Santé : 5 Ennemis De Votre Sommeil

Santé : 5 ennemis de votre sommeil

Les vacances d'été viennent de s'achever et vous vous sentez déjà raplapla ? Peut-être vos nuits ne sont-elles pas assez réparatrices... Heureusement, il suffit parfois de changer quelques-unes de ses mauvaises habitudes pour mieux dormir. Vous avons répertorié pour vous les 5 ennemis de votre sommeil.

1- Votre téléphone

Votre téléphone, que vous le laissiez allumé sur votre table de nuit ou dans votre lit (ce qui est le cas de nombreux ados !), est l'ennemi n°1 de votre sommeil.

Primo, il est déconseillé d'utiliser son smartphone le soir dans son lit, car cela retarde l'endormissement :
=> en stimulant l'activité cérébrale
=> en émettant de la lumière bleue

Secundo, la présence de votre smartphone dans la chambre est une source d'inquiétude, de bruit et de lumière qui n'est pas propice à un sommeil réparateur.

Pour bien dormir, il faut se créer un cocon isolé des stimuli extérieurs.

Par conséquent, il vaut mieux ne pas utiliser votre téléphone comme réveil-matin mais plutôt le bannir de votre chambre à coucher.

Et s'il y a d'autres sources de lumière dans votre chambre (la lueur de la pleine lune ou les lampadaires de la rue, par exemple), il est recommandé d'utiliser un masque de sommeil ou masque de nuit occultant.

2- Votre ordinateur

Pour certaines des raisons déjà évoquées ci-dessus, votre ordinateur portable figure aussi parmi les ennemis de votre sommeil.

Comme pour le smartphone, la lumière bleue émise par son écran dérègle notre horloge biologique en disant à notre corps qu'il fait jour et qu'il faut se réveiller...

Afin de ne pas être affectés par ce problème, nous devrions tous éteindre l'ordinateur au moins une heure et demi avant de nous coucher.

Les spécialistes du sommeil sont formels : pour bien dormir, il faut instaurer "un couvre-feu digital" pendant la nuit. Exit les smartphone, ordinateur et tablette quand vient l'heure d'aller au lit !

3- Les somnifères

Paradoxalement, les somnifères censés nous faire dormir n'apportent pas un sommeil réparateur.

En effet, ces médicaments dits hypnotiques provoquent une anesthésie plutôt qu'un véritable sommeil...

Ils ont aussi plusieurs inconvénients :
=> ils ne traitent pas l'origine de l'insomnie
=> ils créent une dépendance
=> ils favorisent les troubles de la mémoire

Bien sûr, dans certaines circonstances difficiles, les somnifères peuvent être utiles.

Mais vous devez être conscient qu'ils ne sont pas une solution à long terme pour bien dormir, d'autant que leur effet s'estompe vite.

4- Certains médicaments

Les somnifères ne sont pas les seuls médicaments à être des ennemis de votre sommeil.

Certains anti-dépresseurs, corticoïdes, bêtabloquants et antiarythmiques peuvent vous empêcher de dormir.

Même certaines gouttes pour les yeux ou pour décongestionner le nez contiennent des substances qui stimulent l'éveil.

Si vos troubles du sommeil sont concomitants à la prise d'un nouveau traitement, n'hésitez pas à en parler à votre médecin !

Ce dernier pourra adapter les doses ou éventuellement vous prescrire une autre molécule pour vous aider à mieux dormir.

5- L'alcool

Vous pensiez peut-être que l'alcool aide à dormir ? S'il est vrai qu'en boire un peu facilite l'endormissement, il faut savoir que le sommeil sera ensuite perturbé plus tard dans la nuit.

Selon une étude parue en janvier 2015 dans la revue Alcoholism Clinical and Experimental Research, un verre suffit à désorganiser les cycles du sommeil et à favoriser les éveils nocturnes.

Autre inconvénient : l'alcool favorise les ronflements et les apnées du sommeil car il relâche les muscles de la gorge...

En résumé : l'alcool est l'un des pires ennemis de votre sommeil... et de celui de votre conjoint !

Plus d'information :

Tag : sommeil, 5 ennemis du sommeil, ennemis du sommeil, mieux dormir, astuces pour mieux dormir, vaincre l'insomnie, téléphone et sommeil, ordinateur et sommeil, alcool et sommeil, médicaments et sommeil

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis