Asthme Et Sport : Quelle Activité Pratiquer ?

Asthme et sport : quelle activité pratiquer ?

On a longtemps cru, à tort, que les personnes asthmatiques ne devaient pas pratiquer de sport. Pourtant, asthme et sport ne sont pas incompatibles. Une activité physique adaptée est même bénéfique aux patients à tout âge.

Le sport est-il contre-indiqué ?

Pendant des années, on a cru que le sport était contre-indiqué pour les personnes asthmatiques. Mais on sait aujourd’hui que c’est faux.

Il est possible de concilier asthme et sport : les asthmatiques peuvent non seulement pratiquer une activité physique régulière, mais aussi participer à des compétitions sportives de haut niveau.

Le nageur Mark Spitz asthmatique et sept fois médaillé d’or aux Jeux olympiques a contribué à changer notre regard sur la maladie. Aujourd’hui, la pratique du sport est vivement recommandée aux enfants asthmatiques comme aux adultes.

Quels sports pratiquer ?

Les personnes asthmatiques peuvent pratiquer presque tous les sports, y compris des activités d’endurance à condition de respecter quelques règles de prudence (voir le paragraphe suivant).

La seule activité formellement contre-indiquée est la plongée avec bouteilles. La nage avec un simple tuba ne pose aucun problème.
La pratique de l'équitation est également déconseillée chez l'enfant asthmatique, à cause du risque important d’allergie au cheval ou à d'autres allergènes contenus dans la paille.

Excepté ces deux activités, le choix est vaste :
• natation en piscine ou en mer chaude
• surf ou voile
• marche et randonnée
• course à pied
• escalade
• ski de fond
• vélo
• sports de combat
• gym ou yoga
• tennis de table
• patinage
• sports collectifs…

A noter : pour les activités en extérieur, il faut éviter de pratiquer par temps sec et froid, en cas de pic pollinique ou dans une atmosphère polluée (pas de jogging en ville !).

La natation est particulièrement recommandée car l’air humide de la piscine aide les bronches à se détendre. N’hésitez pas à vous jeter à l’eau, à condition bien sûr de ne pas être allergique au chlore…

Comment pratiquer sans risque ?

Pour concilier asthme et sport, il suffit de respecter quelques règles de bon sens :
• échauffer ses muscles pendant 15 minutes avant tout effort
• s’entraîner progressivement ; ne pas faire d’emblée d’efforts violents
• adapter son effort à sa forme du moment (ne pas faire de sport en période de convalescence)
• en cas d’asthme d’effort (qui se manifeste par de la toux en fin d'exercice ou par une crise d'asthme), prendre un médicament bronchodilatateur 15 minutes avant l'effort
• garder l’inhalateur avec soi et l’utiliser immédiatement en cas de gêne respiratoire

A condition de s’échauffer et de doser son effort, l’activité physique a plusieurs bienfaits pour les personnes qui souffrent d'asthme ou de bronchite du fumeur : elle développe la tolérance à l'effort, l'estime de soi, la confiance en soi et le bien-être général du patient.

Plus d'information :

Tag : asthme et sport, asthme et sport conseils, sport asthme, sport pour asthmatique, sport pour les asthmatiques, sports pour asthmatiques, natation, gym , Sport, asthme, asthmatiques, activité physique, natation, Piscine, asthmatique, Air, jogging, atmosphère, sports collectifs, Tennis de table, Yoga, bronches, Eau, allergique, Bien-être, estime de soi, bronchite, bronchodilatateur, médicament, toux, musclés, Chlore, Sports de combat, vélo, Mark Spitz, or, Jeux olympiques, endurance, bouteilles, équitation, allergie, Cheval, allergènes, paille, surf, voile, randonnée, course à pied, escalade, ski de fond, nageur,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis