ère Guerre Mondiale.

Aujourd'hui, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion produisent du rhum mais en faible quantité comparée à la production mondiale.



L'île de Cuba est devenue célèbre pour son rhum, appellation « ron de Cuba », le Havana Club étant le plus connu.
D'autres régions comme les îles du Cap Vert proposent un rhum appelé « grogue » mais les quantités qu'elles produisent sont insuffisantes pour l'exporter. Ce rhum brun est extrêmement parfumé et mélangé à du "mel de cana" (sirop de sucre).

En ce qui concerne la préparation, la canne à sucre est ramassée et broyée pour séparer le jus, « le vesou » de la paille « la bagasse ». Le vesou est enfermé dans une cuve de fermentation pour environ 48h. Une fois finie, la fermentation a permis de transformer le sucre en alcool : le « moût » qui est alors envoyé dans une colonne de distillation chauffée à la vapeur d'eau.
Grâce à un système de colonnes et de tubes on passe ensuite à la distillation. Chauffées à très hautes températures les vapeurs alcooliques sont ensuite réfrigérées grâce à la circulation d'eau froide. Elles se condensent et coulent dans une éprouvette. S'en suit un contrôle de la température et du degré avant que la production rejoigne la cuve de stockage.

Quelques cocktails et recettes au rhum

Le Rhum se déguste parfois seul ou sous forme de « Punchs » . Il est l'ingrédient de base de nombreux cocktails et recettes de cuisine  : Punchs, Ti-Punchs, gâteaux comme le Baba au Rhum où certaines variantes de desserts (Tiramisu, salades de fruits, etc)

Quelques cocktails :

Mojito : Un des célèbres cocktails à base de « Rhum », fréquemment consommé dans les bars.

(source Wikia)
Pour 10 verres :

  • 50 cl de rhum blanc

  • Un bouquet de feuilles de menthe

  • Le jus de 5 citrons vert

  • Du sucre en poudre ( 2 à 3 cuillères par verre)

  • 60 cl d'eau gazeuse (ou de limonade, Gini, Seven up)

  • Des glaçons pilés.


Dans un bol écrasez des feuilles de menthe à l'aide d'un pilon. Mettez les au fond d'un verre et ajoutez du sucre. Ajoutez ensuite les glaçons puis les autres ingrédients.

De nombreuses variantes sont possibles comme par exemple remplacer le citron vert par un autre sirop (fraise, framboise)

Le « Cuba libre » : Le plus simple des cocktails au Rhum


Pour 10 verres :

  • 60 cl de rhum

  • 40 cl de jus de citron vert

  • 1 litre et demi de coca cola (ou pepsi)


Préparez des verres avec des glaçons. Versez le citron et le rhum par dessus puis le coca cola. Mélangez bien et servez avec une tranche de citron vert.

La Pina Colada : Une délicieuse saveur coco


Pour 10 verres :
  • 50 cl de rhum blanc

  • 1 litre de jus d'ananas

  • 40 cl de crème de noix de coco

  • Des glaçons


  • Mélangez tous les ingrédients et passez les au mixeur. Dans un verre déposez les glaçons puis versez la préparation.

    Le Baba au Rhum : un délicieux dessert au rhum

    (source recette-de-cuisine)

    Préparation : 20 min /Cuisson : 25 min 

    • 120 g de farine

    • 50 g de beurre

    • 150 g de sucre en poudre

    • 1 sachet de levure chimique

    • 3 cuillères à soupe de lait

    • 3 oeufs

    • 1/4 litre d'eau

    • 1/4 litre de sirop de sucre de canne

    • un bol de rhum


    Préparation : 

    Faites préchauffer le four thermostat 6 (180°C). Travaillez au fouet les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
    Ajoutez le lait chaud, le beurre fondu, la farine et la levure. Battez les blancs en neige ferme. Incorporez les délicatement à la pâte. Versez la pâte dans un moule en couronne préalablement beurré ou dans des moules individuels. Enfournez et laissez cuire 25 minutes puis démoulez aussitôt. Faire le sirop chaud avec l'eau, le sirop de sucre de canne et le rhum et en arroser le baba jusqu'à complète absorption.
    Attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

    Plus d'information :

    Visitez le site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhum

    Tag : Rhum, Alcool, Canne à sucre, Alcool canne à sucre,



    Avis

    • on aime

      25 avril 2012

    • bien appétissant ...

      24 avril 2012

    Devenez membre pour donner votre avis !

    Donner votre avis