Nourrir Les Oiseaux En Hiver : Mode D'emploi

Nourrir les oiseaux en hiver : mode d'emploi

Quand le froid s'installe, les oiseaux ont du mal à trouver leurs aliments habituels dans la nature. Nourrir les oiseaux en hiver est une bonne manière de les aider à passer la saison froide, à condition de respecter quelques règles. Explications.

Pourquoi les nourrir ?

En hiver, oiseaux craignent moins le froid que le manque de nourriture. En effet, les aliments dont ils se nourrissent habituellement (insectes, vers, bais ou graines) se font de plus en plus rares. La neige et le gel rendent la recherche de nourriture encore plus compliquée.

Or, pour affronter le froid, les oiseaux brûlent davantage de calories que pendant les autres saisons. C’est pourquoi à cette période de l’année, ils consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher la nourriture qui leur permettra de survivre.

Pour les aider à affronter les basses températures, il est donc utile de nourrir les oiseaux en hiver. Oui, mais à condition de ne pas faire n’importe quoi !

Quand les nourrir ?

S’il est utile de nourrir les oiseaux en hiver, sachez qu’il ne faut pas le faire tout au long de l’année.

Quoique bien intentionnée, votre aide créerait une dépendance et viendrait rompre le mécanisme naturel de la chaîne alimentaire. En automne, au printemps et en été, les oiseaux peuvent et doivent trouver eux-mêmes leur nourriture.

En revanche, vous pouvez donner de la nourriture aux oiseaux quand ils en ont le plus besoin, c’est-à-dire en période de grands froids.

A noter : si vous commencez à les nourrir, n’interrompez pas soudainement le nourrissage en période de froid mais attendez le retour de températures plus clémentes (vers la fin mars) pour arrêter.

Comment les nourrir ?

Pour nourrir les oiseaux en hiver, le plus simple est d’installer des mangeoires dans votre jardin ou sur votre balcon.

Fixez-les toujours :
en hauteur, sur un poteau ou dans un arbre
• hors de portée des prédateurs (les chats notamment)
• dans des endroits dégagés pour que les oiseaux ne soient pas attaqués par surprise
• à l’abri des intempéries (sous le bord du toit par exemple) pour que les oiseaux ne soient pas trop mouillés en cas de grandes pluies.

Pour les remplir :
• alimentez quotidiennement les mangeoires (matin et soir si possible)
• ne mettez pas de nourriture en trop grande quantité, les graines prendraient l'humidité
• pensez aussi à donner de l’eau dans des abreuvoirs et à la changer régulièrement
• nettoyez-les régulièrement pour éviter les risques de contamination et d’épidémie.

En hiver, les volatiles ont besoin d’aliments riches en lipides et en sucre :
• des graines (par exemple les mélanges vendus en jardinerie)
• du beurre et de la margarine
• des fruits de saison (de type pommes et poires) coupés en morceaux
• des fruits secs (noix, noisettes, amandes, cacahuètes, raisins secs, abricots secs)
• du gras de viande

Attention à ne pas donner d’aliments salés ou toxiques pour les oiseaux (lait, graines de lin ou de ricin, biscottes, pain sec, noix de coco desséchée, riz cru et restes de pâtisseries qui peuvent gonfler dans l’estomac, voire entraîner la mort de l’oiseau).

Si vous suivez ces conseils, vous aurez de nombreux hôtes dans votre jardin ou sur votre balcon et vous pourrez les observer, tout à loisir, derrière vos fenêtres : un spectacle qui ravira petits et grands !

Plus d'information :

Tag : nourrir les oiseaux, nourrir les oiseaux en hiver, nourrir oiseaux hiver, mangeoire oiseaux, mangeoires oiseaux, nourriture oiseaux, nourrissage des oiseaux, quand nourrir les oiseaux



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis