Alcool : Quels Effets Sur L'organisme ?

Alcool : quels effets sur l'organisme ?

La consommation plus ou moins régulière d'alcool peut sembler une habitude anodine. Mais connaissez-vous vraiment les effets de l'alcool sur l'organisme ? Voici un petit récapitulatif des dangers de l'alcool pour la santé.

Une absorption très rapide

Quand on consomme une boisson alcoolisée, l'alcool qu'elle contient traverse la paroi intestinale sans être "digéré".

L'alcool ne subit aucune modification et passe très rapidement dans le sang :
en 15 minutes si l'on est à jeun
en une heure maximum si l'on a mangé (car le passage de l'alcool est ralenti par la présence d'aliments).
C'est à ce moment que l'alcoolémie (qui mesure la présence d'alcool dans le sang) est la plus élevée. Elle va ensuite redescendre progressivement.

Une fois dans la circulation sanguine, l'alcool se répand dans tout l'organisme, et en particulier dans les organes les plus vascularisés, comme le foie, le coeur et le cerveau.

C'est le foie qui va lentement transformer la plus grande part de l'alcool ingéré (95%), tandis que les 5% restants seront éliminés par les poumons, les reins et la peau.

Les effets à court terme

Quand il est consommé en quantités importantes, l'alcool provoque un état d'ivresse et peut entraîner des troubles digestifs, des nausées, des vomissements.

L’état état d'ivresse comporte trois phases :
• phase d'excitation : caractérisée par un comportement euphorique, désinhibé, bavard et familier
• phase d'ébriété : caractérisée par des troubles de l'équilibre, des difficultés à parler, un état de somnolence ou même de torpeur
• phase d'endormissement : survenant quand le taux d'alcoolémie est supérieur à 2 g/l de sang.
A noter : si le taux d'alcoolémie dépasse 3 g/l de sang, il y a un risque de coma éthylique profond nécessitant une hospitalisation. Les effets de l'alcool peuvent être majorés par l'ingestion de certains médicaments comme les somnifères ou les tranquillisants.

En cas d'ivresse, la coordination motrice, l'équilibre, la perception, la vigilance et le jugement sont altérés. Les réflexes sont ralentis et la concentration diminuée. Différentes fonctions cérébrales sont perturbées : l'acuité visuelle diminue, le champ visuel se rétrécit et le temps de réaction augmente...

La diminution de la vigilance, qui est l’un des effets immédiats de l'alcool, est responsable d'accidents de la circulation et d'accidents du travail. L'ivresse est ainsi liée à 40% des morts sur la route et à plus de 25% des accidents de voiture non mortels.

La perte de contrôle de soi peut aussi entraîner des comportements violents (agressions sexuelles, suicide, rixes, homicides).

A noter : nous ne sommes pas égaux face à l'alcool ; chacun réagit différemment selon sa corpulence, son état de santé physique et psychique et selon le moment de la consommation. Le seuil de tolérance dépend de la personne et du contexte.

Les effets à long terme

Les effets toxiques de l'alcool à long terme sont aujourd'hui bien connus. La consommation chronique d'alcool dégrade différents organes.

C'est généralement le foie qui est le plus touché puisque c'est lui qui est chargé d'éliminer l'alcool. La consommation régulière d’alcool entraîne un risque de cirrhose puis de cancer. D'autres cancers peuvent se développer tout le long de l'appareil digestif, de la langue jusqu'au rectum.

L'alcool augmente aussi le risque de faire un infarctus, de développer des maladies du système nerveux, des troubles du comportement et des dépressions.

Enfin, l’alcool est une substance psychoactive qui agit au niveau du cerveau et peut entraîner une dépendance, s'il est consommé régulièrement. On parle de dépendance à l'alcool quand une personne est incapable de réduire ou d'arrêter sa consommation.

A noter : chez la femme enceinte, il y a un risque très important pour l'embryon et le foetus (retard de développement, atteinte du cerveau…) en cas de consommation d’alcool, même occasionnelle ou faible (voir notre article sur l'alcool et la grossesse ci-contre).

Plus d'information :

Tag : alcool, effets alcool sur l'organisme, effets alcool organisme, effets alcool santé, effets alcool cerveau, effets alcool au volant, effets alcool grossesse, dépendance alcool



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis