Photos HDR
 

5 Choses à Savoir Sur L'ophtalmie Des Neiges

5 choses à savoir sur l'ophtalmie des neiges

L'ophtalmie des neiges est un problème méconnu mais courant, en particulier pendant les périodes de vacances aux sports d'hiver. Cette pathologie, aussi appelée photokératite, est une brûlure superficielle de la surface de l'oeil, due à une surexposition aux ultra-violets. Voici 5 choses à savoir sur cette forme de "coup de soleil" des yeux.

1- En hiver aussi, le soleil est dangereux

Peut-être pensez-vous, comme la plupart des gens, que le soleil est moins dangereux en hiver qu'en été... Pourtant, à la montagne, les yeux sont particulièrement vulnérables aux rayons UV.

La réverbération des rayons ultraviolets sur la neige est plus importante que sur les autres surfaces : la neige renvoie 85% des ultraviolets, contre 20% pour le sable et 5 à 10% pour l'eau.

De plus, la quantité de rayons UV augmente de 10% tous les 1000 mètres d'altitude car les rayons ultraviolets sont moins filtrés par l'atmosphère .

C'est pourquoi, en montagne aussi, il faut faire attention au soleil et protéger sa peau et ses yeux.

Si vous ne protégez pas (ou pas suffisamment) vos yeux pendant vos journées aux sports d'hiver, vous risquez de souffrir d'une ophtalmie des neiges ou photokératite.

2- Mieux vaut prévenir que guérir

En montagne, le soleil, le froid et la réverbération sont trois éléments qui fragilisent les yeux et peuvent causer des sortes de "coups de soleil" oculaires si vous ne portez pas de lunettes protectrices.

Notez également que les lunettes de soleil que vous portez toute l'année ne sont pas adaptées au soleil de montagne. Pour aller skier ou randonner dans la neige, il faut toujours s'équiper de lunettes offrant une protection de niveau 3, voire 4.

Les verres de catégorie 3 filtrent entre 83% et 92% de la luminosité solaire.

Les verres de catégorie 4 (le niveau maximal) absorbent entre 93% et 97% de la lumière et sont conseillées dans des conditions extrêmes (sur glacier et en haute altitude).

Pour prévenir l'ophtalmie des neiges, le port de lunettes de soleil à verres larges et à forte absorption des UV ou d'un masque de ski est recommandé pour toute la durée de l'exposition, y compris sur le télésiège ou quand le ciel est couvert (car les UV passent à travers les nuages).

Pour protéger les enfants, on recommande de les équiper de masques de ski adaptés au casque de protection.

3- Les symptômes sont gênants et douloureux

Si vous n'avez pas ou pas assez protégé vos yeux sur les pistes de ski, une ophtalmie des neiges (c'est-à-dire une brûlure superficielle de la cornée) peut survenir après seulement quelques heures d'exposition.

Cette pathologie se manifeste par divers symptômes gênants voire douloureux :
=> une sensation de gêne comme si l'on avait du sable dans l'oeil
=> des yeux rouges et larmoyants
=> une grande sensibilité à la lumière (photophobie), empêchant de garder les yeux ouverts
=> d'intenses douleurs oculaires
=> parfois, des pulsations régulières dans l'œil

Ces symptômes peuvent apparaître 4 à 6 heures après l'exposition au soleil, voire immédiatement chez les enfants dont les yeux sont plus fragiles.

A noter : les mêmes symptômes peuvent apparaître suite à un "coup d'arc" si vous avez effectué une soudure sans protéger vos yeux.

4- Il faut consulter rapidement

Dès que les premières sensations de gêne oculaire apparaissent, consultez rapidement un ophtalmologiste.

Si le diagnostic d'ophtalmie des neiges est confirmé, ce médecin pourra vous prescrire des anesthésiants sous forme de collyre pour soulager rapidement la douleur.

En attendant de consulter le médecin, vous pouvez aussi appliquer une compresse froide et humide sur vos yeux.

Afin d'éviter d'éventuelles complications :
=> retirez vos lentilles de contact si vous en portez
=> évitez de vous frotter les yeux
=> isolez-vous dans une pièce sombre
=> portez en permanence des lunettes de soleil jusqu'à la disparition des symptômes.

La photokératite guérit généralement en 48 heures, grâce à un traitement local (de type gel ophtalmique ou collyre) à visée cicatrisante.

5- Heureusement, la cécité des neiges ne rend pas aveugle

Même si l'ophtalmie des neiges est parfois appelée cécité des neiges, elle ne vous rendra pas aveugle.

Cette pathologie est douloureuse mais elle est le plus souvent sans conséquences durables pour les yeux : dans la plupart des cas, la vision redevient normale au bout de quelques jours.

Il faut toutefois noter que la photokératite peut entraîner des complications de type irritations et larmoiements chroniques.

De plus, une exposition excessive aux UV peut engendrer un vieillissement précoce de l'œil, augmentant le risque de développer une cataracte ou de souffrir de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge).

Plus d'information :

Tag : ophtalmie des neiges, ophtalmie des neiges symptômes, ophtalmie des neiges causes, ophtalmie des neiges evolution, photokeratite, photokératite, protéger ses yeux du soleil, protéger ses yeux au ski, coup d'arc

Avis

  • Ce produit grâce à une amplitude de vibration unique et de la fréquence, de stimuler efficacement les éléments de la cellule de l'oeil, trou d'oeil de la motilité cellulaire améliorée, favoriser la circulation sanguine et de faire vos yeux se débarrasser rapidement du stress et de la fatigue, ainsi efficacement acuité visuelle corrigée et de prévenir la myopie est survenue.Fonction de beauté: pour éliminer les poches sous les yeux, les cernes, les rides lisses et améliorer l'élasticité de la peau.

    17 avril 2017

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis