La Trypophobie : Cette Peur Insolite Des Petits Trous

La trypophobie : cette peur insolite des petits trous

Si la simple vision de petits trous vous fait frissonner et vous met mal à l'aise, vous êtes peut-être trypophobe sans le savoir... Cette étrange réaction de peur et de dégoût n'est pas officiellement reconnue comme une phobie par le corps médical, mais elle concernerait une part non négligeable de la population. On vous dit tout sur les symptômes, les causes et les traitements de la trypophobie.

C'est quoi, cette phobie insolite ?

La trypophobie est une réaction d'anxiété provoquée par la vue de petits trous, par exemple dans les motifs en nid d'abeilles, les éponges ou même dans la mousse de shampooing ...

Pour les personnes souffrant de cette peur, le motif le plus effrayant et repoussant serait celui d'une tête de lotus contenant les graines de la plante (photo ci-dessus).




Ce phénomène a été décrit pour la première fois en 2005, mais n'a pas été reconnu par le corps médical comme une véritable phobie.

Pourtant, cette "peur des trous" existe vraiment et concernerait 15% de la population, soit des milliers de personnes à travers le monde !

Elle affecterait plus précisément 11% des hommes et 18% des femmes, selon une étude menée par des chercheurs de l'Université d'Essex en Angleterre.

Etes-vous trypophope ?

Comme les autres phobies, la trypophobie peut se manifester de manière plus ou moins forte selon les individus.

Elle peut entraîner, à des degrés divers, toute une palette de symptômes d'anxiété, notamment :
=> le souffle coupé
=> la chair de poule
=> des démangeaisons
=> des tremblements
=> des nausées
=> des palpitations
=> des migraines
=> des attaques de panique

Si vous voulez évaluer votre tendance à la trypophobie, regardez la petite vidéo ci-dessous. Elle a été conçue comme un test pour déterminer votre degré de peur face aux motifs à trous.

Attention, les véritables trypophobes devront sans doute arrêter la vidéo avant la fin car stimuli visuels anxiogènes vont crescendo !



D'où vient cette peur ?

Alors que beaucoup de gens partagent la peur des araignées ou des lieux confinés, il peut sembler bizarre d'être effrayé par des trous dans des objets anodins comme de la mousse, du chocolat soufflé ou du gruyère...




Pourtant, selon une étude anglaise, la trypophobie serait une peur profondément ancrée en nous, un mécanisme de défense que nous avons conservé au fil de notre évolution.

Elle pourrait en effet être l'héritage d'un ancien réflexe de survie destiné à nous alerter face à des animaux dangereux.

Ces chercheurs ont en effet remarqué que plusieurs animaux venimeux possèdent des motifs circulaires très contrastés rappelant la forme des trous, par exemple la pieuvre à anneaux bleus au venin très toxique.




Leur vue provoquerait donc en nous tous, et surtout chez certaines personnes sensibles, un réflexe ancestral de fuite.

Les chercheurs ont émis l'hypothèse que cette peur est ancrée dans le subconscient collectif. Ainsi, nous aurions tous, à des degrés divers, des réactions de malaise et de dégoût face à ce type de motif.

Une fois que l'on a entendu parler de la "trypophobie", on remarque d'ailleurs que les trous sont souvent utilisés par les dessinateurs ou les maquilleurs de cinéma pour créer des monstres et pour faire peur.



Existe-t-il un traitement ?

Si vous souffrez de trypophobie et que cette peur est handicapante dans votre vie quotidienne, vous devez accepter de vous soigner.

Pour la plupart des phobies, le traitement recommandé est de suivre une thérapie comportementale.

Cette thérapie est une sorte de désensibilisation : elle consiste à se confronter progressivement à la cause de sa peur, jusqu'à ce que celle-ci finisse par disparaître.

Plus d'information :

Tag : trypophobie, tripophobie, trypophobie définition, trypophobie symptomes, trypophobie causes, trypophobie photos, trypophobie image, soigner la trypophobie, trypophobie traitement, trypophobie lotus



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis