Fruits Et Légumes : à Quoi Correspondent Les Différentes Catégories ?

Fruits et légumes : à quoi correspondent les différentes catégories ?

Peut-être n'y avez-vous jamais prêté attention, mais certains fruits et légumes comme les fraises et les tomates sont classés en catégories sur les étals des marchés et des supermarchés. Le consommateur peut légitimement se poser plusieurs questions au moment de choisir. Sur quels critères repose le classement en catégorie Extra, I ou II ? La catégorie Extra est-elle meilleure que les autres ? Pour y voir plus clair, voici un petit guide pratique sur l'étiquetage des fruits et légumes vendus au détail.

Quelles sont les mentions obligatoires sur l'étiquette ?

Depuis le 1er juillet 2009 et l'entrée en vigueur des nouvelles règles au niveau européen, certaines mentions sont obligatoires pour la vente au détail des fruits et légumes.

Doivent figurer sur l'étiquette :
=> la nature du produit
=> le pays d'origine (ou sa zone de provenance pour les bananes) en caractères de même taille que ceux indiquant le prix
=> le prix au poids ou à la pièce

En revanche, la mention d'une catégorie (Extra, ou I, ou II) n'est obligatoire que pour certains produits soumis à une norme spécifique.

De la même manière, les mentions de "Traitement après récolte" et de calibre ne sont obligatoires que pour la pomme de terre et sont facultatives pour les autres produits.

Quels sont les produits classés en catégories ?

Les produits classés en catégories (par exemple Extra, I et II) sont des fruits et légumes soumis à une norme spécifique.

Ils doivent d'ailleurs respecter des règles spécifiques de calibrage et de présentation.

En dehors de la banane, soumise des normes particulières, dix produits sont concernés :
=> les agrumes (sauf lime, kumquat et pomelos)
=> la fraise
=> le kiwi
=> la pomme
=> la poire
=> le raisin de table
=> les pêches et nectarines
=> le poivron
=> la salade (de type laitues, chicorées, frisées et scaroles)
=> la tomate

Que signifie ce classement ?

Le classement en catégorie dépend de l'aspect du produit.

Concrètement :
=> un produit commercialisé en catégorie Extra ne comporte pratiquement pas de défauts d'aspect (d'épiderme, de coloration ou de forme)
=> les produits de catégorie I présentent de légers défauts d'aspect
=> les produits de catégorie II ont des défauts plus marqués.

Pour chaque fruit ou légume, une norme spécifique détaille les défauts autorisés dans chacune des catégories.

La catégorie Extra, c'est meilleur ?

Le classement en catégorie Extra, I ou II indique la qualité esthétique du fruit ou légume vendu.

Certes, la catégorie II correspond aux produits les moins "beaux" mais cela ne signifie pas qu'ils sont abîmés ou impropres à la consommation !

On relègue parfois dans cette catégorie des fruits et légumes avec une coloration différente ou une forme un peu moins conforme aux standards de qualité...

Mais, pour le reste et en particulier le goût, un produit de catégorie II est équivalent à ceux des autres catégories.

A noter : la catégorie la plus courante dans les supermarchés est la catégorie I tandis que les hard-discounters vendent régulièrement des fruits et légumes de catégorie II car ils sont moins chers.
Paradoxalement, les fruits et légumes bio sont eux aussi souvent étiquetés en catégorie II car ils comportent plus fréquemment de petits défauts esthétiques que les fruits et légumes classiques.

Si vous avez un petit budget, n'hésitez pas à acheter des fruits et légumes de catégorie II puisque ce classement n'a aucune incidence sur la qualité gustative du produit.

Maintenant que vous le savez, il ne vous reste plus qu'à ouvrir l'oeil sur les étals des marchés et supermarchés !

Plus d'information :

Tag : fruits et légumes, catégories des fruits et légumes, catégories fruits et légumes, catégorie fruits et légumes, catégorie fruit, catégorie légume, catégorie 1, catégorie 2, catégorie extra



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis