Le Yoga égyptien : Conseils Et Postures Faciles Pour Les Débutants

Le yoga égyptien : conseils et postures faciles pour les débutants

Discipline millénaire originaire d'Inde, le yoga a donné naissance à de nombreux courants, parmi lesquels le yoga égyptien. Cette pratique, développée par le maître yogi sénégalais Babacar Khane dans les années 1960, s'inspire en grande partie des postures découvertes sur les hiéroglyphes et les statues égyptiennes. Nous vous proposons de découvrir cette discipline aussi connue sous le nom de yoga des pharaons ou yoga de la verticalité.

Présentation du yoga des pharaons

Selon le maître yogi sénégalais Babacar Khane, on pratiquait le yoga au pays de Cléopâtre, au temps de l'Egypte ancienne.

En observant les personnages représentés dans les temples égyptiens, ce célèbre maître yogi a jeté les bases du yoga égyptien à partir de 1964. Il a ensuite diffusé sa méthode dans les années 1980.

Le style égyptien comporte un ensemble de postures qui lui sont propres et qui peuvent être pratiquées en complémentarité du hatha-yoga classique.

Comme les postures debout sont nombreuses dans ce yoga des pharaons, on le surnomme aussi le yoga de la verticalité.

A noter : malgré ses particularités, cette discipline reste très proche du hatha-yoga. On y retrouve des postures traditionnelles comme la charrue, le lotus ou le cobra ainsi que des exercices de pranayama.

Bienfaits de cette discipline

Le yoga égyptien a pour avantage de ne pas nécessiter une souplesse particulière, ce qui le rend accessible à tous et à tout âge.

Grâce à un travail en verticalité, cette discipline est réputée efficace pour :
=> rééduquer le dos
=> redresser progressivement la colonne vertébrale
=> améliorer l'ouverture des épaules
=> libérer les voies respiratoires
=> revitaliser l'organisme

3 postures faciles

Voici trois postures faciles pour tous ceux et celles qui veulent s'initier en douceur au yoga égyptien.

1- Les mouvements de l'aigle
Debout, pieds ancrés au sol, bras le long du corps, paumes de main tournées vers l'avant :
=> inspirez en fermant les mains
=> sans décoller les bras des flancs, expirez en repliant vos avant-bras de manière à poser vos poings sur vos clavicules
=> sur l'inspiration suivante, levez les coudes à l'horizontale sur les côtés, en gardant vos poings au niveau de vos épaules
=> en expirant, déployez vos avant-bras vers l'avant : vos bras, maintenus à l'horizontale, forment un angle droit. Resserrez un peu vos omoplates pour rester bien droit.
=> inspirez en levant les avant-bras à la verticale
=> sur l'expiration, ouvrez les mains en orientant vos paumes face à face
=> inspirez en tournant vos paumes de mains vers l'avant : c'est la posture du ka
=> en commençant par une expiration, repassez par toutes les étapes ci-dessus pour redescendre vos bras.

Cet enchaînement permet d'accroître le souffle et d'oxygéner l'organisme en enchaînant des phases de respiration abdominale, thoracique et claviculaire.

2- Les ailes de l'aigle réunies
Assis en tailleur ou agenouillé (posture du scribe) :
=> inspirez en tendant les bras à l'horizontale sur les côtés, paumes vers le ciel
=> expirez en repliant vos avant-bras à la verticale : vos bras forment un angle droit et vos mains encadrent votre visage
=> sur l'inspiration, pliez vos poignets vers l'extérieur, paumes vers le ciel, sans bouger vos bras
=> expirez en inclinant votre buste vers la gauche tout en tournant le visage vers la main droite
=> revenez au centre sur l'inspiration
=> en expirant, penchez-vous vers la droite tout en tournant le visage vers la main gauche
=> redressez-vous sur l'inspiration
=> sur l'expiration, ramenez vos coudes devant vous et resserrez-les pour "réunir les ailes de l'aigle". Vos paumes de mains, orientées vers le haut, se touchent.
=> repassez par les étapes précédentes pour replacer vos bras sur les côtés, redresser vos mains, étendre les bras en croix et enfin les relâcher

Cet enchaînement permet d'assouplir les poignets et de libérer les omoplates, les clavicules, le sternum et la cage thoracique. Il débloque les épaules et tonifie les obliques.

3- La posture d'Osiris
Allongé sur le dos, menton légèrement rentré :
=> croisez la jambe droite par-dessus la jambe gauche
=> croisez vos bras sur votre poitrine, en plaçant l'avant-bras sur le gauche et en mettant vos mains sous le creux de vos aisselles
=> fermez les yeux et respirez calmement par le nez
=> inversez le croisement des jambes et des bras et continuez à respirer pour vous détendre

Cette posture de relaxation permet de se détendre mais aussi de revitaliser tout son corps.

Conseils pour bien pratiquer

Pour pratiquer correctement le yoga égyptien, il est important de :

=> bien respecter les angles droits et de tenir la position
=> de coordonner la respiration avec le mouvement en inspirant et en expirant par le nez
=> de tenir les postures pendant au moins 3 à 6 respirations
=> d'effectuer chaque geste lentement et en conscience, même quand il s'agit simplement de serrer les poings
=> de ne jamais forcer.

Plus d'information :

Tag : yoga égyptien, yoga egyptien, yoga egyptien babacar khane, yoga des pharaons, le yoga des pharaons, yoga egyptien postures, yoga egyptien exercices, faire du yoga egyptien, bienfaits yoga egyptien



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis