Le Camélia De Chine : Osez Un Théier Dans Votre Jardin !

Le camélia de Chine : osez un théier dans votre jardin !

Le camélia de Chine, cousin du camélia horticole, est l’une des plantes les plus cultivées au monde pour ses feuilles qui donnent le thé. Dans le jardin, le théier offre un arbuste élégant dont les petites fleurs blanches dégagent un parfum délicieux.

Présentation

Le camélia de Chine (ou Camellia sinensis), plus connu sous le nom de théier, est un arbre de la famille des Théacées.

Originaire d'Extrême-Orient, il est largement cultivé sous un climat subtropical, à Ceylan, au Japon et dans le sud de la Chine.
Il existe néanmoins des variétés rustiques qui résistent jusqu’à -18°C et peuvent donc être cultivées sous nos latitudes, notamment le Camellia sinensis ‘Kolkhida’.

Caractéristiques

Le camélia de Chine un arbuste à feuilles persistantes, de forme allongée et d’un vert foncé brillant.

Son feuillage et sa floraison odorante de février à avril en font un arbuste particulièrement ornemental, comme les espèces de la même famille, le Camellia japonica et le Camellia sasanqua.

Il peut atteindre des dimensions de 2m x 2m.

Conseils de culture

Le camélia de Chine est une culture facile, qui nécessite simplement un sol non calcaire et riche en humus.
Il peut même être cultivé en pot et offre une croissance rapide de l’ordre de 25 à 30 cm par an.

Cet arbuste accepte différentes expositions à mi-ombre ou au soleil, à condition de ne pas l’exposer à un soleil brûlant.

A noter : il est possible de faire infuser les très jeunes feuilles du Camellia sinensis mais vous ne retrouverez pas la saveur du Thé du commerce.

Plus d'information :

Tag : camélia de Chine, Camellia sinensis, théier, thé



Avis

  • 2 petits soucis dans cet article : - Le théier, si non taillé comme en culture, peut atteindre 20m de haut. - Le camélia sinensis, C'EST le thé du commerce. En tout cas l'un des thés, celui d'origine, même. LE théier. Japonica est une sous variété, plus robuste/rustique. Ce qui va faire la différence, sur la qualité du thé récolté, ce sont les conditions de culture : dans nos jardins, à moins d'habiter dans le vercor, en ardèche, dans les contreforts des pyrénées ou en haute provence, nous auront un théier qui va pousser très vite (car il aime bien la basse altitude) et qui fera un thé moins intéressant. A éviter : le gel, surtout si le plant n'est pas encore adulte (aux environs de 4 ans, la meilleure culture se faisant à partir de la 5ème année).

    31 août 2016

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis