La Turista : Prévention Et Remèdes

La turista : prévention et remèdes

La turista ou diarrhée des voyageurs est la maladie la plus fréquente chez les touristes. Vous risquez de l'attraper pendant vos vacances en consommant des boissons ou des aliments contaminés par des virus ou des bactéries.

Qu'est-ce que la turista ?

La turista aussi appelée "diarrhée des voyageurs" est une maladie très fréquente chez les personnes qui séjournent à l’étranger.

Ce problème intestinal qui peut gâcher vos vacances est généralement d'origine bactérienne, parasitaire ou virale. Contrairement à une idée reçue, il n’est pas dû aux changements de régime alimentaire (épices…) ou de climat.

A noter : certaines destinations comme l'Inde, le Viêt-Nam, l'Indonésie, le Mexique, l’Amérique du Sud, la Turquie, le Proche-Orient ou l'Afrique sont des destinations "à risques".

Quels sont les symptômes de la turista ?

La turista survient généralement 3 à 5 jours après l’arrivée. Elle se manifeste par une forte diarrhée souvent accompagnée de maux de ventres, de nausées, voire de vomissements et de fièvre.

Maladie bénigne, elle guérit spontanément en quatre à sept jours. Elle peut toutefois gâcher votre séjour et vous fatiguer.

A noter : une diarrhée ou une fièvre à l'étranger n’est pas forcément une turista ; en cas de glaires ou de sang dans les selles, consultez un médecin. Une consultation est également indispensable en cas de fièvre dans une zone où existe le paludisme …

Comment éviter la turista?

La contamination se fait par l’eau, les fruits, les crudités ou les poissons et fruits de mer mal préparés. Une maxime en anglais résume la règle à suivre pour éviter la turista : boil it, cook it, peel it or forget it ("il faut le faire bouillir, le cuire, l'éplucher ou l'oublier").

Voici des conseils de prévention plus détaillés :
• éviter de boire l'eau du robinet ou des puits et des ruisseaux ; ne boire que des boissons embouteillées et encapsulées (eaux minérales, sodas, jus de fruits...) ouvertes devant soi ou de l'eau désinfectée
• éviter les glaçons, souvent faits avec l’eau du robinet
• éviter les crudités (salades vertes, Salades variées, Salades de fruits, jus de fruits frais...) et ne manger que les aliments qu'on a soi-même épluchés
• éviter la viande hachée et les tartares ; ne consommer que des viandes bien cuites
• éviter les crustacés d'eau douce crus, les coquillages, les huîtres et les fruits de mer et les poissons crus
• se laver fréquemment les mains au savon (notamment avant chaque repas et en sortant des toilettes).

Comment soigner la turista ?

Si vous avez contracté la turista, buvez beaucoup d’eau pour ne pas vous déshydrater. Vous pouvez aussi boire du thé noir très fort, du bouillon de légumes ou de la soupe.

Côté médicaments, vous pouvez prendre un anti-diarrhéique (de type Imodium ou en homéopathie Diaralia de Boiron), un pansement intestinal (de type Smecta) et des antispasmodiques en cas de douleurs abdominales (Spasfon Lyoc). Des antiémétiques peuvent aussi être utiles en cas de vomissements (Primpéran, Vogalène).

En fonction de votre destination, n’oubliez pas d’emporter dans vos valises :
• un anti-diarrhéique
• un désinfectant pour l'eau
• des sachets de réhydratation
• du papier toilette

Plus d'information :

Tag : turista, la turista, éviter la turista, soigner la turista, comment soigner turista, turista traitement, turista médicaments, tourista, maladies des voyageurs, diarrhée des voyageurs , Eau, diarrhée, fièvre, Crudités, robinet, jus de fruits, fruits, vomissements, anti-diarrhéique, fruits de mer, poissons, viandes, crustacés, tartares, papier toilette, antiémétiques, viande hachée, salades, glaçons, eau douce, coquillages, huîtres, antispasmodiques, pansement, Boiron, homéopathie, toilettes, médicaments, Soupe, légumes, bouillon, thé noir, déshydrater, savon, désinfectant, sodas, eaux minérales, Turquie, Amérique, Mexique, Indonésie, Viet-Nam, Inde, Climat, épices, régime alimentaire, virale, bactérienne, Proche-Orient, Afrique,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis