Malaise : Causes Et Solutions

Malaise : causes et solutions

Dans le langage courant, le mot "malaise" peut désigner des choses différentes : véritable malaise vagal, sensations de malaise ou de vertige sans perte de connaissance… Voici une présentation des différents types de malaises, des causes possibles et des bons réflexes à adopter.

Les différents types de malaises

Le plus courant de tous les malaises est le malaise vagal lié à la stimulation du système nerveux "parasympathique" ou nerf "vague". Généralement bénin, il peut être déclenché par la vue du sang ou par un choc émotionnel. Le principal risque est celui de faire une chute.

Dans le cas d’une perte de connaissance brève (de quelques secondes à quelques minutes), on parle de syncope. La personne s’effondre et reste inerte quelques secondes, avant de reprendre conscience.

Quand on a une sensation de malaise (nausées, troubles visuels et auditifs, pâleur, bouffées de chaleur, transpiration, faiblesse extrême…) sans perdre complètement connaissance, on parle de lipothymie.

Quelles sont les causes ?

Dans le cas du malaise vagal, le responsable est le nerf vague qui relie l’estomac au cerveau en passant par le cœur. Dans certaines circonstances (station debout prolongée, chaleur étouffante, faim, douleur, effort, peur ou forte émotion), il provoque une baisse de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle.

En règle générale, un évanouissement (ou syncope) est causé par une diminution du flux sanguin vers le cerveau. Ce phénomène peut avoir des causes diverses et reste souvent inexpliqué (dans un tiers des cas environ).

Si vous avez fait un malaise après vous être levé trop rapidement de votre lit, vous avez sans doute été victime d’une chute de tension. Votre corps, en passant brutalement de la station allongée ou assise à la station debout, n’a pas eu le temps de réguler sa tension artérielle, d’où une sensation de tête qui tourne et parfois une perte de connaissance.

Les malaises peuvent aussi avoir pour causes la déshydratation, la grossesse, la prise de certains médicaments, l’alcool et le diabète, ainsi que des causes neurologiques ou cardiaques.

On parle de malaise cardiaque quand l’évanouissement est causé par des troubles du rythme cardiaque (appelés arythmies) ou par une maladie du cœur. Or, ce type de malaise peut être précurseur d’un arrêt cardiaque. C’est pourquoi il faut absolument consulter un médecin.

Comment réagir ?

Un malaise vagal est souvent précédé de signes précurseurs : bourdonnements d'oreille, flou visuel, pâleur, nausées, sueurs froides, bouffées de chaleur et sensation de vertige ou de grande fatigue.

Si ces sensations ne passent pas rapidement :
• allongez-vous et surélevez vos jambes ; attendez que le malaise passe avant de vous relever lentement
• aspergez-vous le visage d'eau fraîche.

A noter : si vous sentez que vous allez vous évanouir, installez-vous immédiatement par terre, sans chercher d’endroit idéal. Vous ne disposez que de quelques secondes pour réagir et éviter de tomber.

Si une personne fait un malaise, aidez-la à s’allonger sur le dos. Si elle est inconsciente, mettez-la en position latérale de sécurité (PLS). Desserrez ses vêtements (col, ceinture) et écartez la foule.

Si le malaise se prolonge plus de 2 à 3 minutes ou s'il concerne une personne cardiaque ou diabétique, appelez les secours (18 ou 15).

Plus d'information :

Tag : malaise, malaise définition, malaise vagal, un malaise, malaise cardiaque, causes malaise, perte de connaissance, chute de tension, évanouissement, syncope, lipothymie



Avis

  • c est utile , sa permet d'avoir une certaine clarté meme si les solutions ne sont pas approfondie.

    17 novembre 2013

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis