Le Patinage Artistique Et Son Histoire

Le patinage artistique et son histoire

Sport particulièrement populaire en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, le patinage artistique exige des qualités esthétiques, tout autant que des qualités techniques et athlétiques. Voici une présentation de cette discipline inscrite au programme olympique depuis les premiers jeux d'hiver de 1924.

Une discipline entre art et sport

Le patinage artistique est un sport très complet qui améliore les qualités physiques (équilibre, coordination, souplesse et force) et développe la sensibilité artistique (créativité, expression, sens du rythme, interprétation).

Pour obtenir la meilleure note possible, les champions de patinage doivent en effet concilier difficultés techniques et présentation artistique.

Lors de chaque programme, les éléments techniques et chorégraphiques, la qualité du patinage, l’originalité et l’aspect artistique sont pris en compte dans la notation.

Histoire du patinage artistique

Avec la création du patinage artistique, le patinage, qui était à l’origine un simple moyen de se déplacer sur la glace, a été élevé avec au rang de discipline artistique et sportive.

Les premières bases du patinage dit "artistique" ont été jetées au début du XIXe siècle.
En 1850, l’américain Edward Bushnell révolutionne le patinage en inventant les patins à lame d'acier. Dans les années 1860, un maître de ballet américain Jackson Haines est le premier à ajouter des éléments de danse classique à cette discipline sportive.

Les premiers championnats de patinage artistique ont été organisés en Grande-Bretagne le 8 décembre 1879. L’ISU (International Skating Union) qui a fixé les règles de ce sport a été fondée en 1892.

Le patinage artistique aux J.O.

Le patinage artistique a été le premier sport à être inscrit au programme des Jeux olympiques d'hiver à Chamonix en 1924. Ce sport avait auparavant été intégré aux Jeux d'été de Londres en 1908 et à ceux d'Anvers en 1920.

Jusqu'en 1972, seules les épreuves hommes, femmes et couple étaient présentes. C'est en 1976 à Innsbruck que l'épreuve de danse sur glace a été ajoutée au programme olympique.

Les épreuves olympiques sont les suivantes :
• épreuve individuelle hommes
• épreuve individuelle femmes
• épreuve en couple
• épreuve de danse sur glace

En compétition de haut niveau, les patineurs réalisent deux programmes devant les juges et les spectateurs :
• un programme court d’une durée de 2 minutes 50 dans lequel les éléments techniques (combinaisons de sauts, pirouettes) sont imposés
• un programme libre de 4 minutes pour les femmes et 4 minutes 30 pour les hommes et les couples, dans lequel les éléments techniques sont limités en nombre.
A noter : en danse sur glace, trois prestations sont notées : la danse imposée, la danse originale et la danse libre.

Suite au scandale lors des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, un nouveau système de notation appelé CoP (Code of Points) a été mis en place à partir de 2004 pour toutes les compétitions ISU.

Plus d'information :

Tag : patinage artistique, le patinage artistique, patinage artistique JO, danse sur glace, JO d'hiver, histoire patinage artistique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis