Les Entreprises D'insertion : Un Tremplin Vers L'emploi

Les entreprises d'insertion : un tremplin vers l'emploi

Concept encore peu connu, l'entreprise d'insertion revêt une dimension pédagogique, sociale et humanitaire. Les entreprises d'insertion ont en effet pour vocation d’offrir un tremplin vers l'emploi à des personnes en situation d’exclusion.

Qu'est-ce qu'une entreprise d'insertion ?

Les entreprises d'insertion sont des associations ou des sociétés commerciales à vocation sociale. Elles sont en règle générale agrées par le Pôle emploi mais aucune forme juridique ne leur est imposée.

Elles bénéficient d’aides à l’embauche et à la formation et proposent du travail en priorité à certains types de demandeurs d’emploi : jeunes sans qualification, personnes de plus de 50 ans et chômeurs de longue durée bénéficiaires des minima sociaux.

A noter : ce type d’entreprises existe dans de nombreux secteurs d'activité nécessitant de la main d'œuvre, notamment dans la restauration, dans les métiers du bâtiment ou dans le secteur de l'entretien paysager.

Des entreprises à vocation sociale

Les entreprises d'insertion ont avant tout pour vocation d’accueillir et accompagner des personnes en situation d'exclusion. Elles leur proposent un accompagnement social et une activité professionnelle afin de faciliter leur insertion.

Véritables outils de formation et d'insertion, ces entreprises permettent à des personnes sans emploi de bénéficier d’un parcours d'insertion professionnelle durable, avec un suivi individuel.

A noter : cette mission sociale n’empêche pas l'entreprise d'insertion de présenter toutes les caractéristiques "techniques" d’une entreprise du secteur marchand et d'être performante et concurrentielle.

Le statut des salariés recrutés

Les personnes recrutées dans les entreprises d'insertion sont des salariés comme les autres et bénéficient des mêmes droits (droit aux congés payés et rémunération au moins égale au SMIC par exemple).

En règle générale, tous les salariés (c’est-à-dire le personnel d'encadrement et les salariés en insertion) relèvent du droit du travail et de la convention collective de la branche d'activité concernée.

La principale différence avec un contrat de travail classique est la durée du contrat.
Les postes d'insertion conventionnés par l'Etat sont obligatoirement des CDD limités à 24 mois, périodes de renouvellement comprises.
A noter : il s’agit d’une dérogation au droit commun puisque, dans une entreprise classique, les CDD ne peuvent excéder 18 mois.

Par ailleurs, les personnes embauchées dans une entreprise d'insertion doivent faire l'objet d'un agrément préalable par le Pôle emploi.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site du Ministère du Travail (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/embauche,108/l-embauche-par-une-entreprise-d,973.html

Tag : entreprises d'insertion, entreprise d'insertion, entreprises insertion, entreprise insertion, entreprise et insertion, entreprise insertion professionnelle, insertion en entreprise, contrat insertion entreprise



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis