Jardin : 5 Choses à Savoir Sur Le Rouge-gorge

Jardin : 5 choses à savoir sur le rouge-gorge

Oiseau très commun sous nos latitudes, le rouge-gorge s'invite parfois dans nos jardins. Mais saviez-vous que ce petit oiseau à la gorge orangée est un précieux allié pour les jardiniers ? Voici 5 choses à savoir sur ses caractéristiques, ses habitudes et son mode de vie.

1- Il est facile à reconnaître

Avec sa gorge orangée, le bien nommé rouge-gorge ou Erithacus rubecula est un oiseau reconnaissable entre tous.

Pas plus grand qu'un moineau, il pèse entre 16 et 22 grammes et mesure 14 cm en moyenne.

Son espérance de vie est de trois à dix ans.

Cet oiseau commun dans toute l'Europe vit habituellement à la lisière des forêts ainsi que dans les haies de nos jardins.

A noter : il est difficile de distinguer le mâle et la femelle car ils ont la même couleur de plumage et la même couleur rouge orangée au niveau de la gorge à l'âge adulte.




2- Il est l'allié du jardinier

Bien qu'il soit un farouche défenseur de son territoire, vis-à-vis de ses congénères et des prédateurs comme les chats, le rouge-gorge sait se montrer aimable avec les humains.

Lorsque vous jardinez, vous l'apercevrez souvent perché à proximité de la terre fraîchement retournée.

S'il vient sautiller à vos pieds quand vous bêchez votre potager, notez bien que sa familiarité est loin d'être désintéréssée !

Il sait très bien que là où le jardinier bêche, les vers de terre ne sont pas loin !

Comme ce petit oiseau se nourrit essentiellement d'insectes, de larves, de vers, de mille-pattes, d'araignées, de chenilles, mais aussi de limaces et d'escargots, il est un allié précieux pour débarrasser votre jardin de ces nuisibles.




3- Vous pouvez le nourrir en hiver

Si vous souhaitez qu'un rouge-gorge vienne élire domicile dans votre jardin, vous devez faire en sorte qu'il s'y sente en sécurité et que la nourriture y soit abondante.

Pour que votre jardin lui semble accueillant, vous pouvez y planter des arbustes et des haies qui produisent des baies, comme le pyracantha, le cornouiller, le fusain, le prunellier et le sureau.

Ces différentes espèces donnent de petites baies vitaminées dont le rouge gorge raffole.

Si, en été, cet oiseau aime picorer des baies, en hiver il appréciera que vous lui fournissiez de la nourriture comme des graines, ou mieux, des boules de graisse pleines d'énergie.

Attention : ce petit volatile est très souvent la proie des chats ! Il faut donc veiller à installer la mangeoire hors de portée des félins. Vous pouvez d'ailleurs installer dans votre potager des piquets qui serviront de perchoir sécurisé à votre nouvel ami.




4- Vous pouvez lui offrir un nichoir

Tout comme la mésange bleue, la mésange charbonionnière et la mésange huppée, le rouge-gorge est un oiseau sédentaire qui hiverne là où il a élu domicile.

Même s'il s'installe parfois dans la nature (dans les arbres, les arbres fruitiers ou les buissons), il accepte également l'hospitalité d'un nichoir.

Offrez-lui un nichoir ouvert pour le printemps. Fixez-le contre un arbre ou un mur à une hauteur de 1,50 m à 3m du sol. Pensez aussi à orienter l'ouverture au sud ou au sud-est.




5- Il a plusieurs chants

Si un rouge-gorge vient s'installer dans votre jardin, vous remarquerez que cet oiseau chante toute l'année et de différentes façons.

Dès qu'un chat ou un concurrent empiète sur son territoire il lance son cri d'alarme : un "tic-tic-tic" sec et aigu !

En revanche, pour saluer le retour de la belle saison et exprimer sa satisfation, il laisse échapper un gazouillis doux et mélodieux que l'on peut également entendre dans la vidéo ci-dessous.



Vous apprendrez vite à reconnaître ce chant qui réchauffe le coeur même quand il fait froid.




Plus d'information :

Tag : rouge-gorge, rouge gorge, rouge gorge oiseau, rouge gorge au jardin, rouge gorge chant, rouge gorge familier, nichoir rouge gorge, nourrir oiseaux en hiver, nourriture pour oiseaux, nichoir jardin



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis