Les Ens, écoles Normales Supérieures

Les ENS, écoles normales supérieures

Les écoles normales supérieures sont de prestigieuses grandes écoles qui ont pour vocation de former des enseignants, des chercheurs et des hauts fonctionnaires de l’Etat. Les quatre ENS se trouvant à Paris, Lyon et Cachan dispensent des formations dans des disciplines très diverses et proposent l’une des meilleures préparations au concours de l’agrégation.

Présentation

Les ENS ou écoles normales supérieures sont quatre établissements d’enseignement supérieur situés à Paris, Lyon et Cachan.
Ces établissements préparent des étudiants se destinant à la recherche scientifique fondamentale ou appliquée, à l'enseignement (secondaire, universitaire ou dans les classes préparatoires aux grandes Écoles) et, plus généralement, au service des administrations de l'État et des collectivités territoriales.

Utilisé sans autre précision, ce sigle désigne généralement de l’école de la rue d’Ulm à Paris. Cet établissement, aussi appelé Normale Sup’, a été la Première de ces grandes écoles françaises prestigieuses.

Fondation de la première ENS

L’école normale supérieure de la rue d'Ulm a été fondée par la convention du 9 brumaire an III (le 30 octobre 1794), à l’initiative de Dominique-Joseph Garat et de Joseph Lakanal.
Dès l’origine, cette école avait pour mission de former ses élèves au métier d’enseignant.

L’école, qui ouvre en janvier 1795 dans un amphithéâtre du Muséum, compte parmi ses professeurs certains des plus grands savants de l'époque mais doit fermer faute de moyens, avant d’être refondée par un décret de Napoléon, le 17 mars 1808.

C'est en 1847 que l'ENS Paris s'est installée dans les locaux de la rue d'Ulm (dans le Ve arrondissement) qu’elle occupe encore actuellement.

Les différentes ENS

Les écoles normales supérieures ont été réorganisées et organisées en 1985 dans le cadre de la décentralisation.

- Les ENS d'Ulm et de Sèvres (l'école normale supérieure de jeunes filles fondée en 1881) fusionnent pour donner naissance à l’actuelle Normale Sup’ de Paris.

- L’enseignement des sciences est délocalisé à Lyon tandis que les lettres restent dans un premier temps en région parisienne.
Elles ont ensuite été délocalisées à Lyon en 2000 pour former l'ENS Lettres et Sciences Humaines.

- L'ENSET, école normale supérieure de l'enseignement technique fondée en 1912, est rebaptisée ENS Cachan.

Il existe donc en France quatre écoles appartenant groupe des écoles normales supérieures : celles d’Ulm et de Cachan en région parisienne et l'ENS Lyon et l'ENS Lettres et Sciences Humaines à Lyon.

Formation et débouchés

Les ENS, dont la mission d'origine est de former des enseignants, organisent leurs programmes autour de la préparation au concours de l'agrégation (même si l'enseignement n'est plus l'unique débouché de ces écoles).

Les disciplines enseignées sont nombreuses, notamment les sciences fondamentales et appliquées (mathématiques, physique, biologie), les sciences humaines, langues et sciences sociales et les techniques et sciences de l'ingénieur (à Cachan).

La scolarité dans les écoles normales supérieures dure quatre ans et comprend la préparation des diplômes de licence et de master
En sciences, ces enseignements sont regroupés dans un magistère.
Ce cursus débouche généralement sur la préparation d'une agrégation et/ou d’une thèse de doctorat.
Les normaliens des disciplines littéraires peuvent aussi passer le concours d’entrée à l'ENA.

Environ un tiers des normaliens s'orientent vers la recherche fondamentale ou appliquée, un tiers vers l'enseignement et un tiers vers des fonctions administratives dans les grands corps de l'État.

Le statut de normalien

L'entrée dans les ENS se fait par concours à l'issue d’au moins 2 ans d'études supérieures dans les classes préparatoires aux grandes écoles ou les universités françaises ou étrangères.
Pendant les quatre années de leur scolarité, les élèves français et européens sont rémunérés comme fonctionnaires stagiaires (environ 1200 euros par mois).

Le concours d'entrée de ces écoles est donc un concours de recrutement de la fonction publique.
En contrepartie, les élèves normaliens signent un engagement décennal par lequel ils s'engagent à travailler pendant 10 ans, à compter de leur entrée à l'école, pour le compte de l'État.

Toutefois, les élèves normaliens ne représentent qu'une partie de la promotion des ENS : certains étudiants recrutés sur dossier y suivent des cours en tant qu’auditeurs et des étudiants étrangers y sont accueillis avec différents statuts.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ens.fr/

Tag : ENS, écoles normales supérieures, ENS Paris, ENS Lyon, ENS Cachan, Normale Sup



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis