Jardin Potager : 5 Conseils Pour Réussir Ses Semis

Jardin potager : 5 conseils pour réussir ses semis

Si vous voulez jardiner sans vous ruiner, semer des graines revient naturellement moins cher que d'acheter de jeunes plants à repiquer. Il faut toutefois savoir que chaque légume a ses exigences pour bien germer. Voici 5 conseils pour réussir ses semis dans un jardin potager.

1- Semez en intérieur les plus frileux

Le printemps pointe le bout de son nez et vous êtes impatient de redémarrer votre potager ?

Si vous craignez encore de possibles coups de froid dans votre région, faites vos semis en intérieur.

Il est tout à fait possible de planter des graines à la maison. C'est même la méthode recommandée pour les variétés de légumes les plus frileuses comme les graines de tomates, de poivrons, d'aubergines, de courgettes, de concombre et de melon ...

Pour lever, ces différentes graines ont besoin de passer au moins 15 jours entre 18°C et 22°C.

Pour réussir des semis à la maison, retenez qu'il faut :
=> utiliser du terreau spécial semis
=> remplir avec ce terreau une caissette en polystyrène ou des petits godets en plastique
=> placer ces contenants devant une fenêtre
=> arroser de manière à garder le terreau humide.

En ce qui concerne la méthode proprement dite, nous vous invitons à consulter notre article faire ses semis : mode d'emploi (lien ci-contre à droite).

Vous pourrez ensuite repiquer les plus beaux plants dans des petits pots.

Attendez que les dernières gelées de l'année soient passées avant d'installer vos plants au potager.

2- Semez-en certains sous abri

D'autres graines potagères préfèrent être semées en extérieur, sous abri.

Attendez le retour des beaux jours et d'un peu de chaleur : il faut en effet que la terre commence à se réchauffer pour réussir ce type de semis.

Vous pouvez planter :
=> les graines d'épinards quand le thermomètre affiche 8°C
=> les graines de carotte à 12°C
=> les graines de haricots à 18°C

N'oubliez pas d'utiliser diverses protections (de type cloche, châssis ou mini-tunnel) pour concentrer la chaleur dans la journée et protéger les graines de la fraîcheur de la nuit.

Vous pouvez notamment employer :
=> un châssis pour la roquette ou le mesclun
=> un mini-tunnel pour vos salades
=> une cloche maraîchère pour le persil
=> un voile de forçage sur les radis ou les carottes

A noter : il est indispensable de penser à bien aérer ces abris dans la journée, pendant un quart d'heure par jour, pour éviter la surchauffe !

3- Semez directement au jardin

Enfin, dès que le printemps est bien installé, il est possible de semer "en plein air" au jardin, à condition d'avoir préparé la terre et de l'avoir préalablement enrichie en terreau.

Quand on sème les graines directement dans la terre, on a le choix entre trois méthodes :

1- le semis en ligne : il consiste à creuser un sillon dans la terre et à y enterrer les graines en respectant un écartement précisé sur le sachet (par exemple 15 cm pour des graines de fèves, 10 cm pour des navets, 2 cm pour des radis etc.)

2- le semis en poquets : il consiste à placer 3 ou 4 graines dans le même trou (notamment pour les grosses graines de haricot, de maïs et de lentilles). Après la levée, seul le plus beau plant sera conservé.

3- le semis à la volée : comme son nom l'indique, cette méthode plutôt adaptée aux petites graines (de mâche ou de mesclun par exemple) consiste à répartir les graines sur un carré du potager de manière beaucoup plus aléatoire en les jetant à la main.

4- N'oubliez pas d'éclaircir

Quelle que soit la méthode que vous aurez choisie, vous devrez obligatoirement éclaircir les jeunes plants obtenus.

Cette opération, qui consiste à arracher certains plants, est indispensable pour réussir ses semis de plantes potagères.

Le but est d'enlever à la main les plants en surnombre pour ne garder que les plus beaux et pour respecter une distance minimale entre deux plants.

Afin qu'ils puissent pousser et grandir sans se gêner, vous devez espacer vos radis de 2 cm, vos carottes de 3 cm, vos épinards de 10 cm, vos petits pois de 25 cm et vos choux de 60 cm.

5- Habituez vos jeunes plants à l'extérieur

Une fois que vos graines ont levé et que vous avez éclairci vos semis, il vous reste encore une étape importante avant de les installer dans votre potager.

Vous devez laisser vos jeunes plants à l'intérieur jusqu'à la fin des gelées.

Pour les préparer à leur mise en terre (à programmer vers le mois de mai) :

=> rempotez les plus forts dans des godets individuels

=> pensez à les sortir une heure par jour dans un coin abrité de votre jardin pour les préparer à affronter le monde extérieur.

Plus d'information :

Tag : semis, réussir semis, faire semis, comment faire des semis, faire des semis de legumes, semis legumes, semis potager, semis intérieur, faire ses semis en intérieur, semis extérieur , semis, terreau, potager, jardin, radis, chaleur, épinards, cloche, mesclun, jardin potager, châssis, choux, voile, forçage, petits pois, distance minimale, surchauffe, maïs, plantes potagères, carre, sillon, écartement, lentilles, haricot, persil, maraîchère, salades, Cher, Légume, région, aubergines, courgettes, concombre, melon, polystyrène, plastique, Mode d'emploi, thermomètre, carotte, frileux, roquette, jardiner,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis