Jardinage : 5 Alternatives Au Glyphosate

Jardinage : 5 alternatives au glyphosate

Herbicide le plus vendu dans le monde, le glyphosate est aussi l'un des plus controversés. Cette molécule fait partie des perturbateurs endocriniens et a été classée cancérogène probable pour l'homme par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer, rattaché à l'OMS). Depuis 2017, la loi de transition énergétique interdit l'usage de tels désherbants dans les espaces verts. A partir du 1er janvier 2019, cette interdiction de l'usage des pesticides s'appliquera aussi aux jardins des particuliers. Il est heureusement possible de désherber autrement. Nous avons répertorié pour vous 5 alternatives au glyphosate.

1- L'eau bouillante

Et si les alternatives au glysophate se trouvaient tout simplement dans votre cuisine ?

Une astuce de grand-mère, au moins aussi efficace que le glyphosate sur les petites surfaces, consiste à utiliser de l'eau bouillante.

Le mieux est de récupérer l'eau de cuisson des pâtes ou des pommes de terre car elle contient de l'amidon qui empêche la germination des herbes.

Ne jetez plus l'eau de cuisson de vos féculents dans l'évier ! C'est un désherbant naturel et gratuit.

Cette alternative est efficace à condition de le faire régulièrement (entre 3 et 6 fois par an) sur la zone que vous voulez désherber.

2- Le vinaigre

Une autre solution tout aussi naturelle consiste à pulvériser un mélange composé à 50% de vinaigre blanc et à 50% d'eau.

Il est conseillé de procéder à cette opération par temps chaud et très sec.

Parmi les alternatives au glyphosate sous forme de mélanges maison, le vinaigre est préférable au gros sel car ce dernier augmente la salinité du sol.

Il faut bien sûr éviter d'utiliser de l'eau de Javel ou tout autre produit agressif : non seulement ces substances risquent d'abîmer vos dalles de jardin mais elles polluent aussi le sol.

3- Le désherbeur thermique

Si vous devez désherber des surfaces importantes, comme une cour ou de longues allées, investissez dans un désherbeur thermique.

Cet appareil fonctionne au gaz et élimine les mauvaises herbes grâce à la chaleur.

Il suffit de passer cette source de chaleur sur les adventices pour qu'elles subissent un "choc thermique" qui les fera disparaître en quelques jours.

Les plantes ainsi traitées ne présentent pas de trace de brûlure, mais se dessèchent sur place dans les jours qui suivent, racine comprise.

Si vous doutez de l'efficacité du désherbeur thermique par rapport au glyphosate, sachez que cette solution qui ne pollue pas le sol est utilisée par les maraîchers bio.

4- Les mesures préventives

D'autres astuces pour jardiner sans glyphosate consistent à prévenir l'apparition des mauvaises herbes.

Selon le vieil adage "Mieux vaut prévenir que guérir", pensez à :

=> poser un voile géotextile (sorte de bâche anti mauvaises herbes ...) sous les allées

=> occuper le terrain pour éviter que les herbes n'y poussent en pratiquant le paillage et/ou le mulching

La solution la plus économique consiste à utiliser les déchets verts produits par votre jardin lui-même : feuilles mortes, tonte de pelouse un peu sèche, branches et tailles de haies ...

5- Le désherbage manuel

Enfin, la plus ancienne des alternatives au glyphosate consiste à désherber soi-même avec une griffe ou une binette.

Pour que ce désherbage manuel soit efficace, n'attendez pas que les herbes indésirables poussent trop et vous envahissent.

Agissez tant qu'elles sont de jeunes plantules faciles à déchausser. Après, ce sera beaucoup plus difficile !

Pensez aussi à enrichir votre sol avec du terreau ou du compost : une terre riche est plus souple et les mauvaises herbes s'y enracinent moins profondément.

Plus d'information :

Tag : glyphosate, alternatives au glyphosate, par quoi remplacer le glyphosate, jardiner sans glyphosate, alternative au glyphosate, substitut au glyphosate, désherbant sans glyphosate, désherbant naturel



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis