Le Câprier : La Plante Qui Donne Les Câpres

Le câprier : la plante qui donne les câpres

Le câprier est un arbrisseau buissonnant d'origine méditerranéenne, dont les boutons floraux sont utilisés en cuisine en guise de condiment. Mais saviez-vous que cette plante qui donne les câpres peut aussi être cultivée au jardin à des fins ornementales ? Quand on les laisse s'ouvrir, ses boutons donnent de très belles fleurs blanches parfumées.

Présentation de cette plante

Le câprier commun, aussi appelé câprier épineux, est un arbrisseau méditerranéen de la famille des Capparacées. Son nom botanique est Capparis spinosa.

Cet arbrisseau buissonnant et sarmenteux produit de longs rameaux retombants, de couleur grisâtre, mesurant un mètre ou plus.

Ses feuilles sont alternes, arrondies ou ovales, épaisses et d'un vert grisâtre. Elles ont aussi pour particularité de présenter une paire d'épines recourbées à leur base (sauf pour la variété sans épines recommandée aux jardiniers : Capparis spinosa 'Inermis').

Cette plante est connue et cultivée pour ses boutons floraux qui apparaissent à la fin du printemps et qui servent à la confection des câpres.

Mais si on ne les récolte pas et qu'on les laisse s'ouvrir, on peut profiter d'une magnifique floraison parfumée de mai à octobre.

Cet arbuste produit en effet de grandes fleurs blanches, très odorantes, dotées de longues et nombreuses étamines violettes. Ces fleurs spectaculaires sont abondantes mais éphémères : elles ont une durée de vie très brève, de l'ordre de la journée.

Elles sont suivies de fruits ovoïdes et charnus, pouvant mesurer jusqu'à 5 cm de long, portés par un long pédoncule appelé un "gynophore".

Conseils de culture

Le câprier pousse naturellement autour de la Méditerranée et sur la plupart des îles méditerranéennes. L'étymologie de son nom est incertaine, mais il pourrait dériver de l'île de Chypre (Kypros en grec) où les câpres sont abondants.

Cet arbuste qui aime la chaleura été naturalisé dans de nombreuses régions au climat méditerranéen, comme la Californie et l'Australie.

C'est un arbrisseau de croissance lente qui mesure 0,50 m de haut sur 1 m d'envergure au bout de plusieurs années de culture.

Dans son milieu naturel, ses feuilles sont persistantes mais dans les régions où il gèle, elles tombent. La plante adulte résiste néanmoins au froid jusqu'à -5°C.

En France, on peut le cultiver en pleine terre en Provence, dans le Languedoc, le Roussillon et la Gironde. Ailleurs, on préfèrera une culture en pot, dans une véranda ou bien sous serre.

Cette plante extrêmement robuste se contente d'un sol pauvre et caillouteux. Elle aime les sols secs et très bien drainés et peut même pousser entre des rochers s'ils sont bien exposés.

Elle a en effet besoin de chaleur et d'une exposition très ensoleillée.

L'entretien se limite à tailler l'arbuste et à supprimer les bois morts à la fin de l'hiver.

Attention, les jeunes plants peuvent subir des attaques de limaces ou de pucerons.

On peut multiplier le câprier par bouturage de tiges ligneuses à l'automne ou par division des rejets.

Le saviez-vous ?

Ce sont les boutons floraux du câprier qui une fois confits dans le vinaigre donnent les câpres utilisés pour assaisonner le steak tartare et pour réaliser différentes sauces.

Sur le pourtour méditerranéen, on utilise aussi en cuisine les jeunes fruits (ou câprons) et l'on sert parfois les feuilles en salade.

Les principaux pays producteurs de câpres sont le Maroc, l'Espagne et l'Italie. Pour faire vos propres conserves maison, récoltez les boutons floraux de juin à octobre quand ils sont bien gonflés mais encore complètement fermés.

Après récolte, laissez-les flétrir un peu pendant une journée, avant de les plonger dans de l'eau vinaigrée (on peut aussi utiliser de la saumure ou de l'huile d'olive).

Ce condiment est connu et utilisé en Europe depuis l'Antiquité. La plante possède aussi des vertus médicinales : ainsi l'application de ses feuilles sur la peau permettrait de soulager les démangeaisons dues à des piqûres d'insectes ou à un urticaire.

Plus d'information :

Tag : câprier, câprier culture, câprier au jardin, culture des câpres, câpres origine, capparis spinosa, câprier épineux, caprier culture, cultiver des capres, plante capres, plante méditerranéenne



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis