L'ostéoporose : Traitements Et Moyens De Prévention

L'ostéoporose : traitements et moyens de prévention

L'ostéoporose est à l’origine de 130.000 fractures par an en France. Cette diminution de la masse osseuse qui augmente le risque de fractures affecte en majorité les femmes après la ménopause. Nous vous proposons de découvrir les traitements et moyens de prévention de cette affection silencieuse.

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

L'ostéoporose un processus naturel qui se caractérise par une diminution graduelle de masse osseuse : les os deviennent poreux et fragiles.

Tout au long de notre vie, les cellules osseuses de notre corps sont en perpétuel renouvellement ou "remodelage".
Avec l'âge, la perte de masse osseuse s’accélère et le risque de fractures (en particulier de la hanche, des vertèbres et des poignets) augmente.

Ce processus peut être précipité par de nombreux facteurs génétiques, nutritionnels et environnementaux.
Il est souvent lié au déclin de la production d’oestrogènes chez les femmes à l’arrivée de la ménopause. C’est pourquoi cette affection touche plus souvent les femmes que les hommes.

Une affection silencieuse

L'ostéoporose ne s'accompagne habituellement d'aucun signe ou symptôme, ce qui lui vaut le surnom d’"épidémie silencieuse".
En général, la perte de masse osseuse n'est constatée qu'à la suite d'une fracture.

Néanmoins, un Mal de dos intense peut être un signe d’ostéoporose quand il est causé par l'affaissement des vertèbres.

Le seul moyen de diagnostiquer la perte de masse osseuse consiste à mesurer de la densité minérale des os par un examen appelé ostéodensitométrie.
On parle d'"ostéoporose" quand la densité mesurée est de -2,5.
Entre -2,5 et -1, on parle d'"ostéopénie" (léger déficit de masse osseuse).

Les traitements de l'ostéoporose

Certains traitements médicamenteux ont démontré leur efficacité dans la prévention des fractures :
- les biphosphonates tels que l'alendronate (Fosomax®), l'étidronate (Didrocal®) et le risédronate (Actonel®)
- la calcitonine (Miacalcin®)
- le raloxifène (Evista®).

L’utilisation du traitement hormonal de la ménopause (oestrogènes et progestérone) pour traiter l’ostéoporose est actuellement discutée. Ce traitement hormonal peut en effet augmenter le risque de Cancer du sein et d’accidents cardio-vasculaires.

Les moyens de prévention

La prévention de l'ostéoporose passe avant tout par le mode vie sain, associant un apport suffisant en calcium et en vitamine D et de l'exercice physique.
En effet, les activités physiques comme la course à pied, le Tennis et la musculation stimulent la densification des os et renforcent le squelette.

A noter : il faut toutefois éviter l’excès d’exercice qui est nuisible.

En matière d'alimentation, il est recommandé d’adopter un régime apportant :
- du calcium présent dans les fromages et produits laitiers mais aussi dans certaines eaux minérales et dans les brocolis
- de la Vitamine d qui permet de mieux absorber le calcium. On la trouve dans les poissons gras (saumon, thon, sardine…) et le jaune d’œuf.

Par ailleurs, il est conseillé de réduire sa consommation de café pour atteindre un maximum de deux tasses par jour, car le Café augmente les pertes urinaires de calcium.
Une autre mesure de prévention consiste à réduire sa consommation d'alcool et de tabac, qui entraînent des pertes osseuses.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis