Insolite : Pourquoi Y A-t-il Plus De Droitiers Que De Gauchers ?

Insolite : pourquoi y a-t-il plus de droitiers que de gauchers ?

Saviez-vous que les gauchers ne représentent que 10% de la population mondiale ? Or, on pourrait s'attendre à ce qu'il y en ait plus, par exemple 50% de gauchers et 50% de droitiers... ou alors que des droitiers ! Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi il y a beaucoup plus de droitiers que de gauchers dans le monde, voici quelques éléments de réponse fournis par la science.

La moyenne mondiale est de 10% de gauchers

Même s'il existe une disparité selon le sexe (12% des hommes écrivent de la main gauche, contre seulement 9% de femmes), dans la population mondiale les gauchers représentent environ 10% de l'humanité.

Certaines études ont révélé des variations de ce pourcentage par pays : ainsi, il y a en moyenne 6% de gauchers en Russie mais plus de 13% aux Pays-Bas...

Selon une étude réalisée dans les années 1990, il n'y avait que 5% de gauchers au Japon !

Ces différences seraient dues à un très fort effet culturel.

Ils ont longtemps été contrariés

Dans la plupart des cultures, y compris en Occident, et jusqu'à une période récente, le fait d'être gaucher était mal vu.

Cette mauvaise réputation se reflète dans le vocabulaire en français comme dans d'autres langues : être gauche, c'est être maladroit !

Dans beaucoup de langues européennes, le côté droit est synonyme de dextérité tandis que le côté gauche est de mauvais augure (le mot "sinistre" dérive ainsi du latin sinister signifiant "à gauche").

Un peu partout dans le monde, depuis plusieurs siècles, les gauchers ont été contrariés. Cela signifie qu'on les a contraints à utiliser leur main droite notamment pour écrire.

On peut voir très clairement les conséquences de ce phénomène si l'on analyse le pourcentage de gauchers en fonction de l'année de naissance.

Au début du XXe siècle, on ne recense que 3% de gauchers car les enfants étaient fortement contrariés à l'époque.

Si l'on prend en compte ce facteur culturel, les disparités d'un pays à l'autre sont plus modérées et le chiffre moyen de 10% de gauchers est relativement homogène partout dans le monde.

Il est normal d'avoir une main préférée

Le fait d'avoir une main préférée n'a rien de surprenant. Il est même plutôt logique que notre corps optimise son fonctionnement en concentrant sa dextérité sur une seule main.

Ce qui est plus surprenant, c'est qu'il n'y ait que 10% de gauchers et pas plus...

Si cette préférence manuelle était déterminée de façon complètement aléatoire, on devrait avoir moitié-moitié de gauchers et de droitiers dans la population.

On pourrait aussi imaginer que 100% de la population soit droitière ou gauchère, si cela était déterminé à la naissance comme la position de nos organes dans le corps.

En effet, nous avons le coeur situé légèrement à gauche, le foie et la vésicule biliaire à droite...

Cette position des organes est la même pour tout le monde sauf dans le cas d'une anomalie rare, appelée situs inversus qui touche 1 personne sur 10.000. Chez ces personnes, l'emplacement des organes est inversé.

Etre gaucher n'est pas génétique

Le fait d'être gaucher n'est pas transmis génétiquement : même si l'on a deux parents gauchers, on ne le sera pas forcément ! En fait, on n'a que 20 à 30% de chances d'être gaucher.

De plus, si ce phénomène était purement génétique, les vrais jumeaux devraient toujours avoir la même main préférée. Or, ce n'est pas le cas !

Selon une étude réalisée sur 3000 paires de vrais jumeaux, dans plus de 20% des cas, l'un est droitier et l'autre gaucher.

Les vrais jumeaux n'ont pas toujours la même préférence manuelle, même si leur patrimoine génétique est identique.

Tout commence dans le ventre maternel

Selon les scientifiques, des facteurs génétiques interviennent dans le fait d'être gaucher, mais pas seulement.

D'autres influences venues de notre environnement entrent aussi en ligne de compte.

Un neuropsychologiste qui a étudié des échographies de femmes enceintes a découvert que dès le stade foetal, les futurs bébés avaient tendance à bouger l'un de leurs deux bras plus que l'autre !

Dès la 15e semaine de grossesse il est possible d'observer des bébés en train de sucer leur pouce la plupart du temps toujours du même côté.

Cette étude a révélé que la majorité (250 bébés sur 274) suçaient leur pouce droit et 22 leur pouce gauche, soit un peu moins de 10% !

Ainsi, notre préférence manuelle serait déjà fortement déterminée dans le ventre maternel.

Elle apparaîtrait dans les premiers stades du développement du foetus, comme la latéralisation des organes.

Même les animaux ont un côté préféré

Chez d'autres espèces, par exemple chez les chats, on observe aussi une forme de préférence manuelle.

Quand il est confronté à des tâches complexes, un chat a tendance à utiliser toujours la même patte !

Mais, à la différence des humains, la répartition est plutôt moitié-moitié entre les chats gauchers et les chats droitiers.

Ce qui est étonnant chez les humains, c'est la forte dissymétrie entre 90% de la population droitière et 10% gauchère.

Chez les grands singes, selon une étude publiée en 2011, il y a une légère préférence à droite chez les gorilles, les chimpanzés et les bonobos et à gauche chez les orangs-outans.

Mais ces différences sont très inférieures à celle observée chez l'Homme.

Cette répartition très asymétrique de la prérérence manuelle serait donc une particularité humaine.

La prédominance des droitiers existait à la Préhistoire

Des spécialistes de la Préhistoire ont essayé de déterminer si nos ancêtres avaient une préférence manuelle comparable à celle d'aujourd'hui.

Ces scientifiques ont étudié l'art pariétal (les peintures sur les parois des grottes) et en ont conclu qu'il y a quelques dizaines de milliers d'années, il y avait déjà une forte proportion de droitiers chez les Homo sapiens.

En étudiant des outils comme des silex et la manière dont ils étaient taillés, on a découvert que cette forte proportion existait déjà il y a 500.000 ans !

La cause est à chercher du côté du langage

La prédominance des droitiers parmi la population mondiale pourrait être liée à une caractéristique que nous ne partageons pas avec les animaux, à savoir le langage oral.

Tout comme notre corps, notre cerveau aussi est latéralisé avec un hémisphère gauche et un hémisphère droit.

Or, la zone du langage se trouve du côté gauche du cerveau, dans ce que l'on appelle "l'aire de Broca", du nom du neurologue qui l'a découverte en 1861.

Une autre caractéristique de notre cerveau est que la partie gauche exerce le contrôle moteur des membres du côté droit. Et inversement, c'est le cerveau droit qui commande les membres du côté gauche.

Cela pourrait expliquer l'abondance des droitiers dans la population. Comme articuler des mots nécessite beaucoup de mouvements précis au niveau de la bouche et de la langue, l'évolution aurait choisi de concentrer le contrôle moteur au niveau du cerveau gauche.

Les droitiers optimiseraient ainsi le fonctionnement de leur cerveau, en utilisant leur cerveau gauche à la fois pour la production du langage et pour les gestes précis (qu'ils réalisent avec leurs membres droits).

Cette hypothèse est confirmée par l'imagerie cérébrale. En effet, des chercheurs ont analysé par IRM la position de l'aire de Broca chez des droitiers et des gauchers et ils ont découvert que 25% des gauchers avaient l'aire de Broca à droite !

Certains gauchers présenteraient donc une sorte de situs inversus au niveau cérébral...

Ne leur dites pas qu'ils ont le cerveau à l'envers, ils pourraient se vexer ;-)

Mais en règle générale, les gauchers ont un cerveau moins latéralisé que les autres...

La science ne sait pas si c'est le fait d'être gaucher qui entraîne le développement du langage dans une autre zone du cerveau du côté droit ou l'inverse.

Comme notre cerveau est très malléable (grâce à ce que l'on appelle la plasticité cérébrale), il est difficile pour les scientifiques de déterminer quelle est la cause et quelle est la conséquence...

Plus d'information :

Tag : gauchers, gaucher, particularité des gauchers, proportion de gauchers, nombre de gauchers, gauchers pourcentage, gaucher pourcentage, gaucher cerveau, animaux gauchers, etre gaucher génétique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis