Santé : 5 Choses à Savoir Sur Le Nerf Vague

Santé : 5 choses à savoir sur le nerf vague

Le nerf vague est la voie nerveuse la plus longue de notre corps. Ce nerf, dont l'importance est encore trop souvent méconnue, pourrait devenir un outil de guérison. Voici 5 choses étonnantes et/ou insolites à savoir à son sujet.

1- Il assure de très nombreuses fonctions

Même si l'on parle généralement du nerf vague au singulier, en fait nous en avons deux : le gauche et le droit !

Et le trajet de cette voie nerveuse est très long puisqu'elle relie notre cerveau à nos principaux organes : le coeur, les poumons, les reins, le pancréas, le foie et les intestins !

Tout au long de ce trajet, ce nerf remplit de multiples fonctions :

=> il influence la circulation des neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la dopamine, l'ocytocine et la noradrénaline

=> il commande la motricité du tube digestif

=> il stimule la sécrétion des sucs gastriques dans l'estomac

=> il contrôle la satiété

=> il participe au métabolisme du glucose au niveau du foie

=> il agit sur la respiration et le rythme cardiaque

2- Il agit comme un régulateur

L'une des fonctions du nerf vague est de ralentir le rythme cardiaque quand cela est nécessaire, par exemple après un effort physique, une émotion ou un stress important.

Ce nerf permet de ramener le coeur au repos par le biais de la sécrétion d'acétylcholine, une substance chimique qui ralentit la fréquence des battements cardiaques.

Il est le nerf principal de ce que les médecins appellent le système nerveux parasympathique.

Le système nerveux parasympathique est celui qui aide le corps à se détendre et à ralentir, par opposition au système nerveux sympathique (qui nous aide au contraire à agir, à être alerte et réactif).

3- Il est à l'origine du fameux malaise vagal

Le problème avec le nerf vague, c'est qu'il est un régulateur si puissant qu'il peut parfois vous faire "tomber dans les pommes" !

Sous l'effet d'un coup de chaud, d'un effort intense, d'une émotion forte ou d'une station debout prolongée, il arrive que ce nerf soit excessivement activé.

Il provoque alors une chute de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle qui va vous faire vous évanouir : c'est le fameux malaise vagal.

Cette perte de connaissance est en général bénigne, mais peut être à l'origine de chutes.

Il est donc important de s'asseoir (même par terre si besoin) dès que l'on ressent les premiers signes de malaise.

4- Il est possible de le tonifier

Les médecins et en particulier les cardiologues s'intéressent de près à ce nerf capable d'agir sur le coeur.

Ils ont ainsi découvert qu'un nerf vague qui fonctionne bien est un gage de bonne santé.

Or, il est possible de renforcer l'action de ce nerf de façon naturelle afin de conserver un bon état de santé général.

L'un des moyens les plus simples de stimuler ce nerf est la respiration abdominale. Il suffit d'inspirer longuement et profondément en gonflant le ventre et d'expirer le plus longtemps possible en rentrant le ventre (comme si l'on voulait "coller" le nombril sur sa colonne vertébrale).

De plus, certaines activités comme l'activité physique, la méditation et le yoga permettent de conserver un bon tonus vagal.

5- Il inspire de nouveaux traitements

Des chercheurs ont aussi découvert qu'activer le nerf vague par neurostimulation (à l'aide d'une sorte de pacemaker implanté par chirurgie) permet de réduire la fréquence et l'intensité des crises d'épilepsie quand les traitements médicamenteux sont inefficaces.

Dans l'avenir, cette neurostimulation vagale pourrait également venir en aide aux patients souffrant de la maladie de Crohn ou de polyarthrite rhumatoïde en inhibant au niveau de la rate la production d'une protéine impliquée dans l'inflammation.

Des essais sur plusieurs dizaines de patients souffrant de la maladie de Crohn (une inflammation chronique du tube digestif) sont en cours.

Enfin, d'autres recherches sont menées sur l'animal et sur l'homme en vue d'utiliser peut-être un jour le nerf vague dans le traitement de la maladie de Parkinson mais aussi de l'obésité ou des coliques néphrétiques.

Plus d'information :

Tag : nerf vague, nerf vague trajet, nerf vague stimulation, nerf vague et vertiges, malaise vagal, malaise vagal causes, nerf vague fonctions, nerf vague et estomac



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis