5 Bonnes Raisons Ne Plus Croiser Les Jambes

5 bonnes raisons ne plus croiser les jambes

Peut-être trouvez-vous plus confortable ou plus élégant de vous asseoir en croisant les jambes... Si vous avez pris cette habitude, sachez qu'il s'agit d'une très mauvaise posture pour votre santé. D'ailleurs, si vous avez mal au dos ou à la hanche, le problème vient peut-être de là ! Voici 5 bonnes raisons ne plus croiser les jambes et quelques conseils pratiques pour vous débarrasser de ce réflexe.

1- C'est mauvais pour le dos

Croiser les jambes revient à placer son corps en torsion et à vriller sa colonne vertébrale. Il n'y a donc rien d'étonnant au fait que cette position finisse par créer des douleurs voire des problèmes de santé !

Faites le test : quand vous croisez vos jambes, l'une de vos hanches passe vers l'avant, ce qui entraîne une rotation du bassin et oblige votre colonne vertébrale à compenser.

A long terme, cet enchaînement postural peut provoquer des douleurs chroniques au niveau de la fesse ou des lombaires : le lumbago ou la sciatique à répétition vous guettent !

Si vous croisez les chevilles en plus de vos genoux (ce que l'on appelle "le double croisé"), c'est encore pire : vous risquez une scoliose à long terme...

2- C'est mauvais pour les hanches

Toujours pour les même raisons, croiser les jambes entraîne une usure prématurée de la hanche.

Cette posture asymétrique peut être à l'origine d'une coxarthrose (ou arthrose de la hanche) synonyme de douleurs et de difficulté à marcher.

Plus rarement, ce déséquilibre postural crée des tensions tout le long de la colonne vertébrale et se traduit par des maux de tête et des vertiges !

3- C'est mauvais pour vos veines

Assez logiquement, croiser les jambes entrave le retour veineux : comme le genou du dessous vient appuyer sur le creux poplité situé à l'arrière du genoux supérieur, le sang circule moins bien.

La pression intraveineuse augmente et si vous avez déjà des problèmes de retour veineux, cette position ne fait qu'aggraver les choses !

Vous risquez de voir apparaître des varicosités sur vos jambes et vous augmentez votre risque de souffrir de varices voire d'une phlébite.

4- C'est mauvais pour votre périnée

Croiser les jambes revient à modifier son appui au niveau du bassin. Conséquence : votre périnée n'est plus contracté comme il le devrait dans une position assise normale.

Cette mauvaise posture entraîne un relâchement du petit bassin et rend votre périnée moins tonique.

Or, vous avez tout intérêt à garder ce muscle en bon état pour avoir une vie sexuelle épanouie et ne pas souffrir plus tard de fuites urinaires.

5- Cela favorise les troubles gynécologiques

Si vous faites partie des femmes sujettes aux cystites et aux mycoses, faites attention à ne pas croiser les jambes !

Cette position entraîne des frottements répétés, qui peuvent causer des sensations de brûlures. Par ailleurs, cela favorise les mycoses et leur cortège de désagréments...

A noter : ce conseil vaut aussi pour les femmes enceintes car la position jambes croisées pourrait nuire au foetus en appuyant sur l'artère fémorale. Or, cette artère qui passe le long du fémur, irrigue le foetus de son flot sanguin et lui apporte l'oxygène et les nutriments dont il a besoin.

Conseils pour changer ses habitudes

Vous voilà convaincu(e) de ne plus croiser les jambes ? C'est bien... mais le plus dur reste à faire !

En effet, quand une posture s'est "gravée" dans notre schéma corporel, il est difficile d'en changer.

Pour rectifier votre position, vous devez réapprendre à vous asseoir.

Quelques astuces peuvent vous aider lorsque l'envie vous prend de vous asseoir jambes croisées :
=> asseyez-vous sur le bord de la chaise, avec les jambes légèrement écartées et le dos droit sans appui (c'est un peu fatiguant à la longue, alors vous pouvez alterner avec la posture suivante)
=> calez-vous bien au fond de votre siège, posez vos fesses bien à l'arrière de la chaise et appuyez soigneusement votre dos contre le dossier. Dans cette position, gardez vos pieds bien à plat sur le sol.
=> adoptez le Swiss Ball ou gym ball : ce gros ballon d'environ 70 cm de diamètre est conçu pour faire de l'exercice mais vous pouvez tout simplement vous asseoir dessus. Ce "siège" vous obligera à vous tenir bien droit et à garder les deux pieds bien ancrés au sol pour trouver et maintenir votre équilibre. La musculature de votre dos et de votre périnée en sera renforcée.
=> rusez avec des accessoires : vous avez toujours la manie de croiser vos jambes ? Pour vous en empêcher, calez un ballon de gym (de 10 à 15 cm de diamètre) entre vos genoux ou placez votre corbeille à papier entre vos jambes !

Dans le premier cas, le fait de tenir le ballon entre vos genoux (sans serrer) vous oblige à adopter la bonne position et renforce les muscles de vos cuisses, votre périnée et vos abdominaux !

Dans le second cas, la corbeille entre vos jambes vous sert d'aide-mémoire et vous incite à prendre conscience de votre posture. Car, si vous n'y prenez garde, il y a fort à parier que votre corps reprendra sa position préférée... jambes croisées !

Plus d'information :

Tag : croiser les jambes, ne plus croiser les jambes, ne pas croiser les jambes, comment ne pas croiser les jambes, croiser les jambes mauvais pour la santé, mal assis, mauvaise posture, mal de dos, mal de hanche



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis