La Toxoplasmose : Présentation Et Prévention

La toxoplasmose : présentation et prévention

La toxoplasmose est une infection causée des parasites très résistants transmis par les animaux, et en particulier les chats. Cette maladie généralement bénigne est dangereuse pour les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est déficient.

Qu'est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie transmise par les chats qui est due à un protozoaire, c’est-à-dire un parasite composé d'une seule cellule, appelé Toxoplasma gondii.

Ce parasite se reproduit dans l'intestin grêle des chats et se retrouve dans leurs selles.
Il se répand ainsi dans le milieu extérieur et peut rester virulent pendant plusieurs mois.

Il représente un risque lors de la cohabitation d'un chat et d'une femme enceinte non immunisée. Il peut en effet provoquer des malformations cardiaques, oculaires ou neurologiques chez le fœtus si la mère est infestée pendant sa grossesse.

Cette maladie peut aussi avoir des conséquences graves chez les personnes au système immunitaire déficient, comme les porteurs du VIH.

Les risques pour le fœtus

La toxoplasmose, qui est en général bénigne et inapparente, est une maladie dangereuse pour les femmes enceintes.

Le protozoaire responsable de la maladie traverse le placenta et peut provoquer des malformations chez le fœtus.
Les risques pour l'embryon et le foetus sont multiples : hydrocéphalie, retard mental, calcifications intracrâniennes, choriorétinite, ictère, voire un avortement tardif.

Cependant, l'infection du fœtus par ce parasite n'est pas toujours grave car ses conséquences dépendent du nombre et de la virulence des parasites transmis et de l'immaturité immunitaire du fœtus. Plus le toxoplasme est transmis tard au cours de la grossesse et moins les lésions sont importantes.

La période la plus dangereuse pour le fœtus se situe entre la dixième et la vingt-quatrième semaine de grossesse.

Le contrôle pendant la grossesse

Le sérodiagnostic de la toxoplasmose est un examen obligatoire avant le mariage et au début de la grossesse.

Si le sérodiagnostic est positif, la femme est immunisée et il n'y a aucun danger pendant sa grossesse.
En revanche, les femmes enceintes séronégatives sont surveillées régulièrement au cours de leur grossesse car elles ne sont pas immunisées (elles n’ont jamais été infectées et n'ont pas encore fabriqué d'anticorps contre cette maladie).

Les femmes enceintes séronégatives doivent faire une prise de sang toutes les 4 à 6 semaines pour dépister une éventuelle contamination et prendre certaines précautions.

Mesures de prévention de la toxoplasmose

Les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose doivent :
• éviter autant que possible le contact avec les chats et les autres animaux domestiques qui peuvent transmettre le parasite
• si elles ont un chat domestique, nettoyer sa litière tous les jours en portant des gants et bien se laver les mains ensuite
• éviter de manger de la viande crue ou peu cuite
• laver soigneusement les fruits et légumes (salades et crudités) avant de les consommer.

La prévention est essentielle car il n’existe pas de vaccin contre cette maladie.

Si la maladie survient au cours de la grossesse, la future mère doit être traitée avec des antibiotiques jusqu'à l'accouchement.

Plus d'information :

Tag : toxoplasmose, prévention toxoplasmose, risques toxoplasmose, contrôle toxoplasmose, toxoplasmose grossesse, toxoplasmose femmes enceintes



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis